Grâce à des tests en laboratoire, des chercheurs lyonnais ont pu constater que certains vaccins contre la gastro-entérite serait efficace pour lutter contre le cancer !

Guérir d’un cancer ? C’est ce que tout le monde souhaite ! Que l’on soit atteint par cette maladie, que l’on soit un proche de malade ou simplement un citoyen lambda, le remède contre les tumeurs malignes est sans doute l’un des plus attendu.

Des chercheurs lyonnais issus du centre de recherche de Cancérologie de Lyon et du centre Léon Bérard ont récemment publié les résultats d’une étude qui tend à prouver qu’un vaccin contre la gastro-entérite pourrait permettre de neutraliser certaines tumeurs cancéreuses… Encore à l’état de test en laboratoire, il pourrait bientôt être inoculé à de réels patients !

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Lyon : les bus proposent désormais l'arrêt à la demande après 22 heures sur toutes les lignes

Cette étude publiée dans Science Translational Medicine révèle que 14 vaccins différents ont été testés in vitro. Ces 14 vaccins sont tous disponibles dans le commerce. Parmi ces vaccins ceux étant identifiés comme efficace contre le rotavirus, responsable de la gastro-entérite ont été directement injectés dans des tumeurs.

Ils ont ainsi prouvé que certaines tumeurs régressent et que, ce vaccin combiné à de l’immunothérapie les faisaient disparaître dans la totalité de leurs tests. Jusqu’à présent l’immunothérapie seule ne fonctionne que chez 10 à 25% des patients traités, et ces derniers tests pourraient selon BFM, ouvrir la voie à des essais cliniques assez rapidement. Ces dernières « trouvailles » scientifiques sont un réel espoir pour les malades.

Si les chercheurs originaires de Lyon arrivent à transformer l’essai en laboratoire en technique médicale sur des patients réels, on pourrait ne plus mourir de cette satanée maladie qui touche tout de même près de 400 000 personnes chaque année en France. On ne sait pas pour le moment sur quels types de cancer cette technique serait efficace mais nous suivrons de près l’évolution de cette révolution médicale !

Photo de couverture De Gorodenkoff / Shutterstock