POC dévoile un nouveau casque de vélo fabriqué à partir de 50% de matériaux recyclés

Aux oubliettes les casques de vélo en plastique collé ? Peut-être pas tout à fait, mais POC s'emploie à créer un casque sans colle plus respectueux de l'environnement !

Si vous pratiquez le ski, le VTT ou les sports de glisses, vous connaissez peut-être déjà la marque POC… Cette marque suédoise fondée en 2005 est l’un des principaux fabricants de casques, lunettes, gilets pare-balles, vêtements et accessoires pour le cyclisme ou les sports d’hiver. Leurs équipements ont pour objectif et surtout pour mission de protéger des vies et de réduire les conséquences des accidents pour les athlètes et toute personne inspirée à le devenir.  Le fabricant suédois fournit des casques et équipements de haute qualité pour assurer la sécurité de ces sportifs de l’extrême, qu’ils soient professionnels ou amateurs. Le vélo est un sport accessible à tous, mais la sécurité est de mise évidemment, et les casques POC protègent votre tête, mais, ce que l’on ne sait pas toujours, c’est qu’ils protègent aussi l’environnement. Le fabricant vient de dévoiler le MYELIN, un casque composé à 50% de matériaux recyclés et c’est une première ! Découverte !

Le casque, un élément indispensable à vélo !

Lorsque l’on choisit de se mettre au vélo ou au VTT, il faut aussi penser à acquérir un casque digne de ce nom… Celui qui saura vous protéger, mais également être léger à porter, facile à mettre et à retirer etc.  POC pense que c’est évidemment la meilleure façon de se protéger ! Le fabricant présente son casque MYELIN comme un casque très avancé mais qui réduit la complexité et minimise l’impact sur les ressources de la planète.  Les autres casques de la marque, bien que résolument protecteurs étaient de conception classique… Le Myelin est le premier à être fabriqué à partir de 50% de matériaux recyclés.

Le casque de vélo POC Meylin
Le casque de vélo POC Meylin. Crédit photo : POC

Pourquoi un tel casque ?

POC est parti du principe que les adeptes du vélo ou VTT sont aussi des amoureux de la nature… En choisissant le vélo, ils choisissent aussi un mode de déplacement propre et se soucient donc de la planète. Pour coller au plus près des convictions de ses clients, l’entreprise suédoise a donc décidé elle-aussi d’être plus respectueuse de l’environnement en concevant son nouveau casque de manière différente. Claes Nellestram, concepteur principal chez POC justifie le choix de l’entreprise par l’obligation d’utiliser les ressources de notre planète avec respect !

Le casque POC Myelin en détails

Outre le fait des matériaux recyclés utilisés, le nouveau casque de la marque se distingue par une coque extérieure en tissu, et par sa conception « déconstructible ». Il est en fait livré avec une structure à emboîtement et de simples attaches qui tiennent le casque. Grâce à un bouton-pression, les sections élastiques des sangles s’ajustent parfaitement à la morphologie de l’utilisateur, un peu comme le sont déjà les casquettes de baseball pour les connaisseurs. Lors de sa conception, ce casque n’utilise ni de contre-collage, ni d’adhésifs, ce qui permet de pouvoir séparer facilement les pièces lorsque le casque ne peut plus être utilisé. Les matériaux utilisés peuvent alors être recyclés. Le casque POC Myelin est également confortable et léger grâce à une doublure EPS et des zones ventilées. Il offre une protection optimale même s’il est fabriqué sans aucune colle. Ce casque marque une avancée significative pour POC dans la conception. Cependant, il ne semble pas encore être disponible à la vente, mais gageons que cela ne saurait tarder…

PromoMeilleure Vente n° 1
POC Mixte Omne Air Mips Casque, Uranium Black Matt, M (54-59cm) EU
  • TRANSPORT ET ROUTE_ Casque de vélo polyvalent offrant une protection complète pour un usage quotidien sur route, des balades en club le week-end aux déplacements quotidiens

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page