Innovation

Intuite : une invention révolutionnaire pour localiser les nids de frelons asiatiques

Pour savoir où le frelon se retranche, un ingénieur toulousain invente une puce qui se pose sur le frelon afin de localiser son nid et le détruire !

Depuis l’arrivée d’une reine fécondée en 2004 dans des poteries livrées dans le Lot-et-Garonne, le frelon asiatique a envahi la France et l’Europe. Cette espèce invasive détruit progressivement les abeilles dont elle est friande et met en péril la biodiversité. Il faut donc lutter contre leur prolifération, mais la tâche est difficile, car les frelons se reproduisent rapidement dans toutes les régions de France. Depuis près de 20 ans, de nombreuses inventions ont vu le jour pour lutter contre les frelons asiatiques. Toutefois, la dernière en date ne les tue pas, mais les piste pour mieux les débusquer. En effet, un ingénieur toulousain vient de mettre au point un nano-traceur qui se fixe sur le frelon asiatique. Il permet de le suivre jusqu’au nid pour le détruire. Explications.

Le frelon asiatique, un danger pour les abeilles !

Le vespa velutina n’est pas réellement dangereux pour l’homme, sauf en cas de piqûres multiples ou d’allergie au venin. En revanche, pour les abeilles, ce frelon venu d’Asie est une menace réelle, car il peut en tuer des milliers en une seule journée ! Il attaque et les décime souvent à l’automne, quand les abeilles sont affaiblies ! L’ingénieur toulousain, Florent Coletta, a mis au point un « piège » particulier, permettant de détruire les nids découverts « par hasard ». Le dispositif baptisé Intuite permettra de localiser le nid en posant un mini traceur sur un frelon capturé vivant.

Comment localiser un nid de frelons asiatiques ?
Comment localiser un nid de frelons asiatiques ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment lui est venue cette idée ?

Dans une interview accordée au site 20 minutes, Florent explique que certains de ses amis se sont fait piquer par des frelons. Ils se sont alors dit que pour les détruire, il faudrait déjà savoir où se trouvent leurs nids. Florent Coletta imagine alors un traceur très miniaturisé qui, placé sur le frelon asiatique, permettrait de le suivre à distance. Par conséquent, la localisation exacte du nid sera définie et l’on pourrait poursuivre sa destruction par d’autres systèmes existants. En 2021, il s’est lancé dans le développement de son invention. Il fallait que la puce soit détectable sur 100 à 200 m de portée, à pied ou via un drone, à condition que la zone de survol soit autorisée. Une puce de moins de 0.5 g est requise pour que le frelon ne soit pas gêné durant son envol. Au début de l’été, il a commencé à tester son invention sur des frelons puis il a pris contact avec des apiculteurs et des associations, intéressés par son invention.

Des premiers tests difficiles

Lors des premiers essais, Intuite était probablement trop lourd à porter pour les frelons qui ne parvenaient pas à rentrer au nid. Il a donc dû revoir sa copie afin de miniaturiser encore son invention. Après quelques nouveaux essais, il est parvenu à débusquer 3 nids avec 15 puces utilisées. Le développement d’Intuite va continuer et l’entreprise proposera également une solution de destruction qui soit financièrement accessible aux apiculteurs. Il faut savoir qu’un nid de frelons abrite environ 2 000 insectes. L’idée est donc de créer des « zones franches » autour des ruchers afin de faire baisser la mortalité des abeilles. Intuite recherche encore des financements pour développer son dispositif et pouvoir proposer la puce entre 50 et 100 €. Il espère pouvoir lancer la commercialisation dès 2023. Une interrogation demeure : comment installer la puce sur le frelon asiatique sans se faire piquer ni le tuer ? Nous ne disposons pas de réponse à cette interrogation ! Plus d’informations ? Rendez-vous sur le site Intuite.fr.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Leparisien.frMsn.comIntuite.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page