Comment reconnaître un frelon asiatique ? Et le différencier de son cousin européen !

Européen, asiatique, oriental: les frelons sont différents, et certains sont plus dangereux que d'autres... Voici comment les différencier.

Avec le froid qui s’installe doucement sur la France, les frelons asiatiques ne devraient pas résister longtemps ! Seules les reines chercheront à hiberner pour pouvoir fonder de nouvelles colonies au printemps. Les premiers frelons asiatiques géants, appelés vespa mandarinia, ont été découverts aux États-Unis, et au Canada en décembre 2019. Mais, il est peu probable que vous les rencontriez en France, pour le moment. En revanche, le frelon asiatique, vespa velutina, est une autre espèce tout aussi invasive et présente en France depuis 2006 où elle a été signalée dans le Lot-et-Garonne. Quelle différence entre le frelon asiatique et l’européen ? Comment les reconnaître et que faire en cas de piqûre: on vous explique tout !

Frelons asiatique, européen ou oriental : comment les différencier ?

Trois grands types de frelons existent: l’européen, l’oriental et l’asiatique, et ce n’est pas toujours évident de les reconnaître. Commençons par la taille ! Le frelon asiatique est le plus petit des trois, avec 20 mm de long, contre 35 mm pour l’européen et 25 pour l’oriental. Difficile de mesurer un frelon quand il se présente, on vous l’accorde. La couleur des frelons est un peu plus simple à déterminer ! Le frelon européen ressemble à une grosse guêpe et revêt les mêmes couleurs : jaune et noir. Le frelon asiatique, lui, affiche deux anneaux rouge orangé sur l’arrière de son abdomen, visibles à l’œil nu. Quant à l’oriental, il est plutôt roux et jaune sur le bout de l’abdomen. En résumé, un frelon qui présente du rouge est un asiatique. Il existe un autre moyen de le reconnaître facilement: les asiatiques peuvent voler en stationnaire pendant des durées assez longues, ce qui n’est pas le cas des frelons européens ou orientaux.

Un frelon asiatique
Un frelon asiatique. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment reconnaître le nid de frelons asiatiques ?

Les frelons européens fabriquent des nids avec de grandes entrées (+ de 10 centimètres, qu’ils installent toujours en bas du nid, orientées plein sud). ils sont souvent invisibles de l’extérieur, car ils aiment se nicher dans un tronc d’arbre, sous un toit ou un grenier. Le nid du frelon asiatique dispose, lui, d’une petite entrée de moins de 4 centimètres qui se situe généralement sur le côté, lorsque le nid dépasse 15 centimètres de diamètre. Il présente de petites écailles et est de forme sphérique. Les frelons asiatiques fabriquent leurs nids en pleine lumière; les nids sont donc très visibles, et souvent de très grande taille.

Comment éviter la piqure du frelon asiatique ?

Frelons ou guêpes piquent lorsqu’ils se sentent menacés. Il ne faut donc pas courir ou se débattre quand un frelon se présente, il pourrait prendre cela pour une menace et vous piquer. Il semblerait que les parfums ou crèmes corporelles les attirent; le mieux est de ce fait de les éviter, comme les boissons sucrées et les desserts qu’ils affectionnent également ! En cas de piqure de frelon asiatique, comme pour toute piqûre d’insecte, la première des choses à faire est d’ôter bagues et bijoux qui pourraient empêcher le sang de circuler en cas de réaction allergique.

Un piège à frelon asiatique innovant d'un pompier oloronais breveté par l'INPI
Un nid de frelons asiatiques. Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock

Contrairement à la guêpe ou au frelon européen, l’Asiatique ne perd pas son dard à la piqûre, il peut en conséquence piquer plusieurs fois. Pour soulager la douleur qui peut être violente, il faut appliquer de la glace à l’endroit de la piqûre. Attention: en cas d’allergie au venin, l’organisme peut violemment réagir. Cela peut se traduire par des nausées, des vomissements, problèmes pour respirer, urticaires. Au moindre doute, prévenez les secours qui administreront, au plus vite, un antihistaminique.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Thespruce.comPlanet.frApiculture.net

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page