Les écouteurs. On ne peut plus s’en passer. Dans les transports, en vadrouille, ou même pour faire du sport, on adore les avoir avec nous. L’avènement du Bluetooth 4 (et supérieur) a en plus considérablement augmenté leur autonomie et leur miniaturisation.

Au fil des semaines, nous allons vous présenter sur NeozOne de nombreux modèles, allant de quelques euros à plusieurs centaines d’euros, au gré des nouveautés, des innovations, de nos coups de cœur et de nos trouvailles. Aujourd’hui, arrêtons-nous sur un produit particulièrement atypique : le test du nouveau casque de Marshall, le Monitor “Bluetooth”. Simple ajout de la connectivité sans fil ou véritable renouveau du célèbre modèle de la marque américaine ? C’est ce qu’on vous propose de découvrir tout au long de cet article !

OUVERTURE ET DÉCOUVERTE :

Introduit il y a quelques années, le Marshall Monitor premier du nom est un casque audio reconnaissable parmi mille. Avec son style vintage, ses oreillettes habillées d’un vinyle noir et le célèbre logo de la  firme américaine, impossible de passer à côté ! Le nouveau Marshall Monitor “Bluetooth” reprend en tous points les caractéristiques de son grand frère… mais en mieux. Absolument tout dans ce casque, du packaging au casque, en passant par les écouteurs et le câble transpire la qualité. C’est magnifiquement fini et il ne fait aucun doute qu’en y prenant soin, il vous accompagnera dignement des années durant.

Nous avons en face de nous un casque dit “circum-auriculaire” de type fermé. C’est une conception de casque un peu particulière puis qu’avec un casque circum-aural, les écouteurs englobent complètement les oreilles, formant ainsi un cercle autour et en prenant appui directement sur le crâne. De fait, ce type de casque est généralement le plus confortable (à condition que la pression de l’arceau soit raisonnable), mais aussi souvent synonyme de qualités acoustiques et l’isolation sonores. Surtout que ce modèle est de type “fermé”. Sa conception fait que seul l’air présent dans la “bulle d’air” créée autour de l’oreille est mise à contribution par le haut-parleur. Il en résulte généralement une isolation acoustique largement supérieure à la normale, un son plus détaillé et des basses bien plus présentes et plus profondes.

Mais ce type de casque n’est pas exempt de défauts. Un casque circum-aural est généralement bien plus gros, encombrant, lourd que ses concurrents. Se balader avec sur les oreilles ne vous fera pas passer inaperçu. De plus, contrairement à un casque ouvert, le son peu sembler “comprimé” et son utilisation peut être fatigante passé quelques heures. Un casque “circum-auriculaire” de type fermé est généralement un casque qui tient “chaud aux oreilles” passé quelques heures d’écoute. Ça tombe bien, l’hiver approche !
Attention si vous portez des lunettes, veillez à ce que son port ne soit pas gênant.

CONTENU DE LA BOITE :

  • Casque Marshall Monitor “Bluetooth”
  • Câble mini-Jack coudé (identique à celui du Monitor basique) muni d’une télécommande
  • Sacoche de transport en tissu
  • Câble USB A/micro-USB pour la recharge du casque.
  • Manuel d’utilisation

PRISE EN MAIN / UTILISATION :

L’appairage Bluetooth est un vrai jeu d’enfant. Une fois sur les oreilles, on se rend compte que la version “Bluetooth” du Monitor garde la forme ovoïde de l’arceau de son aîné, mais la pression –bien qu’encore un poil forte– est bien mieux gérée et répartie plus harmonieusement autour des oreilles. Les écouteurs entourent bien l’oreille entière, et la conception “fermée” remplie parfaitement sa fonction :  même sans musique, tous les bruits extérieurs sont drastiquement étouffés et diminués. C’est bluffant ! Attention toutefois : les petites têtes ne trouveront rien à redire, les grosses têtes par contre risquent de trouver cette pression un peu (trop) forte. Tout est histoire de morphologie ici.

La nouveauté de la version “Bluetooth” du Monitor vient dans le petit bouton doré présent sur l’oreillette gauche. Plus qu’un bouton, c’est le véritable centre de contrôle de votre casque.
– Un appui long allume/éteint le casque,
– Un appui encore plus long active l’appairage Bluetooth
– Un appui court met la musique en lecture/pause ou bien décroche/raccroche
– Un double appui invoque la reconnaissance vocale.
– Une pression vers le haut ou vers le bas sert à régler le volume
– Une pression vers l’avant ou l’arrière permet de changer de piste

Le tout est très intuitif et particulièrement ergonomique, même si la taille de ce petit joystick demande un minimum de doigté et de précision.

UN CASQUE SANS FIL… A FIL.

Côté droit, on remarquera sous l’oreillette la présence d’un port micro-USB pour la recharge de la batterie intégrée. Parlons autonomie justement. On frôle l’excellence, puisque nos tests montrent que le Marshall Bluetooth dépasse allègrement les 30 heures affichées sur la boite ! Bravo ! Juste à côté, on retrouve une entrée… mini-Jack. Et ça, croyez moi, c’est absolument génial, et il gagne une étoile rien que pour ça. Vous pourrez y brancher le câble jack-jack fourni (ou un autre), pour connecter votre casque à différentes sources analogiques, vous permettant ainsi de profiter des qualités sonores de celui-ci, sans même utiliser votre batterie. En d’autres termes, même avec une batterie vide, vous pourrez continuer de profiter de votre musique en le branchant directement, sans aucun compromis. ON ADORE !

QUALITÉ SONORE : 

Le casque de Marshall nous promet un grand confort, une excellente isolation passive et surtout des prouesses sonores “épiques”.
Faut avouer qu’après quelques semaines d’utilisation, nous en sommes pas loin. Marshall nous gratifie d’un Monitor “Bluetooth” au rendu assez équilibré. Amateurs de basses et de médiums, vous allez être servis ! Le bas du spectre audio est vraiment très en avant sur ce modèle. Sa conception de type “fermée” n’y est pas pour rien. On sent que les membranes apportent un certain punch et une profondeur aux attaques des basses. Un poil étouffé dans le haut du spectre, on retrouve la signature audio typique de Marshall, avec un haut du spectre un poil “nasillard”. Ça manque un poil de clarté et de précision, surtout lorsque les basses, tellement profondes, vous font vibrer la moitié du crâne. Rien de bien méchant, mais vous comprendrez que notre niveau d’exigence est proportionnel au prix de vente. En tout cas, absolument rien de rédhibitoire, bien au contraire. Les basses flatteuses, une reproduction sonore  maîtrisée… C’est du (presque) tout bon !

Côté téléphone, rien à redire. C’est même très bon ! On est clairement sur le haut du panier vis à vis de ce qui se fait habituellement sur les casques Bluetooth concurrents : après quelques tests, notamment en milieu urbain et dans les transports en commun, on entend très bien, et on nous entend très bien, même en milieu bruyant. Et ce, sans pousser la voix. On apprécie, et nos voisins de wagon aussi !

Le site de Marshall
Prix Public conseillé : 189,99€
Disponible sur Amazon.fr
TEST : Casque Marshall Monitor "Bluetooth", le même mais en (bien) mieux !
On ne va pas tourner autour du port : le Marshall Monitor "Bluetooth" est une franche réussite. Tant d'un point de vue sonore avec un rendu équilibré aux basses flatteuses, que d'un point de vue fonctionnalités avec un casque extrêmement complet, qui se paye le luxe de proposer la versatilité de la double connexion Jack/Bluetooth. Avec son autonomie gargantuesque et ses finitions exemplaires, le Marshall Monitor "Bluetooth" est dans aucun conteste l'un des meilleurs rapports qualité/prix du moment, et de loin ! On vous le recommande !
Fabrication/Qualité
Ergonomie/Utilisation
Fonctionnalités
Qualité de son
Autonomie
Rapport qualité/prix
Les plus
  • Qualité de fabrication et soucis du détail !
  • Design et autonomie gargantuesque !
  • Utilisation avec ou sans fil, lui offrant une polyvalence sans égal !
Les moins
  • Pression un peu forte sur les grosses têtes
  • Manque un poil de définition et de clarté.
  • Ne pas arriver à lui trouver un 3ème défaut. C'est embêtant.
4.7ON RECOMMANDE !
Note des lecteurs: (0 Vote)
22 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1