Santé

Souffrez-vous de dépression saisonnière (trouble affectif saisonnier) ?

La dépression saisonnière est méconnue ! Pourtant elle touche 1 personne sur 10 en France, et il existe un moyen simple de lutter contre ces troubles dépressifs : la luminothérapie !

Les températures baissent et votre moral est en berne ? Vous faites peut-être partie de celles et ceux qui sont touchés par ce que l’on appelle la dépression saisonnière. Selon un article du Figaro, cette dépression saisonnière toucherait une personne sur 10 en France. Elle serait aussi plus fréquente dans les pays du Nord, que dans le Sud… Le manque de soleil y est probablement pour quelque chose !

Mais alors comment reconnaître un TAS (Trouble Affectif Saisonnier) ? Comment s’en protéger et comment s’en sortir aussi ?  Ce type de dépression encore méconnu se développe pendant les mois les plus froids de l’année (automne-hiver). Normalement, elle disparaît comme elle est venue, dès que le soleil revient. C’est d’ailleurs probablement le manque de soleil, qui provoque ce blues passager chez certains individus. Explications.

La dépression saisonnière c’est quoi ?

Nous sommes nombreux à avoir le moral en berne en hiver, nous nous sentons un peu tristes et avons moins d’énergie. Mais ce n’est pas pour cela que nous sommes tous des dépressifs saisonniers. Les symptômes qui caractérisent la dépression saisonnière sont les suivants :

  • Sentiment de tristesse, d’ennui et irritation plus prononcés qu’habituellement.
  • Besoin de nuits de sommeil plus longues
  • Episodes de fatigues intenses
  • Manque d’énergie pour les choses de la vie quotidienne
  • Besoin de se nourrir d’aliments sucrés ou à forte teneur en glucides (pain, pâtes)
  • Manque d’entrain pour sortir de chez soi
  • Perte d’intérêt pour ce qui passionne en temps normal

Si ces symptômes réapparaissent dès que l’ensoleillement diminue, vous êtes peut-être sujets à la dépression saisonnière. Il est cependant difficile si ces troubles sont liés au manque d’ensoleillement ou à des facteurs externes tels que le stress par exemple.

Il faut également veiller à ce que les enfants et adolescents ne subissent pas cette dépression saisonnière. Elle pourrait avoir des impacts graves sur leur santé, mieux vaut donc les orienter au moindre doute vers un professionnel de santé. Certains troubles peuvent provenir de déséquilibres hormonaux qui provoquent des symptômes semblables à ceux de la dépression saisonnière. Mais seul un professionnel pourra en attester.

Comment soigne-t-on la dépression saisonnière ?

Les professionnels recommandent d’utiliser la luminothérapie pour lutter contre la dépression saisonnière. Ces lampes spéciales équipée de filtre UV projettent des quantités de lumière intenses qui permettent de traiter la dépression. Avec une projection entre 5000 et 10000 lux, les symptômes de la dépression saisonnière tendent à disparaître !

À LIRE AUSSI :
Un test sanguin pour détecter les signes de la dépression

La luminothérapie va procurer au cerveau la luminosité dont il a besoin quand la lumière naturelle se fait plus rare.

Pour utiliser la luminothérapie, il suffit de se procurer une lampe adéquate et de l’utiliser entre 30 et 60 minutes chaque jour. Mieux vaut faire ses séances de luminothérapie le matin avant de partir travailler, ou même en télétravaillant d’ailleurs. Il ne faut pas regarder directement la lumière mais illuminer la pièce avec cette lampe… Et continuer à vaquer à ses occupations : lire, travailler, passer l’aspirateur

Ces séances sont à réaliser pendant au moins 30 minutes et au maximum pour 60 minutes sur tous les jours de l’automne et de l’hiver. Selon certains utilisateurs, l’humeur et le moral s’amélioreraient au bout de quelques jours d’utilisation seulement.

Quels effets secondaires ?

Si la luminothérapie est bien utilisée, alors elle ne provoque que très peu d’effets secondaires. Cependant certains enfants ou adolescents pourraient ressentir une fatigue oculaire, des maux de tête, ou une fatigue intense. De plus si la luminothérapie est utilisée le soir, elle peut provoquer des troubles du sommeil, d’où l’importance de la pratiquer en tout début de journée.

Quelles autres solutions pour traiter la dépression saisonnière ?

La luminothérapie apporterait évidemment la Vitamine D que le soleil n’apporte pas en hiver. Mais cette théorie doit encore être confirmer par les scientifiques. Un apport en Vitamine D, peut donc permettre de « soigner » les troubles dépressifs passagers. Certains médecins peuvent aussi préconiser des antidépresseurs lorsque les symptômes sont trop importants.

Quoiqu’il en soit, il faut absolument apprendre à maîtriser le stress provoqué par la saison froide. Et bien sûr, il faut veiller à ce que les adultes, et les enfants s’exposent à la lumière naturelle chaque jour. Pour cela, il faut sortir s’aérer même si les températures affichent des -20°C ! Chez les enfants et les adolescents, la dépression saisonnière n’est pas à prendre à la légère, elle peut très vite se transformer en dépression qui durera plusieurs mois… ou années !

PromoMeilleure Vente n° 1
Lampe de Luminothérapie 15000 Lux - Puissante Lumière Pour Le Moral - Lampe de Jour Réglable 3 Intensités (10000 lux, 6000 lux)
  • PASSEZ L'HIVER AVEC LE SOURIRE - La lumière blanche intense de cette lampe de luminothérapie 15,000 lux vous permet de garder le moral et de faire le plein d’énergie. Chaque jour elle combat vos...

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Source
ESanteMentale.ca

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page