Science

Pourquoi il y a plus de droitiers que de gauchers dans le monde ?

A peine 15% de la population mondiale est gauchère. Pourtant, les scientifiques ne s'accordent pas sur les raisons de naître gaucher ou droitier. Et si c'était juste le hasard ?

Vous avez sans doute constaté que les droitiers étaient bien plus nombreux que les gauchers; ces derniers représentent entre 8 et 15% de la population mondiale. Par ailleurs, on peut écrire de la main droite mais taper le ballon du pied gauche, et inversement. On peut aussi tout faire de la main droite mais écrire de la main gauche, rien n’est figé, et cela a posé question à un jeune garçon de 11 ans, Alexis.

Mais pourquoi les gauchers sont-ils minoritaires sur Terre ? Que veut dire être droitier ou gaucher ? Existe-t-il une raison scientifique au fait que certains naissent gaucher et d’autres droitier ? Autant de questions auxquelles des scientifiques ont tenté de répondre dans un article paru dans la revue The Conversation.

Comment savoir si l’on est gaucher ou droitier ?

Ecrire d’une main ou de l’autre ne suffit pas à déterminer si l’on est droitier ou gaucher; pour le savoir, il y a quelques tests à effectuer0 Le “test du pirate” déterminera si vous êtes droitier ou gaucher… de l’œil ! Formez une longue-vue avec vos doigts et regardez dedans; instinctivement vous fermerez l’œil droit ou gauche, pour laisser votre œil directeur regarder dans le trou. Ça marche aussi avec un trou de serrure !

Quand un droitier rencontre un gaucher.
Quand un droitier rencontre un gaucher. Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / Evgenia.B

Pour le pied, il suffit de monter un escalier: e premier pied posé sur la marche détermine si vous êtes droitier ou gaucher… du pied ! Pour la main, c’est plus compliqué, mais cela permet de savoir si l’on est vraiment gaucher, ou ce que l’on appelle un gaucher contrarié : à une certaine époque, on obligeait les gauchers à devenir droitiers par des méthodes plus ou moins controversées, mais cette période semble heureusement être derrière nous.

Donc, pour savoir si l’on est gaucher ou droitier, il faudra répondre à quelques questions du test d’Edinburgh: si vous réalisez toutes les actions (écrire, manger, dessiner, lancer une balle, découper) de la main droite ou de la main gauche, peu de doutes sur votre côté de prédilection ! Avant 3 ans, un enfant n’est ni droitier, ni gaucher, ils utilisent ses deux mains sans distinction; ce n’est que vers 5 ou 6 ans que se dessine la main la plus à même de réaliser certaines activités motrices.

À LIRE AUSSI :
Code neuronal : des chercheurs veulent "implémenter" de la réalité virtuelle directement dans le cerveau

Une explication scientifique à cette domination des droitiers ?

Difficile de répondre scientifiquement à cette question, car les chercheurs eux-mêmes ne parviennent pas à se mettre d’accord. Plusieurs hypothèses sont proposées, et pour cela, il faut savoir que le cerveau se compose de deux hémisphères : le droit et le gauche. Ce dernier contrôle la partie droite de notre corps, et inversement. On appelle cela la motricité et la sensibilité croisées.

L’hémisphère cérébral gauche est dominant chez l’Homme, il permet de parler et de bouger les deux mains. Quant à l’hémisphère gauche, il est le plus actif lorsque l’on se déplace: c’est donc lui qui tient le plus important des rôles dans la motricité. Les chercheurs émettent alors l’hypothèse suivante : chez les gauchers, l’hémisphère droit dominerait donc le gauche.

Être gaucher ou droitier pourrait également être d’origine génétique: lorsque deux parents sont droitiers, seuls 9% des enfants sont gauchers; en revanche, lorsque les deux parents sont gauchers, la proportion d’enfants gauchers passe à 27%.

D’autres hypothèses encore

Les scientifiques ne parviennent donc pas à expliquer clairement pourquoi nous sommes gauchers ou droitiers. Mais on sait qu’il existe aussi des facteurs sociologiques: dans certains pays et à certaines époques, être gaucher était considéré comme un « handicap », et on forçait les enfants à devenir droitiers. Certains pensent aussi que ce serait lié à la position du fœtus dans le ventre de la mère: la position de la tête de l’enfant jouerait un rôle prépondérant dans le fait de naître droitier ou gaucher.

Et si toutes ces hypothèses scientifiques formaient un tout ? L’enfant aurait une prédisposition génétique à naître gaucher ou droitier, puis il serait influencé par son environnement… On peut penser que d’autres facteurs encore inconnus vont susciter l’intérêt de la communauté scientifique à ce sujet.

 

Source
Theconversation.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page