Le prix Mario-Markus récompensera désormais les inventions « inutiles » et découvertes par hasard

Au carrefour du jeu et de la science, le Prix Mario-Markus récompense l'inattendu. Plongez dans l'univers des inventions qui émergent par surprise, redéfinissant le concept de pertinence !

Vous connaissez le CES de Las Vegas, qui récompensent les meilleures inventions ou innovations ? Vous connaissez aussi les Victoires de la Musique, qui récompensent les meilleurs musiciens ? Mais, connaissez-vous le prix Mario Markus ? Le « Prix Mario-Markus de la science ludique » honore les découvertes imprévues dépourvues d’applications directes.  En d’autres termes, il récompense les inventions qui peuvent, de prime abord, sembler inutiles. Avec 15 566 brevets déposés en 2023 selon l’INPI, les candidats à ce prix devraient être nombreux. Le prix Mario-Markus est attribué lorsque l’observation émerge de manière inattendue, par curiosité ou en réponse à des questions posées à la nature. Ainsi, l’idée primée doit résulter d’une approche « ludique », signifiant jeu en latin. Alors inutiles, mais bien pensées, quelles inventions pourraient être primées, lors de ce nouveau concours venu d’Allemagne ? Explications.

Quelques exemples d’inventions pas si inutiles que cela !

Comme nous vous l’avons expliqué, les lauréats de ce prix devront être à l’origine, d’une invention que l’on pourrait qualifier de « découverte par hasard ». Par exemple, Christian Oersted, en 1820, aurait pu prétendre à ce titre. Il avait, en effet, découvert qu’un courant électrique pouvait dévier l’aiguille d’une boussole. Sans le savoir, à l’époque, il est à l’origine du principe des moteurs électriques. Sa découverte fortuite ayant permis d’approfondir la compréhension des mécanismes liés à la lumière visible, aux rayons X, aux rayons gamma, et à d’autres formes de rayonnements. Percy Pencer aurait, lui aussi, pu gagner ce prix. En s’apercevant qu’une barre de chocolat avait fondu dans sa poche alors qu’il se trouvait près d’un radar à micro-ondes. Il avait découvert le principe de ce qui deviendra le four à micro-ondes !

Une idée « révolutionnaire » d'invention inutile ?
Une idée « révolutionnaire » d’invention inutile ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Et, les inventions qui ne seront probablement jamais primées !

Les inventions inutiles sont nombreuses à « sortir » chaque année, nous en avons sélectionné deux qui ne seront sûrement jamais des succès commerciaux, mais nous ne sommes pas devins !

  • Troy Hurtebise, né au Canada en 1963, voue une passion indéfectible aux grizzlis. Un jour, il imagine une armure de protection pesant 68 kg, conçue pour résister à toutes les forces, même aux attaques de grizzlis. En élaborant cette combinaison, son objectif premier était de permettre aux scientifiques de s’approcher davantage de ces créatures imposantes, contribuant ainsi à la préservation des grizzlis. Sa motivation découle de son expérience personnelle, ayant survécu à une attaque de grizzli qui a façonné l’inspiration derrière cette combinaison, mettant parfois sa vie en péril pour la cause.
  • Joseph, un Londonien reconnu pour ses créations élaborées sur la chaîne YouTube « Joseph’s Machines » a inventé une machine à coller les timbres avec des larmes ! En novembre 2021, Joseph a publié une vidéo présentant une méthode innovante pour coller les timbres postaux. Pour ceux réticents à lécher les timbres postaux et les enveloppes, l’inventeur a imaginé une solution singulière : un système qui utilise les larmes pour coller les timbres et les enveloppes.

Quelles démarches pour concourir à ce prix ?

Vous pensez être à l’origine d’une invention ludique et découverte par hasard, ou en rapport avec la nature ? Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2024 inclus. Pour candidater, vous devez déposer les éléments suivants :

  • Curriculum Vitae
  • Lettre de motivation
  • Une publication postérieure à 2019 expliquant votre travail en détail, et la manière dont vous avez fait cette découverte.

Les candidatures sont à déposer via le site officiel www.gdch.de, vous y trouverez également des informations supplémentaires pour peaufiner votre candidature. Que pensez-vous de ce drôle de prix qui récompense de drôles d’inventions ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page