Santé

Mais au fait, pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

81 ans pour les femmes ! 76 ans pour les hommes ! Ce sont les chiffres de l'espérance de vie ! Mais quelles explications scientifiques pour expliquer cette différence de "vie" entre les femmes et les hommes ?

Dans nos cours d’Histoire, au lycée, nous avons toujours appris que les femmes avaient une espérance de vie plus longue que celle des hommes ! On nous a souvent expliqué que cela était dû à la pénibilité du travail masculin comparativement à celle des femmes… On nous a aussi souvent laissé entendre que cette mortalité masculine pouvait être due aux années de guerre !

Pourquoi pas ? Mais aujourd’hui, les femmes vivent toujours plus longtemps que les hommes et les guerres sont terminées depuis des lustres. N’y aurait-il pas plutôt une explication scientifique à cette durée de vie plus longue chez les femmes que chez les hommes ? Décryptage !

Les hormones sexuelles en cause ?

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), l’espérance de vie d’une femme est de 81 ans contre 76 ans pour un Homme. Virginia Zarulli, professeure agrégée de démographie à l’Université du Danemark du Sud tente d’en expliquer les causes. Pour elle, la première différence se situe dans les hormones sexuelles pour les personnes cisgenres. Les cisgenres étant celles qui ont été déterminées comme femme ou homme dès la naissance ! Les femmes produisent plus d’œstrogènes et moins de testostérone. Les œstrogènes offrent une meilleure protection contre les maladies cardio-vasculaires selon cette étude publiée dans la revue Biology of Sex Differences.

L’homme disposerait du matériel génétique nécessaire pour régénérer des parties de son corps

Des niveaux élevés de testostérone ont montré qu’ils accroissaient le risque de certains cancers comme l’endomètre chez la femme ou la prostate chez l’homme. Mais la testostérone serait aussi responsable d’un niveau d’agressivité plus intense. Ce qui augmenterait le risque de mort violente à des âges plus jeunes. (Meurtre, rixes etc…).

Et la génétique ?

On sait que les hommes possèdent deux chromosomes sexuels différents : X et Y, et que les femmes possèdent deux chromosomes X ! Dans sa théorie, Zarulli explique que le chromosome Y serait un chromosome X auquel il « manquerait une jambe » ! Il manquerait donc du matériel génétique aux hommes ! Dans les maladies telles que l’hémophilie par exemple, un chromosome X peut être remplacé par le même chez la femme, ce qui n’est évidemment pas possible chez l’homme qui n’a qu’un X ! Cet avantage chromosomique donnerait aux femmes, une année supplémentaire de vie par rapport aux hommes !

Mais au fait, pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?
Crédit photo : Shutterstock / popcorner

D’ailleurs une étude publiée dans la revue Population and Development Review revient sur une population un peu spéciale : celle des religieux !  Dans ce contexte de vie, hommes et femmes vivent exactement de la même manière, et évitent les comportements à risque tels que l’alcool, les drogues etc… Pourtant les chiffres se vérifient encore et les religieuses vivent plus longtemps que les moines ! Cette étude porte sur l’espérance de vie depuis l’âge adulte. Elle ne tient donc pas compte du passé de l’enfance des religieux !

L'homme serait génétiquement équipé pour transformer sa salive en venin

Les facteurs sociaux entrent aussi en compte !

Selon le CDC, les hommes ont tendance à boire deux fois plus d’alcool que les femmes au cours de leur vie. Tout comme le tabac qui semble plus présent chez les hommes que chez les femmes. Dans le monde 35% des hommes fument contre 6% des femmes. D’autre part, les femmes seraient plus promptes à adopter une nourriture saine à l’âge mûr que les hommes qui préfèrent les repas gras et la malbouffe ! Enfin, les femmes seraient 33% plus nombreuses à consulter un médecin que les hommes !

Finalement les théories scientifiques récentes ne font que renforcer nos croyances anciennes… Mis à part la guerre qui ne cause plus de décès, les autres facteurs restent présents ! Messieurs vous savez ce qu’il vous reste à faire : on arrête les kébabs, et on passe au tofu  !

Via
livescience.com
Source
cdc.govncbi.nlm.nih.govonlinelibrary.wiley.comcdc.gov

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page