Science

Coronavirus : un vaccin vieux de 100 ans pour se protéger du COVID-19 ?

Des chercheurs sont tombés sur une très vieille formule de vaccin contre la tuberculose qui, contre toute attente, montrerait également des effets anti-Coronavirus. Vieux de cent ans, ce vaccin pourrait être LA solution préventive contre le COVID-19.

Depuis qu’il est apparu en Chine en décembre 2019, le COVID-19 n’a pas perdu de temps pour se propager dans d’autres pays. En l’espace de quelques mois, le virus a infecté plus de deux millions de personnes à travers le monde et a fait plus de 160 000 victimes.

En plus d’essayer de mettre au point un traitement qui permettrait de guérir la pandémie, les chercheurs du monde entier essaient également de trouver un vaccin qui permettrait de se protéger du nouveau Coronavirus. Contre toute attente, il se pourrait que le vaccin qui pourrait tous nous sauver de ce fléau date d’il y a 100 ans !

Un vaccin anti-tuberculose pourrait être la clé

Ce possible vaccin miracle contre le Coronavirus COVID-19 est un vaccin à l’origine élaboré en 1920 pour lutter contre la tuberculose. Appelé BCG (pour Bacillus Calmette et Guérin), ce vaccin n’est aujourd’hui utilisé que dans les pays qui en ont encore besoin. Les chercheurs ont alors découvert que ces pays comptent beaucoup moins d’infectés et de victimes du Coronavirus, par rapport à ceux qui n’utilisent plus le vaccin BCG.

C’est en essayant de comprendre pourquoi certains pays sont plus touchés que d’autres que les chercheurs sont tombés sur un potentiel lien entre le vaccin BCG et le nombre d’infectés dans un pays. Ils ont par exemple constaté que les Etats-Unis et l’Italie, deux pays qui font l’impasse sur le vaccin BCG, comptabilisent actuellement un nombre impressionnant d’infectés et de victimes : plus de 23 000 morts en Italie et presque 40 000 aux USA.

À LIRE AUSSI :
Covid-19 : une cabine dans laquelle vous devez chanter ou crier à pleins poumons pour vous faire dépister

Les scientifiques se sont immédiatement penchés sur le fameux vaccin. De nombreux essais cliniques sont actuellement menés à travers le monde pour essayer de déterminer si oui ou non, le vaccin BCG pourrait vraiment aider à se protéger du Coronavirus COVID-19.

Que faut-il savoir sur le vaccin BCG ?

A l’origine, le vaccin BCG est un vaccin bactérien vivant qui est composé de formes affaiblies de Mycobacterium bovis vivants. Il s’agit d’une bactérie étroitement liée à celles qui sont responsables de la tuberculose. En tant que vaccin vivant, le BCG offre une « réponse immunitaire forte et durable » comme l’explique les chercheurs. Souvent, ce type de vaccin fournit même une « protection à vie » contre les virus et les germes.

Pour ce qui est du vaccin BCG, il se trouve que ce dernier ne protège pas seulement contre la tuberculose. Il aide également l’organisme à lutter contre d’autres virus, notamment ceux qui entraînent des infections respiratoires.

Pour Paula Cannon, professeur de microbiologie moléculaire et d’immunologie à l’École de médecine Keck de l’Université de Californie du Sud, le vaccin BCG qui agit « d’une manière inattendue et magique est comme un large rappel immunitaire » d’où le grand intérêt que lui portent aujourd’hui les chercheurs.

Actuellement, il est encore trop tôt pour trancher sur l’efficacité du vaccin BCG en tant que possible solution pour se prémunir du Coronavirus. Comme les recherches se poursuivent, l’affaire est donc à suivre de très près.

Photo d’illustration De Numstocker / Shutterstock

Via
Livescience
Source
MedrxivResearchgate

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page