Société

Nouvelle Zélande : la semaine de 4 jours envisagée pour relancer l’économie du pays !

Tous les gouvernements du monde cherchent des solutions pour relancer le tourisme... En Nouvelle Zélande, la première ministre envisage la semaine de quatre jours pour encourager les néozélandais à découvrir les trésors de leur île !

En France, nous connaissons tous le slogan « travailler plus pour gagner plus » et il risque de se confirmer dans les prochaines semaines… Pas forcément pour gagner plus mais pour contribuer à l’effort de guerre que sera la relance de notre économie

Le doute plane encore sur les congés de juillet et août puisque les employeurs peuvent les reporter ultérieurement ! En Nouvelle-Zélande, la première ministre Jacinda Ardern semble prendre le contrepied du gouvernement français ! Elle envisage la semaine de 4 jours pour relancer l’économie du pays ! Et si c’était la solution ?

À LIRE AUSSI :
Test et prise en main du routeur Strong 4G LTE 300 : un routeur à moins de 100€ parfait pour le télétravail ?

Jacinda Ardern proposerait donc une possibilité pour les salariés de bénéficier de jours fériés supplémentaires et de ne travailler que quatre jours par semaine.  En proposant cette alternative la première ministre néozélandaise entend relancer le tourisme de son pays… Plus de jours de congés donc plus de tourisme et donc plus de dépenses dans ce domaine.

Elle en appelle à la créativité des employeurs ! Créativité déjà mise en œuvre lors du confinement avec l’avènement du télétravail. Selon Jacinda Ardern, le télétravail a rendu les salariés beaucoup plus productifs qu’en temps normal, ce qui permettrait de gagner des jours de congés !

Elle souhaite enfin que des employeurs soient prêts à tester cette semaine de quatre jours pour les 5 millions d’habitants de ce pays. Un pays bien plus petit que la France qui ne compte que 21 décès depuis le début de l’épidémie. La Nouvelle-Zélande a fermé ses frontières aux touristes mais les habitants peuvent vaquer librement dans tout l’archipel.

Avec nos 66 millions d’habitants, il semble peu probable que nous ayons cette alternative pour relancer notre économie…

Photo d’illustration De Alexandros Michailidis / Shutterstock

Via
Businessinsider
Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page