Innovation

Pourquoi la tronçonneuse a été inventée ? (couchez les enfants, c’est morbide)

L'histoire de l'invention de la tronçonneuse est inattendue et terrifiante. En effet, à l'origine, l'outil servait à pratiquer des épisiotomies lors des accouchements difficiles !

Âmes sensibles s’abstenir, ce qui va suivre est digne d’un film d’horreur et vous ne vous attendez sûrement pas à cette nouvelle ! Aujourd’hui, lorsque vous utilisez une tronçonneuse, c’est « normalement » pour couper du bois. Et c’est d’une logique implacable, puisque cet outil très dangereux sert à tronçonner vos rondins pour votre poêle à bois. Ce que l’on sait un peu moins, c’est que cette tronçonneuse a été inventée pour un tout autre usage, et que cela ne devait pas être très agréable pour les femmes qui avaient maille à partir avec la tronçonneuse. Cette machine star du film Massacre à la tronçonneuse a, en effet, été inventée pour faciliter les accouchements difficiles des femmes. Attention, ça va saigner !

La tronçonneuse pour couper du bois ?

Eh bien, non ! À l’origine, la tronçonneuse n’a pas été inventée pour couper du bois, mais pour taillader les parties intimes de la femme qui accouche. Cette intervention, appelée aujourd’hui épisiotomie, se pratique le plus souvent sous anesthésie locale et permet à un bébé « coincé » dans les voies basses de la maman d’être expulsé plus facilement. Mais comment faisaient les femmes au 18ᵉ siècle lorsque le bébé était coincé dans le ventre de sa mère ? Les médecins jouaient alors à la tronçonneuse. Oups !

L’explication scientifique de l’épisiotomie à la tronçonneuse.

Si vous êtes une femme et que vous avez dû passer par la case épisiotomie, vous savez qu’il est parfois long à s’en remettre, douloureux et que, parfois, les séquelles restent à vie. Alors, imaginez deux secondes que l’épisiotomie, qui est une intervention plutôt minutieuse, puisse être réalisée par une chaîne de tronçonneuse. Vous serrez les jambes en nous lisant, ce n’est pas très étonnant ! L’épisiotomie se pratique évidemment depuis toujours et elle était réalisée à la main à l’aide d’un petit couteau et d’une scie qui permettaient de couper le cartilage de l’articulation pelvienne. Et cela peut encore se faire dans l’urgence, mais avec un scalpel et parfois sans anesthésie. Au 18ᵉ siècle, de nombreuses femmes et leurs bébés mouraient lors de l’accouchement. Deux médecins ont alors imaginé un outil « plus efficace » pour libérer l’enfant. D’où l’idée de la tronçonneuse !

Mais qui a eu cette idée folle ?

Les deux hommes à l’origine de cette invention sont John Aitken et James Jeffray, deux médecins accoucheurs qui exerçaient dans les années 1780. Pour faciliter l’ablation de l’os pelvien et réduire le temps nécessaire à l’accouchement, ils ont inventé une machine actionnée grâce à une manivelle. Un dispositif pourvu d’une lame de couteau avec de petites dents sur une chaîne qui s’enroulait sur elle-même au fur et à mesure de l’utilisation.

L'ostéotome, l'invention de la première tronçonneuse pour « faciliter » les accouchements.
L’ostéotome, l’invention de la première tronçonneuse pour « faciliter » les accouchements. Crédit photo : Wiki Creative Commons, Sabine Salfer, Orthopädische Universitätsklinik Frankfurt

Bien sûr, étaient reconnues comme des outils médicaux, ces tronçonneuses médicales n’étaient pas aussi imposantes et bruyantes que celles adaptées au bois. Après avoir été inventée pour les accouchements difficiles, la tronçonneuse médicale des deux inventeurs a aussi servi à couper des os et à amputer les patients. Quelques années plus tard, les utilisateurs se sont rendu compte qu’elle permettait aussi de couper du bois. Vous connaissez désormais la véritable histoire de l’invention de la tronçonneuse, et franchement, nous n’aurions vraiment pas aimé accoucher au 18ᵉ siècle. Pas vous ?

Source
Babygaga.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page