ArticlesMobilité / Santé

Selon une étude de l’UFC-Que Choisir, les aides auditives « 100% santé » ont une qualité équivalente aux modèles les plus chers

Etre malentendant c'est ne plus participer à la vie de famille, s'isoler peu à peu... Il faut être vigilant quant à l'achat d'appareils auditifs... Voici quelques pistes pour ne pas vous tromper !

La déficience auditive concerne 111600 personnes en France, elle peut être légère, moyenne, sévère ou profonde. Certaines déficiences auditives peuvent être corrigées par le port d’appareils auditifs mais ils coûtent très cher. Jusqu’au 1er janvier dernier, le reste à charge pour les patients était une vraie barrière aux soins !

Attention, nous parlons ici d’appareils auditifs homologués et médicaux qui ne s’achètent pas dans les rayons d’un supermarché ! Pour appareiller les deux oreilles, le coût moyen est aujourd’hui de 3100 € environ… Le reste à charge pour le patient est de 1400€ environ ! A partir de 2021 le 100% santé mis en place pour le gouvernement devrait rendre les appareils auditifs gratuits.

Comment choisir un appareil auditif ?

Il existe trois types d’appareils auditifs à batterie ou à piles : les contours d’oreilles, les intra-auriculaires et les appareils à construction osseuse.

  • Les contours d’oreilles sont les plus utilisés par les malentendants. Il s’agit de coques miniaturisées qui se placent juste derrière le pavillon de l’oreille. Elles sont faciles à mettre et à retirer. Le fonctionnement est également aisé. Ils sont adaptés à la perte auditive du patient et fonctionnent souvent à piles. Son seul défaut peut être l’esthétique même si toutes les grandes marques proposent désormais des contours d’oreilles plutôt discrets, voire colorés.
  • Les intra-auriculaires sont plus discrets et faciles à utiliser. Cependant ils ne sont pas adaptés à un conduit auditif trop étroit et aux pertes profondes.
  • Les appareils à conduction osseuse qui sont conçus pour les malentendants souffrant de surdité mixte. Ils sont aussi recommandés pour les personnes ayant une malformation de l’oreille. Pour ces appareils, le son est converti en signal vibratoire et se propage par les os du crâne. Ces appareils ne sont évidemment pas disponibles chez un audioprothésiste, vous devrez alors vous adresser à un médecin ORL.

Quels remboursements prévus ?

Pour s’assurer de la véracité du futur 100% santé, l’UFC Que Choisir a réalisé un test sur treize appareils : sept de classe 1 donc éligibles au 100% santé et six de classe 2 dont le prix est libre. Les audioprothésistes jouent le jeu puisque les sept modèles remboursables se révèlent aussi efficaces que ceux de classe 2. La différence réside principalement dans le nombre d’options (Bluetooth, rechargeables) disponibles sur les modèles de grandes marques. Nous voilà rassurés, les prothèses auditives remboursées intégralement ne seront donc pas des produits bas de gamme !

Quand s’équiper ?

Les personnes sourdes ou malentendantes de naissance se voient appareillées dès que possible. En revanche, pour celles qui perdent leur audition au fil du temps, il n’est pas toujours évident de repérer les signes avant-coureurs.

La perte d’audition s’exprime par des difficultés à entendre ou à comprendre les sons ou les conversations. Les premiers signes apparaissent quand la personne ne comprend pas tous les mots d’une conversation ou est gênée par un bruit ambiant dans un restaurant par exemple.

Une personne avec une perte d’audition peut régulièrement demander à son interlocuteur de répéter une phrase, ou trouver que le son de la télé n’est jamais assez fort… C’est donc à l’entourage de prévenir une perte d’audition. Idem si la personne parle plus fort qu’à l’habitude ou n’articule plus suffisamment… C’est qu’elle ne s’entend plus parfaitement.

Faites confiance aux professionnels !

Les médecins ORL pourront effectuer un diagnostic de la perte auditive mesurée par des tests d’audition. Prenez ensuite un rendez-vous chez un audioprothésiste qui vous proposera le modèle et la marque adaptée à votre surdité. Qui plus est, le port d’un appareil auditif nécessite de nombreux réglages sur plusieurs semaines. Entendre est vital mais il faut que ce soit dans de bonnes conditions, au risque de détruire encore un peu plus l’audition qu’il vous reste.

Photo d’illustration De wavebreakmedia / Shutterstock

Via
Quechoisir.org
Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

La rédaction

“Une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover.” Albert Einstein
Bouton retour en haut de la page