Innovation

La première maison imprimée en 3D, isolée avec une mousse pulvérisée intégrée à l’enveloppe de la structure

Ce projet de logements multifamiliaux abordables utilise la mousse isolante pulvérisée pour créer une enveloppe de bâtiment optimale à l’aide de l’impression 3D.

Limiter les coûts, réduire la durée du chantier, réaliser des logements écologiques sont parmi les raisons qui incitent certains professionnels du BTP à se tourner vers d’autres méthodes de construction que la traditionnelle. C’est notamment le cas de ce projet de logements abordables à Leamington, en Ontario, au Canada. En effet, l’organisation à but non lucratif Habitat for Humanity Windsor-Essex est à la tête de ce programme. Elle collabore avec l’Université de Windsor, la société d’impression Nidus3D, Huntsman Building Solutions et Great Northen Insulation. Toutes ces parties ont combiné leurs compétences afin de réaliser les premières maisons imprimées en 3D dans ce pays. À travers cet article, nous vous convions à en apprendre davantage sur cette actualité.

Pourquoi ce consortium a-t-il choisi la mousse isolante pulvérisée ?

Afin de réussir ce projet innovant, l’équipe dirigée par Habitat for Humanity Windsor-Essex a privilégié ce matériau. Selon elle, une fois coulée sur place, la mousse à cellules fermées permet aux professionnels du BTP de développer des structures complexes et originales. Elle possède une grande capacité à s’adapter virtuellement à tout type d’espace. Une fois que ce matériau est intégré à l’enveloppe d’un bâtiment, il présente de multiples avantages, en l’occurrence, son caractère multifonctionnel et sa polyvalence. Ce produit d’isolation peut notamment jouer le rôle d’un pare-vapeur et d’un pare-air. Il affiche une excellente résistance aux intempéries et une grande robustesse. Globalement, l’utilisation de la mousse isolante pulvérisée réduit les coûts et les délais de construction, ainsi que son impact environnemental.

Où en est actuellement ce projet ?

Grâce à ce projet de construction par impression 3D avec de la mousse à cellules fermées, il est sera possible de fournir une habitation aux foyers défavorisés. Habitat for Humanity Windsor-Essex privilégiera notamment les personnes qui risquent de devenir sans-abri. Jusqu’à présent, quatre logements ont été réalisés et certifiés, selon cette organisation canadienne. Leur conception met en avant le principe de « zéro émission nette » et l’accessibilité.

Chaque unité comporte une chambre à coucher pour une ou deux personnes, une cuisine, un salon et une salle de bains. Il est bon de préciser que ce projet est soutenu par The Bridge Youth Ressource Center. Il a été financé par le fonds d’innovation de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Ce fonds est destiné à soutenir les idées et les entreprises novatrices dans le domaine de l’accès aux logements abordables au Canada.

Le concept de l’impression 3D dans le bâtiment

La technique de l’impression en trois dimensions du béton existe depuis les années 1980. Cependant, les ingénieurs et les architectes commencent seulement à la reconnaître aujourd’hui comme une alternative de construction plus écologique et plus rapide. Ce procédé connaît déjà un certain essor dans les pays tels que la France, l’Allemagne, le Danemark, les États-Unis, etc. Comme nous venons de voir ci-dessus, le Canada a récemment lancé un premier projet de logements imprimés. Il est à noter que l’impression 3D en immobilier est établie sur la robotisation du processus.

Les premières maisons imprimées en 3D en Amérique du Nord.
Les premières maisons imprimées en 3D en Amérique du Nord. Crédit photo : Nidus3

En effet, un bras robotisé éjecte le matériau pour former la structure couche par couche selon une maquette numérisée. Les murs des logements peuvent être élaborés en quelques jours. En France, le programme de cinq maisons imprimées 3D à Reims, en 2022, est une des réalisations les plus impressionnantes au monde. Au Danemark, la « tiny house » développée par l’entreprise 3DCP constitue une solution de logement idéale pour les personnes à faibles revenus. Plus d’informations : Habitatwindsor.org


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
constructioncanada.net

Tsiory Laurence

Titulaire de Licence en communication et en langue française, j’exerce le métier de rédactrice francophone web depuis une dizaine d’années. Avant de rejoindre l’équipe de rédaction de Neozone, j’ai collaboré avec quelques agences de communication web locales, ce qui m’a permis de consolider mon expérience et mes connaissances en matière de création de contenus web. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris afin de vous fournir des informations, des solutions, des conseils ou des idées pour nous faire avancer. Je suis capable de traiter divers thèmes, mais je préfère surtout les sujets autour de l’innovation, de la technologie, du voyage, de l’immobilier et des actualités en général. À travers les articles que je rédige pour Neozone, j’espère vous faire connaître des inventions et des produits utiles au quotidien, ainsi que des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’Homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficace. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page