Zecub, une centrale hydroélectrique domestique (7 kWh) qui produit de l’énergie avec l’eau du robinet

Zecub a mis au point un boitier qui génère de l’électricité en exploitant la pression de l’eau du robinet. Une technologie qui permettrait de réduire de 30 % les factures d’énergie.

Il s’agit d’un concept séduisant qui pourrait permettre aux ménages de réduire leurs dépenses énergétiques jusqu’à 30 %. Du moins, c’est ce que suggère Zecub, une start-up française basée à Paris. Avec sa solution révolutionnaire, l’entreprise veut donner aux familles la possibilité de produire de l’électricité chez eux avec la force de l’eau, sans qu’il soit nécessaire de résider près d’une rivière ou d’un fleuve. Celle-ci consiste en un boitier mesurant 50 cm de côté et pesant près de 15 kg. Sa particularité réside dans le fait qu’elle se sert de l’eau courante comme vecteur d’énergie. Concrètement, le système a été développé de façon à pouvoir produire de l’électricité en s’appuyant sur la pression de l’eau du robinet.

Jusqu’à 7 kWh d’électricité par jour

Zecub affirme avoir développé la microcentrale hydroélectrique domestique en tenant compte de la consommation moyenne d’eau des ménages français, qui s’élève à environ 220 m³ par an. Le boitier ingénieux contient ainsi une microturbine dont le rôle est de convertir l’énergie mécanique liée au déplacement de l’eau en énergie électrique. En conséquence, il génère de l’électricité chaque fois qu’on ouvre un robinet. Cette énergie est stockée dans une batterie pour mieux répondre à la demande. D’après la start-up, son invention permet de produire une énergie durable utilisable dans l’immédiat. Un concept qui pourrait aider à réduire la facture d’électricité. En effet, le système générerait en moyenne entre 5 et 7 kWh d’électricité par jour.

Les fondateurs de Zecub et leur médaille d'or du concours Lépine 2024.
Les fondateurs de Zecub et leur médaille d’or du concours Lépine 2024. Crédit photo : Zecub

Facile à installer

Le boitier, qui fait à peu près la taille d’une valise cabine, est conçu pour être intégré au niveau de l’arrivée d’eau d’une maison. De plus, Zecub promet une facilité d’installation. Cette opération durerait moins de 30 minutes ! Ce qui est également intéressant, c’est le fait que l’appareil n’aurait aucun impact sur la qualité de l’eau. Il pourrait même aider à se débarrasser du calcaire présent naturellement dans cette dernière. On sait aussi que cette microcentrale hydroélectrique made in France est dotée d’une fonctionnalité d’alerte anti-fuite, donnant la possibilité de surveiller les pertes d’eau au niveau du réseau.

Une application mobile dédiée

Concernant les économies pouvant être réalisées par les ménages, elles pourraient aller jusqu’à 30 euros par mois. Toutefois, étant donné que Zecub prévoit de proposer l’appareil à la location pour 15 euros par mois, les usagers devraient pouvoir économiser finalement environ 15 €/mois. En parlant de commercialisation, sachez que le boitier énergétique devrait arriver sur le marché en 2025. En plus des particuliers, l’entreprise envisage de cibler les professionnels en proposant des versions plus puissantes.

Une application mobile sera prévue afin de permettre d’effectuer un suivi en temps réel de la production énergétique et des économies réalisées. À noter que Zecub a été sélectionné pour le concours Lépine 2024 et a remporté une médaille d’or. Plus d’infos : zecub.fr. Produire de l’électricité à partir du réseau d’eau, une solution d’avenir ? Je vous invite à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
lefigaro.fr
Source
zecub.fr

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans le journalisme en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page