Innovation

Impression 3D : des chercheurs inventent un PLA anti-moustiques pour imprimer des répulsifs moins nocifs

Repousser les moustiques est difficile avec les moyens que nous avons actuellement… L'invention des chercheurs allemands pourrait faciliter la lutte contre les moustiques dans les années à venir !

Nous sommes tous terrorisés à l’idée de croiser le chemin d’un redoutable grand requin blanc, que l’on appelle aussi « mangeur d’hommes » … Des dents acérées, un corps immense, et un estomac surdimensionné, laissent évidemment peu de chance à l’humain qui sera attaqué… On dénombre d’ailleurs une cinquantaine de décès par attaque de requin chaque année. Cinquante décès, c’est déjà beaucoup, mais ce n’est rien en rapport avec un autre redoutable animal dont on se méfie beaucoup moins, qui lui est responsable de plus d’un million de morts chaque année… Il ne paie pas de mine, il n’est pas très gros, mais finalement plus tueur que le grand requin blanc et c’est le petit moustique, dont on ne se méfie pas réellement. Pour lutter contre ce tueur né, des chercheurs allemands tentent de mettre au point un anti-moustiques imprimé en 3D moins nocif pour l’Homme. Découverte !

Le moustique, l’animal le plus meurtrier au monde !

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recense plus d’un million de personnes décédées par an, après une piqûre de moustique… À titre de comparaison, les décès liés à la responsabilité de l’Homme s’élèvent à 580 000 environ… Le moustique tuerait donc deux fois plus que l’Homme ! Cet insecte transmet des maladies mortelles, et il est présent dans le monde entier sauf sur certaines îles d’Islande et en Antarctique. Les moustiques transmettent des maladies comme la dengue, ou le paludisme, maladies qui peuvent être mortelles et qui se répandent très rapidement dans les populations. Avec le réchauffement climatique, ces insectes s’adaptent de plus en plus aux températures, survivent plus longtemps puisqu’il fait plus chaud, et il est difficile de les éradiquer. Tous les moustiques ne tuent pas bien sûr, la plupart laissent des piqûres irritantes. Cependant, ce n’est pas une raison pour les laisser proliférer, et nous avons tous nos pièges maison pour tenter de les chasser…

Le répulsif imprimé en 3D qu’est-ce que c’est ?

Repousser les moustiques est un combat de chaque été ! Les répulsifs chimiques sont les plus efficaces pour les éradiquer, mais ils peuvent aussi nuire à notre santé, et à l’environnement. La cause de ces nuisances est le DEET (N-Diéthyl-m-toluamide), un produit chimique employé dans la plupart des répulsifs à insectes. Des chercheurs allemands de l’université Martin-Luther de Halle-Wittenberg auraient mis au point un anti-moustiques imprimé en 3D moins nocif que ceux à base de DEET. La solution des chercheurs se présente sous la forme d’un objet portable imprimé en 3D qui contient un répulsif chimique. Ils ont imaginé des prototypes qui utilisent le produit chimique IR3535. Puis, grâce à une technique d’impression spéciale en 3D, ils ont introduit le répulsif dans un PLA (polymère) biodégradable… Ce qui veut donc dire que vous pouvez imprimer n’importe quel objet à porter (bague, bracelet, collier) grâce au PLA avec le répulsif !

Un répulsif imprimé en 3D
Un répulsif imprimé en 3D. Crédit photo : Uni Halle / Fanfan Du

Pourquoi cette idée ?

Il existe bien entendu des répulsifs naturels comme la citronnelle ou le géranium qui repoussent les moustiques… Mais, les effets de ces objets imbibés de ces essences ont tendance à s’estomper rapidement en s’évaporant. Les chercheurs allemands ont donc imaginé un nouvel insectifuge dont le produit répulsif serait comme « emprisonné » dans la matière première. Quelques tests ont d’ailleurs été réalisés, et les résultats ont montré que les anneaux imprimés avec ce PLA, d’un nouveau genre, étaient plutôt efficaces. Plus d’informations : sciencedirect.com

Source
3dnatives.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page