Ils inventent un coussin d’air pour lutter contre les bruits et les odeurs gênantes lors du passage aux toilettes

Le Syndrome de la princesse c'est avoir peur de faire du bruit ou de laisser des odeurs après son passage aux toilettes... Ebidis a trouvé la solution pour se détendre aux toilettes !

Vous est-il déjà arrivé d’avoir l’impression que tout le monde vous entend dans un endroit bien précis ? Cet endroit, ce sont les toilettes, et surtout ceux des autres ! Qui n’a, en effet, jamais ressenti de la gêne lorsqu’un énorme plouf se fait entendre et provoque le silence de ceux qui se trouvent au même moment dans la pièce d’à côté ? Cette gêne occasionnée par le bruit que provoque la chute d’un besoin naturel dans la cuvette des WC porte un nom : le syndrome de la princesse, car il touche plus les femmes que les hommes, pouvant provoquer des problèmes intestinaux. Pour tenter de libérer ceux que cela gêne, deux hommes, Laurent Paraschiv et Olivier Sidibé, ont lancé, en 2015, le coussin d’air pour pallier ce genre de problème. Présentation.

Comment est née cette drôle d’invention ?

Cela peut paraître drôle, mais c’est un véritable calvaire pour celles et ceux qui souffrent du syndrome de la princesse, et finalement, ce n’est pas à prendre à la légère. Lorsqu’Olivier Sidibé, l’un des inventeurs du coussin d’air Ebidis et du Secret de Princesse (pour les femmes), revient d’un voyage en amoureux à Barcelone en 2015, lui-même se trouve confronté aux problèmes de bruit et d’effluves provenant de son passage aux toilettes. Le charmant petit hôtel et son romantisme n’étant pas réellement en phase avec ce qu’il laisse derrière lui, il imagine un dispositif qui réglerait les deux soucis simultanément !

Éviter les blocages psychologiques par la gêne occasionnée à l’utilisation des toilettes.
Éviter les blocages psychologiques par la gêne occasionnée à l’utilisation des toilettes. Crédit photo : Olivier Sidibé

Qu’est-ce que c’est que cette invention alors ?

Le coussin d’air se présente ainsi : « Dites adieu aux bruits, aux odeurs et aux éclaboussures ». Tout est clair donc. Mais Olivier Sidibé explique qu’il fallait quelque chose de simple à utiliser, car ce problème touchait beaucoup plus de monde qu’il ne le pensait au départ. La problématique de base de l’inventeur était plutôt l’odeur laissée dans les toilettes. Cependant, il voulut aussi régler les autres gênes liées à ce besoin bien naturel : le bruit, les éventuelles éclaboussures, et les traces laissées sur la cuvette ! Après moults essais de différents produits et interactions (acide citrique, bicarbonate, etc.), il a réussi à concocter une recette tenue secrète, sans produits de synthèse ni parfums, pour concevoir un coussin d’air qui s’installent directement dans les toilettes avant la grosse commission.

Comment fonctionnent les coussins Ebidis ?

Le coussin d’air, ou le secret de princesse se présente dans un magnifique packaging et fonctionne très simplement. Lors de votre arrivée aux toilettes, il suffit de placer le coussin directement dans la cuvette, puis de patienter 15 secondes pour que le coussin se déploie intégralement. La phase d’après ne regarde que vous puisqu’il s’agit là de « faire vos besoins » en toute sérénité. Il suffit de tirer ensuite la chasse d’eau pour que tout disparaisse ! Les ingrédients utilisés pour la fabrication des coussins d’air sont tous d’origine naturelle et éco-compatibles, ils sont sans danger pour les canalisations et compatibles avec les fosses septiques. Les coussins Ebidis sont disponibles au prix de 10,80 € quel que soit le modèle choisi.

NDLR : Nous vous avions présenté un dispositif semblable aux coussins d’air, le Poop-Shaming mais chaque inventeur revendique la paternité de ce système. Nous ne sommes pas là pour juger les différends qui peuvent opposer les deux créateurs, mais nous nous devons de présenter les deux inventions.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Lobservateurdebeauvais.frLeparisien.fr20minutes.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page