Science

Anticythère : des scientifiques auraient percé le mystère du premier ordinateur vieux de 2000 ans !

Découverte en 1901, l'Anticythère est l'ancêtre de l'ordinateur... En le reconstruisant avec des techniques modernes les scientifiques auraient percé l'un de ses mystères, mais il en reste encore quelques-uns à élucider !

Anticythère cela vous parle ? Peut-être pas, pourtant ce système découvert dans les fonds marins en 1901 est considéré comme le « premier ordinateur » ! Il serait vieux de 2000 ans et serait donc l’ancêtre de nos ordinateurs ! Aujourd’hui, des scientifiques de la London’s Global University pensant enfin avoir découvert certains des mystères qu’il renferme.

Un siècle que les chercheurs s’interrogent sur Anticythère (Antikythera) ! Un siècle qu’ils se demandent comme le premier ordinateur analogique fonctionnait. En construisant une réplique de l’appareil avec les technologies modernes, ils auraient résolu l’un des mystères de l’appareil ! Présentation…

Anticythère serait en fait une calculatrice astronomique capable d’afficher les mouvements de l’Univers. Mais également de prédire du mouvement des cinq planètes que les scientifiques connaissaient explique l’étude publiée sur le site nature.com. Cette calculatrice permettrait également de connaître les éclipses lunaires et solaires ainsi que les différentes phases de la Lune.

Anticythère c’est quoi ?

Cet appareil tient son nom du lieu de sa découverte : l’île d’Anticythère en Grèce. C’est en fait un supercalculateur fait de laiton, de roues dentées en bronze (30) reliées à des cadrans et pointeurs. Les restes du calculateur retrouvés ne représenteraient qu’un tiers de la structure totale. D’où la difficulté à en comprendre le fonctionnement.

Turquie : des scientifiques affirment avoir localisé les restes de l'Arche de Noé
Anticythère : des scientifiques auraient réussi à percer le mystère du premier ordinateur vieux de 2000 ans !
Fragment secondaire de l’Anticythère. Crédit photo : Marsyas /Wikipedia CC BY 2.5,

«Bien que le métal soit précieux, et qu’il aurait donc été recyclé, il est étrange que rien de semblable à distance n’ait été trouvé ou déterré (…) s’ils avaient la technologie pour fabriquer le mécanisme d’Anticythère, pourquoi n’ont-ils pas étendu cette technologie à la conception d’autres machines, telles que des horloges?» explique le maître de conférences de l’UCL Adam Wojcik au site The Guardian.

Les mystères d’Anticythère !

Michael Wright, ancien conservateur au Science Museum de Londres, a été le premier à reconstituer une grande partie du mécanisme. La nouvelle équipe a donc associé les travaux de Wright et les inscriptions découvertes sur le calculateur.  Il serait donc capable d’afficher les mouvements des planètes connues à l’époque : Vénus, Mars, Jupiter, Saturne et Mars ainsi que ceux du Soleil et de la Lune.

A l’époque, les scientifiques pensaient que tous ces astres tournaient autour de la Terre. Il reste encore pour les scientifiques une étape importante, celle de savoir quels matériaux ils ont utilisé pour fabriquer l’Anticythère ! Mais également de savoir s’il était plutôt un outil scientifique, pédagogique ou un simple amusement ! Ils ont donc encore du pain sur la planche pour savoir à quoi servait exactement l’Anticythère !

Mexique : nous allons bientôt percer le mystère et savoir ce qui se cache sous les ruines mayas de Chichén Itzá

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page