L’inventeur de la combinaison anti-ours est décédé, mais ce n’est pas un grizzli qui a eu raison de lui !

Un inventeur canadien a survécu à de nombreuses situations grâce à sa combinaison. Malheureusement, il ne la portait pas quand il a perdu la vie !

Il y a parfois des inventions qui prouvent qu’elles sont efficaces, mais qui désintéressent les spécialistes. Un certain Troy Hurtebise, inventeur canadien un brin perché et passionné de grizzlis a inventé une « combinaison à l’épreuve des ours » qu’il a maintes fois testée, mais que les scientifiques ont plus dénigrée qu’approuvée ! Dans la tête de l’inventeur, cette combinaison se destinait aux biologistes et chercheurs qui, avec elle, pourraient s’approcher au plus près de ces énormes ours, capables de soulever jusqu’à 815 kg de poids mort, une bagatelle ! Retour sur l’histoire de cet étrange inventeur qui a risqué sa vie pour sa passion des ours et qui l’a perdue dans un accident, mais sans sa combinaison !

Quelle est cette drôle d’invention ?

Troy Hurtebise est un Canadien né en 1963 qui s’est toujours passionné pour les grizzlis. Un jour, il invente une espèce darmure de protection de 68 kg, censée résister à toutes les forces, y compris aux attaques de grizzlis. Lorsqu’il a conçu cette combinaison, il pensait sérieusement à permettre aux scientifiques de pouvoir approcher ces énormes créatures de plus près et, ainsi, participer à la conservation des grizzlis. Il a d’ailleurs risqué sa vie à plusieurs reprises et cette combinaison lui a été inspirée, après avoir été lui-même victime d’une attaque de grizzli à laquelle il a survécu.

Troy Hurtubise a dépensé des milliers de dollars pour développer une combinaison capable de résister aux attaques d'ours.
Troy Hurtubise a dépensé des milliers de dollars pour développer une combinaison capable de résister aux attaques d’ours. Crédit photo : Capture d’écran vidéo YouTube Jeff Craig / extra

De nombreux tests pour prouver son efficacité

L’inventeur a passé une grande partie de sa vie à prouver à tous que son invention était réellement efficace. Dans une émission de télévision, l’homme expliquait avoir conçu sa combinaison à partir de titane, de plastique, de caoutchouc et de cotte de mailles. Une véritable armure telle que portaient les chevaliers du Moyen Âge ! L’inventeur a acquis une certaine célébrité en écumant les plateaux télévisés pour tester son invention. Il a, par exemple, été frappé à la tête avec un énorme poteau ou encore avec une bûche de 150 kg en pleine poitrine.

Ou encore lorsqu’il se fait tirer une balle de calibre 12 ou quand il est percuté par un pick-up lancé à 50 km/h ! À chaque fois, il résiste et survit à ces chocs qui auraient dû le tuer. En revanche, lorsqu’en 2018, il est victime d’une collision avec un camion-citerne et que celui-ci s’enflamme, l’inventeur décède dans l’accident à 55 ans. Ce jour-là, il était dans la vraie vie au volant de sa voiture et ne portait pas sa combinaison anti-grizzli. On ne saura jamais si celle-ci lui aurait encore une fois sauvé la vie.

Pourquoi cette combinaison n’a pas intéressé les scientifiques ?

Dan Thompson, spécialiste des grands carnivores au Wyoming Game and Fish Department, au Cowboy State Daily, reconnaît que l’inventeur avait de bonnes intentions en créant sa combinaison, comme Frank van Manen, chercheur sur les grizzlis. Le problème étant qu’elle n’était pas commode du tout, et beaucoup trop lourde à porter pour s’approcher près des ours. Les chercheurs ont besoin de solutions pratiques et rapides, comme le spray anti-ours qui les repoussent. L’inventeur avait quand même remporté un prix satirique, le IG Nobel Prize pour sa drôle d’invention. On lui souhaite de reposer aux pays des ours évidemment.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Cowboystatedaily.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page