Innovation

Une invention prometteuse pour lutter contre le paludisme, financée par la fondation Bill et Melinda Gates

Le paludisme tue encore plus 400 000 personnes chaque année surtout sur le continent africain... Eave Tubes, une invention toute simple pourrait aider à limiter la propagation de cette maladie.

Selon l’OMS (organisation mondiale de la santé), et leur dernier rapport sur la maladie, en 2019, il y a eu 229 millions de cas de paludisme dans le monde. 409000 personnes sont décédées de la malaria dont 274000 enfants. L’Afrique est la zone la plus touchée avec 94% des cas dans le monde.

Cette maladie se transmet par la piqûre de moustique infectés par la maladie. Pour faire face à ce fléau qui touche encore de trop nombreuses personnes, une entreprise néerlandaise tente une expérience à grande échelle en Côte D’Ivoire. Cette invention financée par la fondation Bill et Melinda Gates consiste en un tube de ventilation un peu spécial. Présentation.

Une moustiquaire imprégnée d’insecticides

Cette invention, nommée Eave Tubes est finalement très simple… Il s’agit d’un tuyau qui va remplacer la ventilation dans les maisons. Mais dans ce tuyau, se trouvent une moustiquaire imprégnée d’insecticides. Ainsi les moustiques porteurs du virus ne peuvent pas pénétrer dans les maisons et sont tués par l’insecticide.

La ventilation se pose sous les avant-toits des maisons, et aucune autre entrée n’est possible pour les moustiques. Ce qui implique que portes et fenêtres doivent être fermées. Les moustiques ne peuvent donc entrer que par cette ventilation. Ce qui permet de les en empêcher mais également de ne pas disperser d’insecticide chimique dans toute la maison.

À LIRE AUSSI :
Les neurotoxines présentes dans le venin d’escargot de mer pour traiter les formes graves de paludisme
Une invention prometteuse pour lutter contre le paludisme, financée par la fondation Bill et Melinda Gates
Des tuyaux de ventilation dans lesquels se trouvent des moustiquaires imprégnées d’insecticides. Crédit photo : The Lancet / Elsevier Ltd.

Des premiers résultats prometteurs

Après le test réalisé en Côte d’Ivoire, les résultats publiés dans le magazine The Lancet prouvent qu’ils peuvent considérablement réduire la propagation de ce virus. 3022 maisons ont pu installer ce tube de protection. Ce qui aurait permis de diminuer la propagation de 74% chez les enfants bénéficiant du dispositif.

Il faut savoir qu’il n’existe encore aucun vaccin contre le paludisme malgré de nombreuses recherches sur le sujet. Pour le moment, le paludisme se prévient avec des médicaments et avec des mesures de protection comme le tube de ventilation.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page