Innovation

Starlink livre de nouveaux détails concernant son service de téléphonie par satellite, la fin des opérateurs ?

SpaceX a lancé une nouvelle page web pour son service de téléphonie mobile par satellite. Géré par Starlink, celui-ci devrait à terme permettre aux clients de profiter d’une couverture 4G LTE partout dans le monde.

Starlink est surtout connu pour son service de fourniture d’accès à Internet à haut débit par satellite. L’entreprise d’Elon Musk continue d’ailleurs de déployer des satellites en orbite terrestre basse pour étendre la couverture de son réseau. Le plan initial de la constellation Starlink prévoit le déploiement de plusieurs milliers de satellites à environ 550 km au-dessus de nos têtes. Alors que la filiale de SpaceX poursuit les efforts allant dans ce sens, on sait qu’elle prévoit également de lancer un service de mobile par satellite en 2024.

Une approche innovante

Le concept n’est pas vraiment nouveau. Les téléphones Iridium nous permettent par exemple de passer des appels par satellite depuis des décennies. Les constructeurs de Smartphones semblent aussi s’intéresser de plus en plus à cette technologie, à l’instar d’Apple qui a ajouté l’année dernière une fonction SOS d’urgence par satellite aux iPhone 14. À noter que ce service est également disponible sur les iPhone 15. Le Huawei Mate P60 Pro est lui aussi doté d’une fonction d’appels par satellite. Cependant, l’approche que Starlink prévoit de mettre en œuvre s’annonce plus avancée. Du moins, c’est ce que suggèrent les premiers détails partagés par l’entreprise.

Le réseau par satellites est-il l'avenir de la téléphonie mobie ?
Le réseau par satellites est-il l’avenir de la téléphonie mobile ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Compatible avec les terminaux existants

Effectivement, SpaceX vient de lancer une nouvelle page web consacrée au nouveau service. Baptisé « Starlink Direct to Cell », ce dernier « fonctionne avec les téléphones LTE existants, partout où vous pouvez voir le ciel. Aucune modification du matériel, du micrologiciel ou des applications spéciales n’est requise, ce qui permet un accès transparent au texte, à la voix et aux données », peut-on y lire. Comme vous l’aurez compris, pour bénéficier de cette couverture mondiale, l’utilisateur n’aura pas besoin de se procurer un appareil spécifique. Le service de téléphonie mobile par satellite de Starlink fonctionnera sur presque tous les terminaux compatibles 4G LTE.

Un déploiement imminent

Néanmoins, avec un débit estimé entre 2 et 4 mégabits par seconde, le service risque d’être assez lent par rapport aux couvertures mobiles terrestres. Son principal avantage résidera donc au niveau de sa couverture mondiale. Quoi qu’il en soit, nous pouvons nous attendre à ce que cette vitesse s’améliore au fur et à mesure que le nombre de satellites mis en service par Starlink augmentera. Le service Starlink Direct to Cell se limitera dans un premier temps, en 2024, avec la possibilité d’envoyer et de recevoir des SMS.

Les fonctionnalités de voix, de données et de prise en charge des appareils IoT sont attendues pour 2025. Pour déployer son nouveau service, Starlink collaborera avec des opérateurs dans différents pays : T-Mobile aux États-Unis, Rogers au Canada, KDDI au Japon, Optus en Australie, One NZ en Nouvelle-Zélande et Salt en Suisse. La liste devrait bientôt s’élargir. Plus d’informations : direct.starlink.com. Que pensez-vous de cette innovation ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
theverge.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

3 commentaires

  1. Effectivement très intéressant. Cependant si je comprends bien sur terre cela passe par la fibre, donc la 5G. Et cela est plus que critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page