Un russe invente un algorithme pour maquiller les visages afin qu’ils ne soient pas identifiables par les caméras de surveillance…

En Russie, il semblerait que les caméras de surveillance soient partout ! Il n’y a pas qu’en Russie mais apparemment Grigory Bakunov souhaitait pouvoir se balader incognito dans les rues de Moscou !

Il a donc développé un artifice tout simple avec un algorithme qui crée un maquillage spécial qui trompent les logiciels de reconnaissance faciale. Les quelques lignes sur le visage fonctionnent mais le concepteur a décidé de ne pas l’exploiter, les risques d’utilisations par des criminels par exemple étant trop élevé. Brouiller les caméras est peut-être une idée légitime tant on sait que l’on est épié partout mais il faut encore que cela soit utilisé à bon escient.


A lire également : Mookie, la gamelle à reconnaissance faciale qui protège les croquettes de votre chat !


Grigory Bakunov et son maquillage spécial fait de motifs graphiques sur le visage n’est pas le premier à chercher une solution pour déambuler dans les rues sans que soit enregistré ses moindres faits et gestes.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Kodak relance la camera Super 8

Un allemand, Adam Harvey planche lui sur des vêtements à motifs géométriques qui rendrait les promeneurs non reconnaissables par les caméras de surveillance.

Les caméras de surveillance en quelques chiffres donnent la mesure de notre surveillance ! En France, selon la CNIL, ce sont 935 000 caméras qui nous observent sur tout le territoire. 50 000 de ces caméras sont installées par les autorités françaises (police, municipalité etc), les autres sont du domaine privé, dans les parkings, aéroport, entreprises ou banques. Bien sûr ces caméras sont utiles en cas d’accident de la route ou en cas d’agression mais n’est-il pas une atteinte à la liberté de chacun d’être épié à chaque coin de rue ?

Selon les informations du site usbeketrica.com
Photo de couverture de metamorworks / Shutterstock