Innovation

JERRY : ce filtre à jerrican élimine plus de 99,9 % des bactéries, parasites et virus présents dans l’eau

Un designer néerlandais a mis au point un filtre à eau qui a la particularité de pouvoir être attaché à un jerrican. Une invention qui devrait permettre à des millions de personnes à travers la planète d’avoir accès à l’eau potable.

L’accès à l’eau potable est un sujet qui fait encore débat au sein de l’Organisation des Nations Unies. Dans certains pays, il s’agit d’un problème courant que les autorités peinent à résoudre. Selon les derniers chiffres publiés par l’UNICEF et l’OMS, une personne sur trois dans le monde n’a toujours pas accès à l’eau potable.

Quelque 2,1 milliards de personnes, soit 30 % de la population mondiale, n’ont toujours pas accès à des services d’alimentation domestique en eau potable et 4,5 milliards, soit 60 %, ne disposent pas de services d’assainissement gérés en toute sécurité” précise ce rapport commun du Fonds des Nations unies pour l’enfance et l’Organisation mondiale de la Santé. Une réalité qui est à la fois accablante et dangereuse. En effet, la consommation d’eau insalubre peut entraîner de graves maladies telles que la diarrhée, le choléra et les hépatites A et E.

Un bidon comme support

Heureusement, des initiatives privées veulent aussi changer la donne. C’est le cas du studio néerlandais Forthemany qui, par le biais de son designer principal Olivier de Gruijter, a conçu un filtre à eau à la fois pratique, efficace et peu coûteux. Selon nos confrères du site Designboom, JERRY est un filtre autonettoyant spécialement conçu pour s’adapter aux jerricans.

Cette conception n’est pas anodine. En effet, le jerrican est couramment utilisé dans de nombreux foyers. Ce type de récipient est aussi utile lors d’un camping ou un séjour dans un endroit reculé où l’eau manque. Il est privilégié du fait de sa taille moins imposante, permettant de réduire les coûts logistiques.

Aquaer : cette machine extrait de l'eau potable « de nulle part », même dans le désert !

Facile d’utilisation

JERRY est facile à utiliser. Selon les explications de de Gruijter, il suffit de remplir le jerrican d’eau non potable et d’y fixer le filtre. Une fois que c’est fait, l’utilisateur n’a qu’à pomper pour obtenir de l’eau prête à être consommée. « Nous avons développé un filtre qui permet aux gens de nettoyer leur eau quotidiennement de manière simple », a déclaré le fondateur de Forthemany. « Un verre est rempli en seulement deux coups de pompe avec peu de force, ce qui permet aux jeunes enfants et aux personnes âgées de filtrer l’eau facilement ».

Une efficacité de presque 100 %

Il est intéressant de noter que JERRY promet d’éliminer plus de 99,999 % des bactéries et parasites et plus de 99,9 % des virus présents dans l’eau. Développé en collaboration avec la faculté d’ingénierie de conception industrielle de l’université de technologie de Delft, aux Pays-Bas, il intègre un mécanisme autonettoyant.

Il s’agit d’un système qui nettoie les filtres à chaque coup de pompe. Résultat, le produit ne nécessite pas seulement très peu d’entretien, mais promet aussi une longue durée de vie. Selon le fondateur de Forthemany, une centaine de prototypes sont actuellement testés dans un camp de réfugiés en Irak. L’entreprise compte pouvoir servir des millions de personnes avec son produit au cours des cinq prochaines années.

Les « lacs souterrains » de Mars ne seraient pas liquides, et encore moins composés d'eau

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page