Votre connexion internet est lente ? Jusqu’à 600 € d’aides de l’Etat pour les foyers non-éligibles à la fibre

L'avancée vers la fibre pour tous d'ici à 2025 semble compromise. Avec plus de 7 millions de foyers sans accès, l'État français propose une aide financière jusqu'à 600 € pour pallier les lacunes du déploiement.

Lors de sa dernière campagne électorale, le président de la République, Emmanuel Macron, avait fait une promesse : tous fibrés en 2025 ! Le nombre des abonnements en fibre optique se chiffre ainsi à 20,6 millions à la fin du troisième trimestre 2023, ce qui représente plus de six abonnements internet sur dix (64 %), selon le site mesinfos.fr. Il ne reste donc plus qu’un an pour que tous les Français soient enfin fibrés et profitent du très haut débit. Force est de constater que cette promesse de campagne pourrait ne pas être mise en application. La fibre n’arrive pas partout, il existe encore des « zones blanches », celles où l’on doit faire quelques kilomètres pour obtenir un réseau 4G. Tous fibrés en 2025, c’est donc, à priori, raté ! En revanche, une aide financière viendra probablement aider les « non éligibles » à la fibre, à disposer d’une connexion Internet haut débit. Décryptage.

Une promesse faite en 2013…

En 2013, alors que le président de la République est François Hollande, Emmanuel Macron lui est Secrétaire général adjoint du cabinet du président de la République. Le Président promet alors que tous les Français pourront se connecter à la fibre dans dix ans. En 2017, Emmanuel Macron est élu président de la République et poursuit le déploiement de la fibre instaurée par son prédécesseur. Lors de son mandat, puis de sa campagne électorale de 2020, il réaffirme que la fibre sera accessible à tous dès 2025. Cependant, cela risque de « capoter » ! Au 1ᵉʳ janvier 2024, il reste plus de 7 millions de foyers français qui n’ont pas accès à la fibre pour diverses raisons. Sans compter les problèmes rencontrés, et les pannes récurrentes qui privent les foyers d’Internet pendant des jours entiers. Pour aider ceux qui ne peuvent pas être encore fibrés, l’État va proposer une aide allant jusqu’à 600 €.  Il est important de préciser que le très haut débit s’est développé plus vite que ce qu’espéré en 2013 et qu’aujourd’hui 100 % des Français y sont éligibles. De plus, la fibre se déploie à un rythme soutenu et dans les temps pour généraliser fin 2025, selon le rapport que nous a fourni le cabinet de Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé du Numérique.

Si vous n'avez pas accès à la fibre, vous avez le droit à une aide financière de l'État pouvant aller jusqu'à 600 €.
Si vous n’avez pas accès à la fibre, vous avez le droit à une aide financière de l’État pouvant aller jusqu’à 600 €. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quelles seront les conditions pour obtenir cette aide financière ?

Rappelons que les réseaux ADSL sont, de leurs côtés, censés disparaître dans les années à venir, soit en 2026 à priori. Le problème étant que « les derniers pourcents sont plus difficiles parce que ce sont des logements plus isolés. Il faut donc déployer des câbles qui vont servir à peu d’habitations. Il faut faire des travaux supplémentaires et cela prend plus de temps », explique Romain Bonenfant directeur général de la Fédération française des Télécoms, interrogé par TF1 et repris sur jeuxvideo.com. Le gouvernement français a pris des mesures en vue d’apporter un soutien aux internautes qui ne bénéficient pas encore de la connexion à la fibre optique en France. Dans cette optique, une aide financière pouvant atteindre 600 euros sera accordée à ces utilisateurs, visant à faciliter l’acquisition d’un moyen de connexion plus performant que celui actuellement en leur possession. Cette assistance peut se concrétiser par l’acquisition d’une box 4G, une solution proposée par la plupart des fournisseurs d’accès à Internet, ou par l’accès à Internet par le biais du satellite. L’aide financière ne sera pas une manière de ne pas payer son installation, car cela coûte plus de 600 €, mais un nouveau coup de pouce de l’État. Cependant, nous précisons qu’il ne s’agira pas d’une aide financière directe versée aux utilisateurs. La remise sera immédiate sur l’achat de l’équipement au moment de l’abonnement selon le coût de l’équipement. Les Français n’auront pas à effectuer de démarche ou à avancer des frais. Les offres sont labellisées par l’État et le montant subventionné est directement déduit de la facture client lors de l’équipement : cette déduction peut aller jusqu’à 150 € pour la 4G, jusqu’à 300 € pour le satellite, voire jusqu’à 600 € sous conditions de ressources. Une précision qui nous a été apportée par le Cabinet ministériel de Jean Noël Barrot ministre délégué chargé du Numérique, dans un mail reçu le 5 janvier 2024.

Dans les faits, ça se passe comment ?

« C’est un pas de plus vers le droit au très haut débit pour tous. Au total, 20 millions d’euros sont consacrés à l’extension de cette aide à l’installation », selon Jean-Noël Barrot, le ministre délégué chargé du Numérique. Concrètement, l’aide sera, pour les foyers concernés, et à priori sans condition de ressource, de 300 €. Pour les plus modestes, l’aide pourra atteindre 600 € afin de réduire la fracture numérique, d’aider à la recherche d’emploi, à l’envoi de documents, etc. Aujourd’hui tout est « dématérialisé » et lorsque l’on vit en zone blanche, la connexion pourrie est le quotidien de nombreux Français. Alors ce coup de pouce sera-t-il bénéfique ? Serons-nous tous fibrés dans un peu plus d’un an ? L’avenir nous le dira ! En attendant, les modalités pour bénéficier de cette aide devraient être connues dans quelques semaines. Plus d’informations : amenagement-numerique.gouv.fr (lien Wayback Machine, site hs). Que pensez-vous de cette aide ? Êtes-vous concernés par ce problème de fibre non disponible ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire . Plus d’informations :

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page