Innovation

Un apiculteur breton invente un piège à frelon asiatique révolutionnaire qui ne capture que les reines

Parce qu'il n'en peut plus de voir ses ruches décimées, Denis Jaffré conçoit un piège à frelon écologique et devient même primé au Concours Lépine !

Attention ils reviennent et c’est le moment de piéger les reines ! Non ce n’est pas le scénario d’un film de science-fiction, mais le retour programmé des frelons asiatiques… Entre la mi-mars et la mi-mai, les reines vont chercher à créer leur nouveau nid ! Et c’est donc maintenant qu’il faut les piéger.

Las de voir ses ruches anéanties par les frelons asiatiques, un apiculteur du Finistère invente un piège révolutionnaire et reçoit le prix de l’innovation au Concours Lépine ! Denis Jaffré croule depuis sous les demandes car son piège est réellement efficace pour protéger les ruches !

Un piège écologique et primé

En 2016, Denis perdait 35 colonies d’abeilles, un véritable traumatisme pour cet apiculteur breton. Il décide alors de créer un piège écologique avec l’aide d’étudiants en plasturgie de Questembert (Morbihan). Grâce à une imprimante 3D, il fait fabriquer des alvéoles calibrées au millimètre près pour capture uniquement les reines, qui sont les seules fondatrices des futurs nids.

Après avoir capturé des reines lui-même et les avoir étudiées, il a défini une taille standard pour ces insectes. Son piège a semble-t-il fonctionné puisque 150 reines se sont retrouvées prises au piège de son invention. En mettant un peu de cire au fond des alvéoles, les reines sont appâtées mais ne peuvent ressortir.

À LIRE AUSSI :
Mais au fait, comment le frelon asiatique est-il arrivé en France ?

Depuis, Denis Jaffré a fondé JabeProd, une société qui fournit une alternative écologique pour empêcher la destruction des colonies d’abeilles par les frelons asiatiques ! Denis croule sous les commandes, il en va de la sauvegarde des abeilles, si importantes pour la biodiversité.

Un apiculteur breton invente un piège à frelon asiatique révolutionnaire qui ne capture que les reines
la recette pour un piège à frelon à installer dans votre jardin. Crédit photo : Shutterstock / shocky

Comment faire un piège à frelons asiatiques maison ?

Nous vous rappelons la recette pour un piège à frelon à installer dans votre jardin :

  • 100 ml de bière brune
  • 100 ml de vin blanc
  • 100 ml de sirop de cassis

Le tout mélangé dans une bouteille en plastique sur laquelle vous aurez percé quelques trous d’un centimètre de diamètre environ… Une ficelle autour du goulot et votre piège est actif ! Pensez-y, vous protégerez les abeilles !

TERRA NOSTRA Piège à guêpes Piège à frelons Piège Mouche des Fruits Piège Mouches des oliviers ECONOMIQUE Livré avec Les Recettes d'appâts Tap Trap x5
  • piège à guêpes piège à frelons piège mouche des fruits piège mouches des oliviers piège mouches communes

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

4 commentaires

  1. Sauf que ceux sont les pesticides qui ont tués la majorité de ses abeilles, le frelon reste un épiphénomène.

  2. Donc il commercialise sa solution qu’il n’est pas en mesure de produire en grand volume alors qu’il ne faut qu’une imprimante 3d et qu’on va tous crever sans les abeilles ??
    A défaut de le partager gratuitement il pourrait le partager le fichier contre rémunération comme c’est possible de le faire sur cults par exemple…

  3. Ben voyons encore un guignol qui crois tout savoir !
    On a progressé au niveau des pesticides un frelon asiatique peut tuer 50 abeilles par jour et dans un essaim de frelons ils sont des centaines donc voilà

  4. Le procédé est vieux, je l’ai moi-même mis en place l’année dernière. J’ai des photos à l’appui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page