Innovation

Karbones : une mini bouteille de plongée pour nager librement jusqu’à 12 minutes sous l’eau

La plongée est une activité passionnante, mais qui demande des équipements parfois coûteux, ainsi que de la pratique. Elle s’ouvre désormais au grand public avec les mini bouteilles Karbones… ou peut-être pas.

Se la jouer James Bond pendant les prochaines vacances ? Eh bien c’est possible avec les mini bouteilles de plongée Karbones ! Produites par une startup française basée à Clermont-Ferrand, ces bouteilles s’avèrent très pratiques pour ceux qui souhaitent faire de petites plongées. De quoi rendre beaucoup plus accessible l’univers marin (et aquatique).

Des Karbones faits de carbone : Petites, maniables, simples d’utilisation, telles sont les principales caractéristiques des mini bouteilles Karbones. L’objectif de la startup est clair : donner accès au monde marin à un plus large public. À la base, il faut traditionnellement un grand renfort d’équipements pour pouvoir observer les faunes et les flores dans les petites profondeurs marines. Grâce à cet équipement, la donne est sur le point de changer.

À LIRE AUSSI :
Palau devient le premier pays à interdire les crèmes solaires toxiques pour les fonds marins

Si vous surfez sur le site officiel du fabricant, vous remarquerez que la mini bouteille est livrée avec une pompe manuelle au prix de 339 euros. Cette pompe est utile pour recharger le dispositif pendant 15 minutes. Ce qui assure une autonomie nominale de 12 minutes, jusqu’à 3 mètres sous l’eau.

Les mini bouteilles Karbones sont disponibles en deux versions : carbone et aluminium. D’une capacité d’environ 0,50 litre, soit l’équivalent de 200 bars d’air comprimé, elles pèsent 1 kg environ. D’autres kits sont disponibles si vous souhaitez étendre vos envies et votre témérité en matière de plongée.

Crédit photo : Karbones
Karbones : une mini bouteille de plongée pour nager librement jusqu’à 12 minutes sous l’eau
Karbones : une mini bouteille de plongée pour nager librement jusqu’à 12 minutes sous l’eau

Tout est une question de sécurité

Pour ce qui est de la sécurité, les concepteurs assurent que l’utilisation des mini bouteilles Karbones est parfaitement sûre. Malgré les inquiétudes de certains professionnels, ces bouteilles de plongées miniatures sont destinées à tout le monde. Le pack comprend d’ailleurs une notice d’utilisation très détaillée pour permettre une utilisation optimale.

Crédit photo : Karbones
Karbones : une mini bouteille de plongée pour nager librement jusqu’à 12 minutes sous l’eau
Karbones : une mini bouteille de plongée pour nager librement jusqu’à 12 minutes sous l’eau

Le monde marin bientôt accessible à tous ?

La startup dirigée par Nicolas Banet et Nicolas Augeard insiste sur la fiabilité de leur matériel au même titre que les bouteilles de plongée classiques. La démocratisation de la plongée est leur principal objectif, en offrant des produits faciles d’utilisation et surtout accessibles en termes de tarif.

Pour l’anecdote, c’est le célèbre agent du Mi6, James Bond, du film du même nom, qui est leur principale source d’inspiration lorsqu’ils ont conçu la mini bouteille. En effet, dans le film, on voit souvent l’agent sous l’eau, avec une mini bouteille de plongée dans la bouche.

Crédit photo : Karbones
Karbones : une mini bouteille de plongée pour nager librement jusqu’à 12 minutes sous l’eau
Karbones : une mini bouteille de plongée pour nager librement jusqu’à 12 minutes sous l’eau

Malgré les réserves qu’émettent les professionnels du milieu de la plongée et de santé, il faut ainsi reconnaître que les plongées, avec ou sans bouteille, sont une question d’entrainement et de bon sens. En cas de doutes, prenez conseil auprès d’un professionnel afin de connaitre les bonne pratiques ainsi que les consignes de sécurité essentielles de ce sport nautique.

Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page