Tabsolar : cette entreprise veut transformer les façades des bâtiments en pompe à chaleur

Cette nouvelle solution de chauffage imite le principe de fonctionnement des pompes à chaleur. À la différence, elle utilise l’énergie captée par les façades équipées de composants solaires thermiques en béton ultra-haute performance (UHPC).

Aujourd’hui, de plus en plus de foyers se tournent vers les technologies de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables. Les pompes à chaleur figurent notamment parmi les plus plébiscitées. En France, les ventes de ces solutions ont augmenté de 30 % entre 2021 et 2022, selon le dernier bilan du syndicat Uniclima. D’ailleurs, ce chiffre devrait encore grimper, mais certains ménages ne pouvaient pas installer ce dispositif même s’ils le souhaitaient. Le manque d’espace pour accueillir l’unité extérieure air-eau est parmi les obstacles les plus fréquents. Face à cela, le Fraunhofer – Institut für Solare Energysysteme (ISE) vise à rendre plus accessible cette option de chauffage écologique. Il a conçu des éléments architecturaux capables d’intercepter l’énergie solaire thermique, qui pourrait alimenter une PAC. Décryptage.

Comment fonctionne cette façade productrice d’énergie thermique ?

D’après leurs concepteurs, ces composants solaires thermiques en UHPC font office de revêtement de façade avec ou sans vitrage. Ils comportent des canaux internes dans lesquels un fluide solaire circule et absorbe la chaleur des rayons du soleil et de l’air extérieur. Cette énergie thermique générée est ensuite transférée, via un échangeur de chaleur, au circuit de la PAC. Les structures de ces canaux ont été conçues selon la technique fractale bionique FracTherm®, développée par l’institut Fraunhofer ISE. Grâce à ce procédé, il est possible de créer des formes presque illimitées, permettant de répartir les canaux uniformément. L’objectif est aussi d’assurer une distribution homogène du fluide caloporteur à travers les façades, tout en limitant la consommation d’énergie par le système. Il convient de noter que les éléments en UHPC ont été fabriqués par une technique de thermoformage sous vide.

Face arrière d'un panneau TABSOLAR.
Face arrière d’un panneau TABSOLAR. Crédit photo : G.tecz Engineering GmbH

Quelles sont les variantes des éléments Tabsolar III ?

La variante sans vitre sert à capter la chaleur nécessaire pour faire fonctionner une PAC ou un système de chauffage de piscine (ou d’eau potable). Elle peut être structurée et peinte, tout comme les autres produits de façade disponibles sur le marché du « UHPC ». La variante vitrée comprend des revêtements sélectionnés selon leurs propriétés spectrales. Celle-ci pourrait être branchée à un système de production d’eau chaude sanitaire et à un appareil de chauffage d’appoint. Elle est capable d’atteindre de hautes températures.

Ces deux variantes sont spécialement développées pour équiper des façades ventilées. Mais l’équipe de recherche envisage également de les adapter aux panneaux sandwich ou aux systèmes d’isolation thermique d’une maison. Installée à l’intérieur des bâtiments, la solution Tabsolar Heat & Cool fonctionne comme les systèmes d’éléments de construction thermoactifs (TABS). Elle permet de chauffer ou de refroidir un logement.

Du béton ultra-haute performance. (UHPC)
Du béton ultra-haute performance. (UHPC). Crédit photo : G.tecz Engineering GmbH

Où en est-il actuellement ce projet ?

Installé à Freiburg, en Allemagne, le Fraunhofer ISE réalise ce projet en partenariat avec de nombreuses entreprises. Ses nouveaux éléments de façade solaires thermiques pourraient être une alternative moins bruyante et plus esthétique aux PAC air-eau actuelles. Cet institut de recherche et de développement allemand a utilisé des logiciels avancés lors de la planification de ce projet. Il a notamment eu recours à une application de réalité augmentée pour visualiser sur site les façades solaires thermiques. Ensuite, l’équipe a assuré leur conception à l’aide d’un configurateur web. Il sera également envisageable d’employer la modélisation des informations du bâtiment (BIM). L’institut prévoit de passer prochainement à l’étape de test et de suivi de sa façade de démonstration. Par ailleurs, il participe actuellement au salon BAU qui se déroule à Munich, du 17 au 22 avril. Plus d’informations : Ise.fraunhofer.de

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
ecoinventos.com

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page