Snowfeet : des mini-patins de ski innovants et un souffle nouveau dans le monde des sports d’hiver

Exit les skis encombrants ! Les Snowfeet sont là pour réinventer votre expérience sur les pistes, proposant une alternative légère, maniable et pleine de sensations. Prêt pour le changement ?

Le mois de décembre rime avec Noël et fêtes de fin d’année ! Mais il rime aussi avec les premières neiges très attendues dans les stations de ski, qui lanceront la saison touristique. Viendront alors les joies des sports de glisse : vitesse et gamelles allant souvent de pair ! Le ski étant le sport maître de ce que l’on appelle sports d’hiver et il ne date pas d’hier, puisque les premiers skis auraient été utilisés plus de 5 000 ans av. J.-C. ! Cette année, ce sera peut-être avec des Snowfeet aux pieds que vous dévalerez les pistes ! Cette invention, qui remplace de lourds skis encombrants, est vendue au prix de 199 €, mais ce n’est pas chez Décathlon que vous la trouverez. Présentation.

Snowfeet, qu’est-ce que c’est ?

En 2019 déjà, nous vous présentions les Snowfeet dans un article dédié et nous envisagions également qu’elles seraient une invention star dans les années à venir. Nous ne sommes pas visionnaires, mais cet hybride entre le ski et le patin à glace avait vraiment toutes les chances de devenir une invention « qui marche » ! Snowfeet, c’est donc un tout nouveau sport de glisse fusionnant les éléments du patinage artistique avec ceux du snowboard. Baptisées les « Snowfeet », ces inventions procurent une liberté de mouvement totale et une expérience exceptionnellement originale, promettant une montée d’adrénaline garantie. Littéralement traduites par « Pieds des Neiges”, les Snowfeet se démarquent par leur capacité à vous faire glisser avec vos chaussures d’hiver ou bottes, éliminant ainsi la nécessité de posséder des chaussures spécifiques ou des skis.

Le contenu du carton.
Le contenu du carton. Crédit photo : A.Bonazzi pour NeozOne

Pourquoi les Snowfeet rencontrent-elles du succès ?

Les Snowfeet sont vendues sur Amazon. Les 224 clients qui ont commenté leur achat ont donné pour la plupart la plus haute des notes : 5 étoiles. « Sans compromis entre le snowblade et le ski. Hyper maniable, permet de se divertir sur les pistes de façon différente qu’avec les skis. Évidemment, prend beaucoup moins de place que les skis. Fonctionne parfaitement sur une piste, plus difficile sur du hors piste avec neige non damée », explique Laurent, l’un des acheteurs. Et c’est justement sur ce point que les Snowfeet sont géniales… Là où les skis traditionnels ne « passent pas » ou « accrochent », les Snowfeet, elles, vous permettront, avec un peu d’entraînement, de vous faufiler partout et notamment pour pratiquer le hors-piste. Leur principal atout est d’ailleurs souligné par de nombreux acheteurs : ils ne prennent pas de place et se glissent presque dans une poche ou au moins dans un sac à dos.

Comment fonctionnent les Snowfeet ?

Là encore, leurs côtés pratique et économique devraient vous convaincre. Certes, elles sont vendues près de 200 € la paire, et c’est déjà moins cher qu’une paire de skis. Pour les fixer, vous n’aurez pas besoin de chaussures spéciales comme pour le ski de piste ou de fond. Les Snowfeet viennent, en effet, se fixer directement sur la botte ou sur vos chaussures de randonnées.

Sports d'hiver : les patins Snowfeet débarquent enfin en France !
Sports d’hiver : les patins Snowfeet débarquent enfin en France ! Crédit photo : Snowfeet

Les Snowfeet se suffisent donc à elles-mêmes pour vous procurer des sensations nouvelles et probablement exceptionnelles. Avez-vous déjà testé les Snowfeet ou allez-vous craquer cet hiver ? Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

3 commentaires

  1. Désolé de vous annoncer que ce n’est pas une invention en soi….
    Début des années 90 avec l’ESF des Arcs 1800 et uniquement avec l’ESF, nous faisions du snow-runner des chaussures de skis spécifiques avec une semelle en dessous qui ne dépassait pas la chaussure, sans care.
    Ce concept a fait naître les snow blades et par la suite les snowfeet

  2. BRAVO mais ce n’est pas vraiment nouveau… des produits similaires sont proposés sur le web.
    Pour se distinguer et compte tenu du prix de 200 euros il faudrait apporter un PLUS… par exemple avec un kit permettant de basculer en mode raquette pour grimper sur les pentes… voilà

  3. Bonjour, mon conjoint et moi avons acheté les Snowfeet l’année dernière. Moi suis habituée au roller donc ça facilite beaucoup la courbe d’apprentissage mais mon conjoint ne sais pas ni skier, ni faire du snowboard ni faire du roller et il a appris pratiquement au même temps que moi. On habite près du Pyrénées et il faut appeler la station de ski avant d’y aller pour savoir si les Snowfeet sont autorisés, selon mon expérience j’ai découvert seulement 2 stations ou sont permis.
    On les a utilisé une dizaine de fois et plus on les utilise plus on les adore, on peut le pratiquer comme un vrai sport. Une énorme avantage c’est qu’ils ne sont pas encombrants par contre en piste il faut les utiliser avec des bottes de snowboard parce que la stabilité et la maniabilité ne sont pas pareilles qu’avec les chaussures de randonnée.
    J’espère que les Snowfeet continue à avoir de plus en plus d’adeptes!!!
    Si quelqu’un connait plus des stations où les Snowfeet sont permis suis preneuse, merci!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page