Innovation

Port du masque : une étude sur des hamsters prouve que le masque limite la propagation du virus.

Le port du masque a fait, fait encore et fera couler beaucoup d'encre... Obligatoire ou pas, il est très controversé à travers le monde... Pourtant des chercheurs de Hong-Kong ont mis en avant son efficacité .

Le port du masque est devenu en quelques semaines l’objet de tous les débats… D’abord considéré totalement inutile par nos dirigeants politiques et sanitaires, puis admis comme nécessaire dans certains endroits… Ce masque nous fait tourner en bourrique depuis quelques mois maintenant.

Alors que le gouvernement français affirme qu’aucune pénurie de masque n’a été constatée, il a quand même bien fallu coudre des centaines de masques en urgence pour équiper les populations. Une récente étude de l’université de Hong-Kong met en avant l’efficacité des masques contre le coronavirus… Réalisée sur des hamsters, le port du masque permettrait de diminuer la propagation du virus de 60% !

À LIRE AUSSI :
Coronavirus : Apple va fabriquer 1 million de visières de protection par semaine pour les professionnels de la santé

Le professeur Yuen Kwok-Yung, expert reconnu des coronavirus à l’université de Hong-Kong mène cette étude sur des hamsters. Même si nous ne cautionnons pas les essais sur des animaux de laboratoires, c’est bien la réalité de l’étude.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont placé des cages contenant des hamsters infectés et d’autres cages avec des animaux en parfaite santé. Des masques chirurgicaux ont ensuite été placés entre les deux cages… Le flux d’air allant de la cage des animaux malades à celle des animaux sains.

Les tests ont montré que la transmission du virus se réduisait de 60% avec les masques entre les deux cages. Sans ces masques, 66% des hamsters sains se sont vus contaminés.

Pour ce professeur, la lutte contre la propagation du coronavirus de type Covid-19 doit obligatoirement passer par le port du masque. Hong-Kong, qui a imposé le port du masque dès l’apparition du virus, est d’ailleurs l’un des pays qui dénombre le moins de décès. Serait-ce le hasard ou un fait avéré ? On vous laisse juger !

Photo de couverture De Kingarion / Shutterstock

Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer