Santé

L’addiction au sucre, la dépendance invisible cachée dans notre alimentation

Eh oui, le sucre peut bel et bien créer une dépendance. Selon certains scientifiques, celle-ci serait même l'addiction du siècle. Il est donc important de rester vigilant quant à notre consommation. Sans oublier les faux sucres cachés dans les aliments de notre quotidien.

Saviez-vous que les Français consomment en moyenne 35 kilos de sucre par an ? Bien qu’elle soit moins connue, l’addiction au sucre est tout aussi néfaste que les autres addictions. Il est vrai que pour fonctionner correctement, c’est un élément est essentiel à notre corps. Mais comme avec tous les nutriments, il faut savoir tempérer notre consommation.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la consommation actuelle de sucre des Français est beaucoup trop élevée. Elle recommande notamment de limiter cette consommation à 25 grammes de sucre par jour, ce qui équivaut à environs six cuillères à café.

Du sucre caché dans certains aliments

Généralement, nous faisons attention à notre consommation de sucre. Cependant, certains aliments insoupçonnables seraient en réalité composés de sucre. Un documentaire diffusé le 7 décembre sur France 5 nous révèle notamment l’existence de “faux sucres” cachés dans les aliments de notre quotidien.

D’après ce documentaire, beaucoup de faux sucres seraient caché dans la plupart des aliments que nous consommons. En effet, ceux-ci se trouveraient les plats cuisinés, le ketchup, la mayonnaise ainsi que la charcuterie. Afin de faire état du sucre qui se cache dans ces aliments, les journalistes ont procédé à un test.

Plusieurs clients ont été invités à analyser chaque produit qui compose leur chariot. Et le constat est sans appel ! Pour certains, ce n’est pas moins de 700 grammes de sucre présent dans l’ensemble de leurs produits. Et ce, sans bonbons ou produits habituellement sucrés.

L’addiction au sucre est bien réelle

Comme toute addiction, il est parfois difficile de s’en défaire. Et plus nous consommons du sucre, plus nous avons envie d’en manger. La raison est simple. Lorsque nous absorbons du sucre, celui-ci vient activer le circuit de la récompense présent dans notre cerveau. Ainsi, il stimule la production de dopamine.

À LIRE AUSSI :
Selon une enquête de la CLCV, plus de la moitié des produits végétariens contiendraient trop d'eau !

Et sachez que la dépendance au sucre peut très vite devenir une réelle addiction. Selon Serge Ahmed, directeur de recherche au CNRS, en 2019, l’addiction au sucre touchait entre 5 et 10% de la population aux Etats-Unis ainsi qu’au Canada.

D’après ce chercheur, notre corps ne serait pas conçu pour consommer autant de sucre. Il est vrai que nous en consommons depuis la nuit de temps. Cependant, au départ, l’Homme consommait uniquement le peu de sucre contenu dans les fruits. Mais aujourd’hui, l’industrie est capable de produire de grandes doses de sucres. C’est pourquoi nous en retrouvons dans la plupart de nos aliments. Mais comme pour chaque addiction, la dépendance au sucre peut se révéler néfaste pour la santé.

Un vrai problème de santé

Il arrive que, parfois, nous ne réalisions pas notre niveau de dépendance. Mais d’autres comme Francis, 68 ans, en sont bien conscients « Je sais que je suis dépendant. Quand je suis stressé, que j’ai beaucoup de travail, ou que j’ai besoin de retrouver un peu de vigueur l’après-midi, une petite douceur fait énormément de bien. Je suis peut-être en train de bousiller 10 ans de ma vie, mais je n’arrive pas à me raisonner » explique-t-il.

En plus du fait de dépendre de quelque chose, l’addiction au sucre peut également abîmer de façon conséquente le foie (et les dents) d’un individu. Cette maladie est appelée la maladie du foie gras et environ deux millions de Français en serait atteints.

Afin d’éviter toute dépendance et limiter sa consommation de sucre, il est donc important d’être vigilent face aux produits que nous consommons. Bien entendu, limiter les grignotages et privilégier les sucres naturels reste la meilleure chose à faire.

Source
fr.news.yahoo.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page