Innovation

Un piège à frelons asiatiques autonome basé sur la reconnaissance d’image

Piéger les frelons asiatiques ! C'est le moment ! En attendant la commercialisation du Vigivelutina, un piège à reconnaissance d'image, découvrez comment le faire vous-même !

Nous sommes à la fin du mois de mars et c’est le moment de l’année que les frelons asiatiques choisissent pour revenir en force. Ces insectes tueurs d’abeilles peuvent également être dangereux pour les humains. Mais c’est aussi maintenant qu’il faut poser les pièges à frelons pour tenter d’empêcher la nidification de la reine !

Un ingénieur occitan vient d’inventer un piège à frelon plutôt original : le Vigivelutina que nous vous présentions il y a quelques semaines. Ce piège à reconnaissance d’image était alors en campagne participative sur Ulule… La campagne s’est terminée le 13 mars dernier avec plus de 15 000sur les 5000 attendus… Un succès qui devrait permettre à Frédéric Larguier de le commercialiser.

Le Vigivelutina comment ça marche ?

Le piège se destine avant tout aux apiculteurs qui voient leurs ruches décimées par les frelons asiatiques. C’est grâce à la reconnaissance d’image que le Vigivelutina fonctionne. Grâce à un calculateur intelligent couplé à un micro. Quand le frelon asiatique s’aventure devant la ruche le capteur détecte sa présence grâce aux enregistrement préalables.

Aucun appât ni produit chimique, le piège « souffle » le frelon lorsqu’il est détecté puis le projette dans une chambre noire explique le site france3-regions. Les trous préformés dans la chambre noire ne permettent pas au frelon de ressortir, en revanche, les insectes capturés par erreur pourront eux ressortir.

Cycloplombier, un concept qui veut révolutionner l'artisanat en ville en évitant les surprises et en roulant à vélo cargo

Un piège qui devrait être amélioré grâce au crowdfunding

Aujourd’hui le piège de Frédéric Larguier fonctionne mais il nécessite un branchement électrique et un ordinateur. Les excellents résultats de la campagne Ulule vont donc lui permettre de rendre sa machine autonome avant de la commercialiser. Le piège sera donc doté d’une carte électronique le rendant parfaitement autonome et mobile.

Un piège à frelons asiatiques autonome basé sur la reconnaissance d’image
Des tests dans des ruchers infestés de frelons. Crédit photo : Frédéric Larguier / Ulule

En attendant voici comment les piéger !

Nous sommes en pleine période de piégeage, il est tout à fait possible de poser son propre piège ou d’acheter en magasin des petits flacons pour les piéger. A l’intérieur du flacon ou de votre bouteille voici ce qu’il faut y déposer :

  • 100 ml de vin blanc
  • 100 ml de sirop de cassis
  • 100 ml de bière brune

Disposez ces pièges dans votre propriété jusque fin avril environ. Et si vous avez la malchance de découvrir un nid de frelon asiatique, faites appel à un professionnel, le détruire soi-même représente un danger énorme. Si, vous découvrez un nid de frelon asiatique sur l’espace public, faites en part à votre mairie qui fera intervenir une société pour le détruire.

Pluto Square, le bac à litière connecté, qui se vide tout seul... ou presque !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page