Science

Le “battement de cœur” de la Terre (Résonances de Schumann) influence-t-il le comportement humain ?

Les fréquences produites par la foudre auraient des conséquences sur notre comportement et notre santé. Connu sous le nom de Résonance de Schumann, ce phénomène a-t-il réellement un impact sur notre faculté psychologique et notre métabolisme ?

Les résonances de Schumann sont un ensemble de pics spectraux dans le domaine d’extrêmement basse fréquence du champ magnétique terrestre qui, selon certains scientifiques, pourraient avoir un effet sur le comportement humain et animal….

Certaines théories (sans fondement scientifique) affirment en effet qu’une augmentation de ces fréquences de résonance pourrait affecter l’humanité dans son ensemble et “provoquer une augmentation mondiale de l’anxiété, de la tension et / ou de la passion” explique le site interestingengineering.  Bien que ces idées ne reposent sur aucune recherche scientifique sérieuse, nous ignorons encore aujourd’hui les effets que ces champs électromagnétiques pourraient avoir sur les hommes et la faune.

Découverte dans les années 50

Lees Résonances de Schumann se composent d’ondes électromagnétiques d’origine naturelle à très basse fréquence. Ces ondes circulent au-dessus de la Terre, sous l’ionosphère. Pour certains d’entre nous, cela peut paraitre loufoque, mais la Résonance de Schumann fait bel et bien partie des phénomènes naturels qui frappent notre monde.

Elle doit son nom au physicien allemand Winfried Otto Schumann qui l’a décrite pour la première fois en 1952. Le phénomène a été démontré dans les années 60. Pour ce faire, les scientifiques ont analysé près de 2000 orages engendrant chaque seconde environ 50 éclairs dans les quatre coins du globe.

Des ondes basse fréquence se manifestant autour de 7,8 Hz

Les ondes électromagnétiques liées à la résonance de Schumann sont comprises entre 3 et 30 Hz. Le mode principal a une longueur d’onde égale à la circonférence de la Terre et une fréquence de 7,83 Hz. Cette fréquence a été baptisée « battement de cœur de la Terre » (Heartbeat of the Earth).

Le "battement de cœur" de la Terre (Résonances de Schumann) influence-t-il le comportement humain ?
Des ondes basse fréquence se manifestant autour de 7,8 Hz. Crédit photo : Wikipedia / Par derivative work: Stw (talk)Schumann_resonance_01.png: Original téléversé par Neotesla sur Wikipédia japonais. — Schumann_resonance_01.png, CC BY-SA 3.0,

Des harmoniques progressivement plus faibles ont été mesurées à environ 14,3, 20,8, 27,3 et 33,8 Hz, rapporte Big Think. Bien entendu, l’eau et l’oxygène sont les principaux éléments essentiels à la vie, mais de plus en plus de rapports laissent entendre que pour vivre confortablement et en bonne santé, on aurait besoin d’un régime régulier de résonances géomagnétiques.

Des conséquences sur la santé et le comportement ?

Une étude publiée en 2006 suggère par exemple que les fréquences de la foudre peuvent être liées à différents types d’ondes cérébrales. Les chercheurs sont parvenus à démontrer une « cohérence en temps réel entre les variations du spectre de Schumann et les spectres d’activité cérébrale dans la plage 6-16 Hz ».

En 2016, des experts du Laboratoire de neurosciences comportementales de l’Université Laurentienne au Canada ont publié un article sur le même sujet. Dans celui-ci, ils affirment avoir découvert, à l’issue de trois années et demie d’observation, « des similitudes inattendues dans les modèles spectraux et la force des champs électromagnétiques générés par le cerveau humain et la cavité Terre-ionosphère ».

D’autres affirment que la résonance de Schumann aurait un impact sur les hormones de croissance humaines. Certaines personnes l’associent également à l’hypnose et à la méditation, mais comme le note notre source, il n’existe pour l’heure aucune preuve scientifique étayant ces liens.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page