Le 6 juin dernier, le géant de la Tech Google a dévoilé Stadia, sa nouvelle plateforme de cloud gaming qui sera lancée en novembre. Surnommé le « Netflix des jeux vidéo », ce service doit permettre à l’entreprise de Mountain View de réussir là où plusieurs concurrents ont failli : unir le secteur des jeux vidéo à celui du streaming.

S’agissant d’un pari risqué, une question demeure : quel effet aura Stadia sur les actions de Google ? Voici quelques éléments à considérer avant d’investir dans les actions Google.

Bref aperçu du capital-actions de la société

Source : VisualHunt/CC BY-NC-ND

Il faut savoir que les actions de la société mère de Google, Alphabet Inc., sont divisées en actions de « catégorie A », de « catégorie B », et de « catégorie C ». Seules les actions de « catégorie A » et de « catégorie C », respectivement représentées sous les symboles boursiers « GOOGL » et « GOOG » sont librement négociées sur le NASDAQ. Ceux-ci sont très populaires auprès des investisseurs, ce qui fait qu’ils se retrouvent sur différents sites de courtage en ligne, comme https://www.etoro.com/fr/discover/markets/stocks. Bien qu’elles aient un cours semblable, les actions de « catégorie A » accordent un droit de vote à leur détenteur, alors que ce n’est pas le cas pour les actions de « catégorie C ».

Annonce de Stadia : un accueil mitigé

Source : compte @GoogleStadia sur Facebook

Si beaucoup de personnes attendaient le lancement de Stadia avec impatience, plusieurs d’entre elles ont été déçues par le service dévoilé par l’entreprise. On reproche entre autres à Google d’avoir misé sur un modèle d’abonnement qui ne donne pas un accès complet au catalogue de jeux. C’est du moins ce qui a été rapporté dans un article paru dans Le Monde, lequel peut être consulté en visitant la page suivante : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/06/07/jeu-video-le-stadia-de-google-a-encore-des-progres-a-faire-pour-convaincre-les-joueurs_5472998_4408996.html. Soulignons néanmoins que Google peut compter sur des colosses du secteur des jeux vidéo comme Ubisoft. Uplay+, le service du géant français qui permettra de télécharger des jeux depuis un PC aux États-Unis et en Europe, sera à l’avenir offert sur Stadia.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Google : Translatotron, le traducteur instantané qui imite le timbre de voix du locuteur

Analyse des cours de GOOGL et GOOG : petit aperçu

Du 6 au 20 juin, les prix de GOOGL ET GOOG ont tous deux augmenté de plus de 8 %, ce qui soutient la thèse que la nouvelle est favorable pour le prix des actions d’Alphabet Inc. Cette hausse qui semble à première vue importante est toutefois moins impressionnante lorsqu’elle est comparée à la performance du marché. À titre comparatif, le Nasdaq Composite Index (IXIC) a enregistré des gains d’environ 7 % au cours de la même période. De plus, les cours des deux actions d’Alphabet Inc. se situent dans une énorme zone de consolidation depuis janvier 2018, ce qui signifie qu’il est difficile d’anticiper la prochaine trajectoire de leur prix sur le long terme.

En somme, il est encore trop tôt pour déterminer si le lancement de Stadia représentera un choix judicieux pour l’avenir de Google, et encore plus pour tenter de deviner si cette stratégie se traduira en profits du côté des investisseurs. Toujours est-il que comme mentionné dans https://www.lepoint.fr/high-tech-internet/un-jeu-video-presente-un-londres-post-brexit-menace-par-la-dictature-11-06-2019-2318076_47.php, le streaming et les abonnements sont deux tendances qui dominent le secteur des jeux vidéo à l’heure actuelle. Si cette popularité se maintient, les prix de GOOGL et de GOOG pourraient bel et bien grimper.

Photo de couverture de Cody Engel / Shutterstock