Innovation

Les inventions et innovations scientifiques au secours des abeilles

De multiples innovations scientifiques ont aujourd’hui l’objectif de venir en aide aux abeilles. Car les protéger, c’est aussi protéger l’avenir de l’humanité.

En tant que principaux pollinisateurs de la planète, les abeilles forment un maillon fondamental de la biodiversité. Elles permettent effectivement la pollinisation de 75 % des espèces végétales mondiales, chiffre qui monte à 84 % en Europe. En réalité, un tiers de nos ressources alimentaires dépendent des abeilles ! Ce constat est d’autant plus frappant et inquiétant lorsque l’on sait que cette espèce est de plus en plus menacée. On estime que son taux de mortalité a grimpé à 30 % aujourd’hui alors qu’il n’était que de 5 % en 1990 ! Les causes de cette gravissime évolution ne manquent pas et sont malheureusement bien connues : changement climatique, utilisation de pesticides, pollution, frelons asiatiques… Nos amies butineuses sont en grand danger et nos ressources alimentaires avec. Et si l’espoir, pour leur sauvegarde, dépendait de la science et des nouvelles technologies ? Faisons ensemble le tour des dernières innovations scientifiques intéressantes qui viennent au secours des abeilles. Vous pourrez aussi découvrir quelques conseils pour leur apporter par vous-même une aide précieuse.

Des ruches connectées pour protéger les abeilles

De nombreuses start-ups spécialisées dans les technologies lancent aujourd’hui le pari de la ruche connectée. C’est le cas de la société tunisienne Beekeeper Tech qui a lancé la SmartBee. Cette « ruche intelligente » est un dispositif de capteurs à infrarouge placés à l’intérieur de la ruche. Ceux-ci fournissent à l’apiculteur, via une appli sur smartphone, plusieurs données : humidité et température de la ruche ainsi que bourdonnement des abeilles. En cas de problème, des signaux d’alerte l’avertissent qu’il doit intervenir. Cette technologie, totalement novatrice en Afrique du Nord, doit permettre :

  • d’estimer les dangers guettant la colonie ;
  • d’éviter la surmortalité des abeilles ;
  • d’optimiser la production de miel.

Et cela fonctionne. D’après les témoignages d’apiculteurs convertis, la mortalité des abeilles a diminué de 30 % par an à 10 % depuis qu’ils utilisent cette ruche intelligente. Et leur production a augmenté d’environ 40 % ! En outre, la SmartBee est dotée d’un localisateur GPS pour combattre le risque de vol. Autant d’atouts qui expliquent le succès de cette ruche connectée depuis son lancement en 2020. En effet, plus de 1 000 dispositifs ont été vendus en Tunisie et chez ses voisins alors que la demande à l’international explose.

un container beewise avec des abeilles
Un  container Beewise avec des abeilles. Crédit photo : Beewise Technologies

En France aussi, l’innovation scientifique au secours des abeilles

Dans notre pays, plusieurs start-ups ont également lancé des modèles de ruches connectées. La société toulousaine BeeGuard propose le même type de fonctionnalités pour veiller à distance sur les colonies. 4 000 ruches sont équipées dans l’Hexagone, mais aussi dans plusieurs pays européens. En 2022, BeeGuard a ajouté à son modèle de ruche connectée un compteur d’abeilles. Ce dernier mesure, par vidéo, le taux de mortalité de la ruche au quotidien. Ce système « permet de révéler le lien entre une pratique comme le gazage ou la pollution agricole et l’effet sur le vivant, confie Christian Lubat, fondateur de BeeGuard. […] Cela pourrait servir aux pouvoirs publics pour les plans de biodiversité ».

Une ruche Flow Hive et des pots de miel
Un robinet à ouvrir pour remplir votre pot de miel. Crédit photo : Flow Hive

En Alsace, Tech4Gaia a développé une ruche connectée nommée Noehmi comprenant une sonde en plus des capteurs. Elle recueille les mêmes données essentielles : température, humidité et activité de la colonie. Le but de ses dirigeants ? Sauver un milliard d’abeilles. D’après Tech4Gaia, 450 000 ont déjà été secourues depuis que des apiculteurs utilisent leur technologie.

Des ruches robotisées : l’intelligence artificielle au service des abeilles

Mises au point par la start-up israélienne Beewise, ces ruches robotisées se nomment BeeHome. Cette « Maison des Abeilles » est un container de 12 m² abritant 24 ruches métalliques. À l’intérieur, un robot doté d’intelligence artificielle veille sur les abeilles grâce à de nombreux capteurs. Ceux-ci le préviennent lorsqu’un cadre est rempli de miel ou si une anomalie survient. Le robot, qui retire lui-même les cadres de miel, peut également distribuer du sucre, de l’eau ou des médicaments si besoin. Un vrai assistant de choix ! Enfin, il prévient l’apiculteur en cas de nécessité d’une intervention humaine, à distance ou sur site. Ces méga-ruches sont même équipées d’une centrifugeuse intégrée capable d’extraire le miel ! Fonctionnant à l’énergie solaire, les ruches robotisées sont un vrai espoir pour l’avenir des abeilles et donc de la biodiversité. Vendues en Israël et aux États-Unis pour l’instant, elles devraient prochainement être commercialisées sur le marché européen.

BEEcosystem, une ruche dans votre salon
BEEcosystem, une ruche dans votre salon. Crédit photo : BEEcosystem

Alors que la Journée Mondiale des Abeilles a lieu tous les 20 mai, espérons que ces innovations scientifiques puissent se diffuser rapidement. Toutefois, pour lutter efficacement contre l’effrayante mortalité qui frappe les abeilles, chacun peut œuvrer, même vous. Laissez donc un peu pousser votre pelouse ou transformez-en une partie en prairie fleurie. Pour permettre aux abeilles de polliniser, pensez aussi à arborer votre jardin de plantes mellifères ! Offrez-leur également nichoirs et points d’eau agrémentés d’un bouchon en liège en guise de perchoir. Enfin, pensez que vous pouvez acheter du miel pour aider les apiculteurs, et même parrainer une ruche ! Ainsi, vous aurez apporté votre pierre à la sauvegarde de la biodiversité. C’est important non ?

Article rédigé par Johann Sonneck

Source
Axel Decourtye, Alexandre Dangléant, Fabrice Allier, Cédric Alaux, « La ruche connectée : l’abeille sous surveillance numérique », publié dans Sciences Eaux et Territoires, 2019/3 (n° 29), cairn.info• « En Tunisie, des "ruches intelligentes" pour sauver les abeilles », 20 mai 2022, sciencesetavenir.fr• Héloïse Thépaut, « Toulouse : avec ses ruches connectées, la startup BeegGuard s’attaque à la surmortalité des abeilles », 23 octobre 2021, modifié le 25 août 2022, lopinion.com• Cécile Mootz et Matthieu Chanvillard avec Laurène Rocheteau, « Une entreprise alsacienne veut sauver un milliard d’abeilles grâce à ses ruches connectées », 07 juillet 2022, bfmtv.com/alsace/• « En Israël, une start-up invente des ruches robotisées pour protéger les abeilles », 19 mai 2022, liberation.fr

Invité(e)

Conçu comme un espace de partage, nous accueillons dans notre rubrique « A vous la parole » des contributeurs occasionnels. Neozone ouvre ses colonnes pour la rédaction d’articles correspondant à notre ligne éditoriale et à nos standards de qualité. Le contenu ainsi que les réponses et informations de notre questionnaire sont libres et ne reflètent pas l'avis ou la responsabilité de NeozOne. Certains articles sont écrits en partenariat avec un annonceur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page