Environnement

Les frelons asiatiques cherchent des endroits pour hiberner, les experts lancent un avertissement

Un frelon asiatique a été retrouvé dans un pantalon sorti d’une armoire à Jersey, au Royaume-Uni. Les experts ont déclaré qu’il s’agit probablement d’une reine en hibernation.

Les frelons asiatiques font partie des insectes les plus dangereux au monde. Pour certains cas extrêmes, leur piqûre peut être mortelle pour l’homme. Avec l’hiver qui arrive, de nombreuses espèces cherchent des endroits chauds pour hiberner et se protéger du froid. Selon le chasseur et apiculteur John de Carteret, il se pourrait que les frelons asiatiques soient, eux aussi, à la recherche de chaleur cet hiver et les placards pourraient constituer des cachettes possibles. Il conseille ainsi aux personnes de bien faire attention, car un cas de frelon asiatique retrouvé dans une armoire a été récemment rapporté à Jersey, dans le Royaume-Uni.

Les habitations : de nouveaux refuges pour les frelons asiatiques ?

À Wellington Hill, à Jersey, une femme âgée a fait une découverte inquiétante dans sa maison. En effet, elle a découvert un gros frelon asiatique dans son pantalon qu’elle venait de sortir de son armoire. Malgré sa frayeur, elle a réussi à piéger l’insecte dans un pot de yaourt transparent alors qu’il essayait de s’échapper par la fenêtre. Elle a tout de suite appelé le 999. Des agents et des apiculteurs sont arrivés rapidement sur les lieux dans le cadre d’une mission de lutte contre les frelons dans les îles anglo-normandes. Selon leur déclaration, il est fort probable qu’il s’agisse d’une reine de frelon asiatique et qu’elle se trouvait dans l’armoire pour hiberner. Cette hypothèse sera confirmée après une dissection. Ils ont aussi noté que ces insectes sont difficiles à distinguer une fois morts, mais qu’il y a certaines caractéristiques qui peuvent aider à les identifier tout de même. À savoir : la couleur orange de leur face ainsi que leurs pattes inférieures jaunes.

Un nouveau record pour Jersey

Cette année, les experts ont enregistré deux fois plus de frelons au Royaume-Uni. À Jersey, 174 nids ont été découverts cette année contre 63 en 2021, 38 en 2020 et 83 en 2019. Les frelons asiatiques ont commencé à se propager en Europe à partir de 2004. Ils sont arrivés sur le continent à bord d’un navire de fret qui s’est amarré dans le Sud de la France. Ils sont apparus dans les îles britanniques, sur l’île anglo-normande de Jersey vers la fin de 2016. En 2021, l’espèce a commencé à se répandre dans la partie sud de l’Angleterre.

Un nid de frelons asiatiques abandonné en hiver.
Un nid de frelons asiatiques. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Le Royaume-Uni en alerte contre les frelons asiatiques

Le danger que représentent les frelons asiatiques est assez inquiétant, non seulement pour l’homme, mais aussi pour le domaine de l’apiculture. En effet, ces insectes peuvent tuer les personnes qui y sont allergiques avec une seule piqûre. D’autre part, un frelon peut tuer et manger 50 abeilles en une seule journée, ce qui pourrait décimer les populations d’abeilles indigènes, si aucune action n’est entreprise. Afin d’arrêter la propagation de ces insectes, les experts lancent un appel à une « armée du peuple » pour éviter une invasion imminente des frelons asiatiques sur le territoire britannique. Concernant la découverte récente à Jersey, Carteret lance un avertissement à tous car les frelons pourraient être à la recherche de chaleur pour l’hiver. Il conseille ainsi aux personnes de vérifier et de surveiller leurs armoires, leurs tiroirs et leurs placards qui sont des cachettes possibles pour ces insectes.

Source
dailystar.co.uk

Lydie RABE

J'aime lire, m'informer et surtout partager les connaissances que j'ai acquises

2 commentaires

  1. Au printemps, je me suis reveillé en sursaut en croyant que j’avais une grosse arraignee sur le visage. Eh bien c’était une reine frelon asiatique pas encore bien sortie de son hiver donc un peu sonnée.

  2. Bonjour, j’habite près de Rennes en Bretagne, et il y a deux jours, alors que je prenais mes vêtements un a un pour m’habiller, j’ai entendu un bourdonnement contre ma peau. J’ai ôté mon sous-vêtements : une guêpe qui semblait endormie s’y trouvait !! Moi qui suis devenue, l’été dernier, hyper allergique aux hyménoptères, j’en ai évidemment été effrayée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page