Environnement

Pollinisation : les meilleures plantes mellifères pour venir en aide aux abeilles et autres insectes pollinisateurs

Les abeilles sont un maillon essentiel à la biodiversité. Voici comment les aider au mieux dans le butinage et la pollinisation des fleurs grâce aux plantes mellifères !

Comme nous le savons tous, les abeilles sont essentielles à la biodiversité et à l’agriculture. Elles sont non seulement indispensables à l’apiculture mais également actrices de la pollinisation. Depuis une quinzaine d’années, les abeilles et autres insectes pollinisateurs sont menacés. L’une des causes de cette mortalité est l’utilisation des pesticides mais également la disparition des plantes essentielles à leur survie. Ces plantes, appelées « plantes mellifères » sont une ressource indispensable à la pollinisation.

Plantes mellifères, qu’est-ce que c’est ?

Du latin « Mellis » (miel) et « Ferre » (porter). Le terme « mellifère » vient d’une croyance ancienne. Les hommes pensaient alors que le miel était récolté par les abeilles dans les fleurs qu’elles pollinisaient. Parmi les plantes mellifères, nous retrouvons les plantes nectarifères mais également les plantes fournissant du pollen, de la propolis et du miellat.

Le nectar

Le nectar est produit par les fleurs dites « nectarifères ». Il se compose d’eau et de différents sucres qui varient d’une plante à l’autre. Selon le taux de glucose ou de fructose, la consistance du miel varie. En effet, plus il y a de fructose et plus le miel est liquide. A l’inverse, plus il y a de glucose et plus le miel est cristallisé. Parmi les meilleures plantes contenant du nectar nous avons : l’érable champêtre, le colza, le châtaignier, le clémentinier, l’eucalyptus, le framboisier, la lavande, la vigne vierge, l’amandier, le rhododendron, le pissenlit, la sauge, le thym, trèfle…

Le pollen

Le pollen, lui, est produit par les plantes dites « pollinifères ». Il est une ressource de protéines essentielles à la colonie. Mélangé à de l’eau et du miel, les abeilles le transforment en pain d’abeille servant à nourrir les larves de la ruche. De plus, le pollen, lorsqu’il est bon, stimule la reine qui pondra de nouveaux œufs. Au sein des meilleures plantes ressources de pollen il y a : le bouleau, le marronnier, le noisetier, l’aubépine, le tournesol, le coquelicot…

À LIRE AUSSI :  6 astuces infaillibles pour créer de la biodiversité dans son propre jardin !

Le miellat

Le miellat se trouve en particulier sur les arbres et les arbustes où les pucerons trouvent logis. En réalité, le miellat correspond aux excrétions des pucerons butinés et transformés en miel par les abeilles. Riche en sucres et acides aminés, le miellat, moins chargé en eau que le nectar, fera un merveilleux miel ! Les meilleures sources de miellat sont : le sapin blanc et les chênes.

La propolis

La propolis est le résultat de résine transformée par les abeilles dans la ruche. Elle se trouve principalement sur les conifères et les bourgeons des arbres. Une fois mélangée à de la cire et des sécrétions salivaires, la propolis devient un mastic très robuste. De plus, les abeilles s’en servent de médicaments pour la colonie grâce à ses propriétés bactéricides et fongicides. Le lierre grimpant, le peuplier tremble et les résineux sont des principales sources de propolis.

Quelles sont les plantes mellifères à placer près de la ruche ?

En période estivale, les abeilles s’éloignent de la ruche pour butiner. Le rayon de butinage s’estime alors à 3 km autour de la ruche. Vos abeilles n’auront donc aucun souci pour trouver des plantes mellifères. C’est en période hivernale que les abeilles auront plus de mal à trouver ces plantes essentielles à la pollinisation. En effet, en hiver, les conditions météorologiques deviennent de moins bonnes qu’en été. Leur rayon de butinage se réduit. Placer des plantes mellifères près de la ruche pendant cette période est donc important !

À LIRE AUSSI :  Comment utiliser, nettoyer et conserver vos emballages en cire d'abeille ?
Pollinisation : les meilleures plantes mellifères pour venir en aide aux abeilles et autres insectes pollinisateurs
Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / Natali555

Lorsque vient le printemps, les températures sont encore fraîches. C’est à ce moment-là que les butineuses se mettent au travail. S’il n’y a pas de pollen à proximité, la reine ne débutera pas la ponte à temps pour l’éclosion du printemps. Placer un noisetier près de la ruche est donc bénéfique pour ces petites bêtes ! En plus d’aider les abeilles, le noisetier vous permettra de récolter des noisettes à la fin de l’été ! Pour ce qui est de l’hiver, privilégiez les quelques plantes entrant en floraison lors de cette saison comme le laurier-tin ou le lierre grimpant.

Les meilleures plantes mellifères

Certaines plantes fourniront à vos abeilles tout ce dont elles ont besoin pour la pollinisation. En effet, quelques plantes mellifères produisent à la fois du pollen, du nectar et du miellat. Parmi ces plantes nous trouvons : le châtaignier, le poirier, le tilleul, le pommier ou encore l’érable champêtre. Mais également le lierre grimpant qui fournira du nectar, du pollen et de la propolis. Le peuplier tremble, lui, fournira du miellat, du pollen et de la propolis pour vos abeilles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page