Innovation

JuanWheel : trois lycéens inventent un fauteuil roulant solaire en bambou

Aux Philippines, Williann Pangilinan, Allen Siopongco et Iñigo Cruz font parler d’eux depuis un certain temps. Ces trois lycéens ont mis au point le JuanWheel, un fauteuil roulant en bambou qui fonctionne à l’énergie solaire.

La technologie a encore une fois fait ses preuves. Comme le raconte le site Manilastandard, des lycéens de la ville d’Angeles, dans la province de la Pampangue, aux Philippines, ont inventé un fauteuil roulant à énergie solaire fabriqué à partir de bambou.

Le JuanWheel est né de l’esprit créatif et ingénieux de Williann Pangilinan, Allen Siopongco et Iñigo Cruz. Il convient de noter que les trois adolescents fréquentent le même lycée, à savoir, l’Angeles City Science High School. Selon eux, en plus de son look exotique, la principale différence de leur invention des autres fauteuils roulants électriques existants réside dans l’autonomie de sa batterie.

Une meilleure autonomie

Le JuanWheel possède effectivement une autonomie de 14,37 heures, soit à peu près le double de celle d’un fauteuil roulant électrique traditionnel. Si le groupe a eu l’idée d’une telle invention, c’est en particulier grâce à Cruz, dont la défunte grand-mère souffrait d’un handicap qui limitait sa mobilité. Le trio affirme aussi s’être inspiré du BamBike, un vélo en bambou également conçu aux Philippines. Il est intéressant de noter que la chaise roulante en bambou est le fruit d’environ trois années de recherche et de développement.

Free Wheel Chair, un système de freinage innovant et sécuritaire pour les fauteuils roulants

« Les fauteuils roulants traditionnels d’aujourd’hui sont actionnés manuellement et fabriqués en acier. Lors d’un voyage en voiture, nous avons vu un vélo en bambou et c’est ce qui nous a inspirés », a déclaré Siopongco.

Peu coûteux

Pour les essais, l’équipe a collaboré avec la maison de retraite Bahay Pag-ibig Home for the Aged, à San Fernando, dans la province de la Pampanga. Cette coopération a notamment permis d’améliorer le dossier et les roues. Par ailleurs, les trois adolescents ont pu bénéficier des conseils et de l’assistance de leur coach et mentor, Lolita Bautista. Concernant la mise en production, pour l’heure, il ne semble pas y avoir un plan spécifique pour cela, et ce, bien que le trio envisage déjà un brevetage de leur invention.

JuanWheel : trois lycéens inventent un fauteuil roulant solaire en bambou
Plusieurs récompenses pour leur invention. Crédit photo : JuanWheel

Et puisqu’on parle de production, sachez que l’équipe a dépensé près de 28 000 pesos philippins (470 €) pour concevoir le prototype. Un coût qui devrait baisser jusqu’à 17 000 pesos philippins (286 €) par unité en cas de production en grande quantité. À titre de comparaison, le prix d’un fauteuil roulant électrique conventionnel de qualité standard oscille entre 1000 € et 1800 €.

Déjà plusieurs prix obtenus

On sait aussi que le projet a été reconnu et soutenu par les autorités de la ville d’Angeles. Le financement a été assuré par le Philippine Council for Industry, Energy and Emerging Technology Research and Development (DOST-PCIEERD) dans le cadre du programme Young Innovators en 2019.

Quels sont les gestes (ou paroles) à éviter avec une personne en fauteuil roulant ?

En outre, compte tenu de son attrait, le JuanWheel a été récompensé à plusieurs reprises. L’équipe a notamment remporté la première place au DepEd Science and Technology Fair en 2019. Elle a également été sélectionnée pour représenter virtuellement les Philippines au Global Youth Science and Technology Bowl qui s’est tenu à Hong Kong le 19 juin dernier, remportant la première place dans la catégorie physique et ingénierie.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page