Science

Des astronomes ont détecté plus de 1600 signaux radio provenant d’une source mystérieuse située dans l’espace

Les scientifiques ont découvert de nouveaux « sursauts radio rapides » provenant de l’espace. Si la source de ces phénomènes cosmiques reste pour l’instant mystérieuse, leur nombre est impressionnant, car en seulement 47 jours, près de1652 signaux ont été détectés.

L’univers nous réserve pleins de surprises qui sont toutes aussi fascinantes les unes des autres. Dernièrement, des sursauts radio rapides – ou FRB pour Fast Radio Burst – ont été détectés par le télescope FAST en Chine. Il est intéressant de noter que ce phénomène n’est pas nouveau, car la première découverte du genre remonte à 2007. Toutefois, l’origine de ces signaux laisse les chercheurs perplexes. Qui plus est, les sursauts radio rapides captés par le télescope chinois se répétaient et formaient parfois des schémas inhabituels.

Des évènements remarquables

Les signaux émanaient d’un point dénommé FRB 121102. Au total, 1 652 sursauts radio ont été enregistrés en seulement 47 jours, entre août et octobre 2019. D’après les chercheurs, il s’agit de la plus importante activité de FRB jamais détectée. À un moment donné, la source avait même envoyé jusqu’à 122 signaux en l’espace d’une heure. Avant ces évènements, ladite source n’avait généré que 349 sursauts, selon le coauteur de l’étude, le Dr Bing Zhang. Grâce à l’utilisation du télescope sphérique chinois FAST (« Five-hundred-meter Aperture Spherical radio Telescope »), Bing et son équipe ont pu enregistrer un nombre impressionnant de sursauts radio émanant de FRB 121102 entre le 29 août et le 29 octobre 2019.

Encore pas de conclusion finale

Compte tenu de ces nombreuses détections, les chercheurs voulaient trouver des réponses quant à la fréquence d’émission des ondes. Ils espéraient également pouvoir déterminer si la source était en rotation sur une orbite, comme un pulsar. Malheureusement, ils ne sont pas encore parvenus à une conclusion finale. Certains experts supposent même que ces sursauts pourraient être le résultat de plusieurs mécanismes jusqu’alors inexpliqués.

À LIRE AUSSI :  Un chercheur de la NASA explique comment l'agence fédérale "chasse" les mégastructures extraterrestres

Il existe déjà un modèle principal qui permet aux chercheurs d’interpréter les FRB. Selon cette théorie, ces derniers peuvent provenir de magnétars, lesquels sont des étoiles à neutrons très magnétisées. Il existerait deux types de sursauts issus d’une telle source: le premier impliquerait la magnétosphère d’un magnétar, ce qui a pour conséquence une émission de signaux radio; quant à l’autre, il entraînerait des chocs loin de la magnétosphère, générant quand même des résultats similaires.

Espace : des astronomes ont découvert des sursauts radio rapides et réguliers
Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock

L’une des théories principales relatives à la source des FRB exclue

La récente constatation des chercheurs élimine cette dernière théorie. En principe, il s’agit d’un mécanisme considéré comme peu efficace pour générer beaucoup de sursauts en une courte période; on le précise car les émissions de signaux par le FRB 121102 n’étaient espacées que de quelques millisecondes. Malgré tous ces mystères, sachez que les chercheurs ont déjà trouvé des pistes plus ou moins fiables pour expliquer la nature des émissions détectées en 2019. Par exemple, ils savent que la source des ondes se trouve au sein d’une galaxie naine située à environ 3 milliards d’années-lumière…

Source
vice.com

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Je pense qu’ils veulent nous parler par le biais de la numérologie des anges…
    Par exemple 1652 signals: 1+6=7 et 5+2=7
    Si le calcul se fait bien ainsi ça donne 77 cela voudrais dire que nous sommes sur le bon chemin…

    Source: Wemytic.fr

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page