Ces prothèses innovantes redonnent aux amputés le sens du toucher en temps réel

Des chercheurs de Zurich teste actuellement une prothèse transfémorale capable de soulager la douleur du membre fantôme des patients amputés, et de leur redonner une plus grande autonomie.

De nombreuses recherches portent sur la manière de redonner aux porteurs de prothèse le sens du toucher mais ces recherches concernent surtout les prothèses de bras. Depuis quelques années l’ETH de Zurich approfondit les recherches sur les prothèses de jambes, notamment pour les personnes amputées au-dessus du genou.

Cette prothèse a été testée en laboratoire par deux personnes et les tests s’avèrent concluants. Les deux « testeurs » ont révélé ressentir moins de douleurs après seulement quelques minutes et pouvoir effectuer une marche plus rapide qu’avec une prothèse lambda. Voici comment cela fonctionne.


A lire également : Cette entreprise bretonne fabrique de magnifiques prothèses colorées


La prothèse imaginée par l’ETH Zurich est d’abord conçue à partir d’une jambe prothétique standard à laquelle ils ont ajouté des capteurs et électrodes pour donner une sensation de mouvement du genou à la plante du pied. La semelle est quant à elle, dotée de sept capteurs qui transmettent des signaux en temps réel via le Bluetooth. Le contrôleur utilise un algorithme et transforme la rétroaction en codes neuronaux qui permet au cerveau du patient de réagir instantanément.

Vidéo : Ressentir les jambes améliore la santé des amputés

La douleur du membre fantôme est désormais bien connue et reconnue. Le membre manquant est toujours reconnu par le cerveau et provoque des douleurs plus ou moins intenses au patient. Toutes les parties du corps amputées (sein, jambe, main) peuvent être responsables de cette douleur chez les patients.

Selon les informations du site Engadget, cette prothèse n’a pu être testée qu’en laboratoire, mais les chercheurs espèrent pouvoir approfondir leurs tests afin qu’elle devienne accessible au grand public. Soulager les douleurs du membre fantôme et redonner un peu plus d’autonomie et de vitalité aux personnes amputées est leur principal objectif. Souhaitons qu’ils y parviennent rapidement !

Photo de couverture de LightField Studios / Shutterstock
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page