Lifestyle

Une famille se construit une maison à base de containers maritimes et de matériaux de récupération

Après avoir connu la galère d'une faillite, ils ont tout plaqué et sont partis à Corfou; n'ayant pas réussi à faire fortune, ils se sont décidés à construire leur maison avec des containers. Voici leur histoire !

Nous sommes très nombreux dans le monde à caresser le rêve de construire un jour notre maison de nos propres mains. Parfois, devant l’ampleur de la tâche, on se dit qu’il existe des professionnels en la matière et que s’installer dans une maison déjà construite, c’est plutôt une bonne solution quand on ne s’y connait pas vraiment. Et puis, parfois, on se lance dans une aventure que l’on n’imaginait pas: la construction de son futur nid douillet. C’est un peu l’histoire de la famille Monro, expatriés britanniques en Grèce. C’est sur la jolie île de Corfou qu’ils ont entrepris le chantier de leur vie : construire leur maison avec des containers maritimes. Et le résultat est splendide !

L’histoire de Sarah-Jane et de sa famille

Après avoir connu une faillite personnelle à la suite du krach économique de 1989, la famille Monro quitte le Royaume-Uni pour la Grèce. Espérant se reconstruire dans un pays où la vie est beaucoup moins chère, elle débarque avec sa famille sur l’île de Corfou, un décor de rêve pour une nouvelle vie. Le choix de cette ile n’était pas celui envisagé, mais la découverte de ce lieu pendant un séjour de vacances a fait pencher la balance ! En 2003, le couple achète un terrain avec l’intention d’y construire deux maisons: l’une pour eux, l’autre pour la mère de Sarah-Jane.

Une grande maison container blanche
Crédit photo : Corfu Container Home

Quelques années plus tard, la maman de Sarah-Jane a connu un cancer, qui la condamnait à trois mois de vie, et les travaux n’ont pas été faits. La famille n’a jamais fait fortune, a perdu un être cher, et ils ont dû se résoudre à oublier leur maison traditionnelle. Quelques années plus tard, aidée de son fils devenu ingénieur et soudeur, ils ont, avec son mari, décidé de se lancer dans une construction de maison en containers maritimes. Une matière première qui ne manque ni en Grèce, ni ailleurs dans le monde. L’idée était de pouvoir construire une maison, sans hypothèque, sans crédit, au vu de l’avenir incertain de la famille, sans emploi à cette époque-là.

La construction de la maison container

Le couple et leur fils n’ont obtenu le permis de construire qu’en 2020, et les travaux sont loin d’être terminés. Ils ont choisi de réaliser leur maison avec quatre grands containers de 40 pieds, qu’ils disposeront en carré. Et, évidemment, la famille ne roulant pas sur l’or, le maître mot du chantier, c’est “récupération”. Pour les eaux usées par exemple, Andy a imaginé un système conçu à base de containers IBC, ceux que l’on utilise aussi comme récupérateur d’eau de pluie. Avec un vieux réfrigérateur qui ne fonctionnait plus, ils ont fabriqué un banc pour s’asseoir. C’est une idée super ingénieuse ! En recouvrant le frigo de planches de bois, la caisse métallique disparaît; l’assise se fait sur la porte, et frigo peut servir de rangement ! Tout est basé sur le système D, le recyclage et la récupération, et leur histoire est fascinante. Ils nous prouvent qu’avec peu de matériel mais beaucoup de volonté et d’imagination, on peut réaliser de grandes choses.

Des nouvelles de la famille en 2022 ?

Depuis Andy, le père de famille a retrouvé un emploi, mais continue à aider leur fils pour la réalisation de leur maison, qui n’est pas encore tout à fait terminée. Ils espèrent qu’elle sera habitable d’ici la fin de cette année. Et nous leur souhaitons de tout cœur; le chantier est titanesque, mais le résultat devrait être impressionnant. Vous pouvez suivre l’intégralité de l’aventure de la famille Monro, sur leur blog : Corfu Container Home.

Source
Express.co.ukCorfucontainerhome.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page