Société

Une « Taxe Lapin » pour lutter contre les rendez-vous non honorés chez le médecin, c’est quoi encore cette histoire ?

Entre les médecins exaspérés et les patients frustrés, la taxe lapin entre en scène pour réguler les rendez-vous non honorés. Plongez dans les détails de cette nouvelle mesure qui pourrait changer la donne dans le monde médical.

Dans certains départements de France, prendre un rendez-vous chez un médecin ou chez un spécialiste relève du parcours du combattant ! En effet, de nombreux coins de notre pays sont considérés comme des « déserts médicaux », donc en manque de médecins en général. Il faut parfois six mois pour un rendez-vous chez son médecin traitant, et près d’un an pour un dermatologue par exemple. L’une des seules alternatives est la consultation vers des médecins d’urgence, mais il est impossible d’avoir un médecin traitant, et en conséquence un suivi régulier. La cause de ce manque de place n’est pas seulement due au manque de médecins, mais aux 28 millions de rendez-vous non honorés chaque année chez les médecins de France. Le Sénat travaille actuellement sur une nouvelle taxe pour tenter de résoudre ce problème : la taxe lapin. Décryptage.

La « taxe lapin », qu’est-ce que c’est ?

En voilà un drôle de nom pour une taxe qui pourrait entrer dans la législation française, non ? Au moins, pour une fois, nous ne pourrons pas reprocher aux législateurs d’employer un vocabulaire trop compliqué. La taxe lapin, tout le monde peut comprendre que l’on devra peut-être la payer, lorsque l’on aura « poser un lapin » à son médecin. Certains médecins précisent déjà que les rendez-vous non honorés seront facturés, ou que les patients, poseurs de lapins, n’obtiendront plus de rendez-vous. Cependant, cette pratique n’est pas encadrée par une loi.

Le Sénat a voté jeudi 16 novembre la « taxe lapin ».
Le Sénat a voté jeudi 16 novembre la « taxe lapin ». Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Pourquoi tant de rendez-vous non honorés ?

Vingt-huit millions de rendez-vous ne sont pas honorés chaque année en France, ce qui fait potentiellement 28 millions de créneaux disponibles ! Les médecins s’insurgent contre les patients qui n’honorent pas leurs rendez-vous et qui ne prennent même pas la peine de les annuler. Pourtant, si le médecin ou spécialiste se trouve sur Doctolib, cela prend seulement quelques secondes ! Plusieurs causes sont identifiées quant aux rendez-vous manqués :

  • Le patient prend plusieurs rendez-vous auprès de plusieurs médecins, afin d’être certain d’en avoir un. Puis, il honore un rendez-vous et « oublie » d’annuler les autres.
  • Le patient oublie tout simplement son rendez-vous pris parfois plusieurs mois à l’avance.
  • Le patient annule à la dernière minute, pour différentes raisons, mais trop tard pour que le rendez-vous soit réattribué à un autre patient.

Concrètement, le médecin pâtit de ces « incivilités », mais ce sont surtout les patients en attente de rendez-vous qui perdent, chaque fois, une chance d’être soignés ! Et rien n’est encore prévu pour pallier ces négligences. La « taxe lapin » prévoit donc de prendre les habitués des rendez-vous manqués au porte-monnaie.

Dans les faits, la « taxe lapin » c’est pour quand ?

La « taxe lapin » a été adoptée par le Sénat le 16 novembre dernier dans le cadre d’un amendement dans le projet de budget de la Sécurité sociale. L’objet est de créer une taxe, soit une somme forfaitaire à la charge des assurés, conservée en cas de rendez-vous manqué et non annulé à l’avance. Cela pourrait se traduire par la demande d’un acompte lors de la prise de rendez-vous, par exemple. La « taxe lapin » n’est pas encore en vigueur, elle devra ensuite retourner à l’Assemblée nationale, et faire l’objet d’un vote à la majorité des députés ou d’un nouveau 49.3 dégainé par la première Ministre, Élisabeth Borne. À suivre donc. Êtes-vous confronté au manque de médecins dans votre région ? Que pensez-vous de l’instauration de cette nouvelle taxe ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Cnews.frFrancetvinfo.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

2 commentaires

  1. Évidemment qu il faut instaurer la taxe lapin
    Y en a mare des patients qui font perdent du temps au pro
    J ai encore plus simple on fait une empreinte CB comme les restaurants et celui qui loupe son rdv est débité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page