Après avoir dévoilé son premier smartphone baptisé Ektra il y a un an, Kodak entend bien arriver en force en 2017 et se faire une place de choix sur le marché des photophones (smartphones orientés photo).

Pour cela, l’ancienne gloire de la photo met le paquet, avec un capteur photo principal de 21 Mpx (Sony IMX230, de 1/2,4″) à l’arrière et un second de 13 Mpx à l’avant. Est-ce que ce que ça sera suffisant pour convaincre et devenir une référence sur le marché? C’est ce que nous allons voir dans ce test !

PRÉSENTATION ET DÉCOUVERTE :

Avec son nouveau modèle Ektra, Kodak entend profiter de sa réputation et de son image de marque dans le monde de la photographie pour essayer de s’octroyer une part du gâteau du marché très juteux des smartphones. Pour cela, la marque ne tourne pas autour du pot et annonce clairement la couleur : ce téléphone sera clairement orienté photo. Un bon point, tant on sait aujourd’hui que les smartphones remplacent pour bon nombre d’entre nous les appareils photo numériques.

CONTENU DE LA BOITE :

  • Smartphone Kodak Ektra
  • Chargeur 5V 1A
  • Cable USB 3.0 Type C
  • Dragonne
  • Guide de démarrage rapide + garantie

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES :

  • Dimensions : 147.8 x 73.35 x 14.02 mm
  • Poids : 163 g
  • Taille d’écran : 5 pouces IPS (64% de la surface avant)
  • Définition : 1920 x 1080 (424 DPI)
  • Processeur : ARM Cortex-A72 et Cortex-A53 – 2.3 GHz (10 coeurs)
  • Mémoire vive (RAM) : 3 Go
  • Mémoire interne : 32 Go (22 de réellement disponibles)
  • Carte mémoire : oui, micro SD
  • Capacité de la batterie : 3000 mAh
  • Capteur photo arrière  : 21 Mpx
  • Capteur photo avant : 13 Mpx
  • Système d’exploitation (OS)Android 6.0 Marshmallow
  • Connectique : USB-C
  • Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac, Bluetooth4.1, NFC, 4G (LTE)
  • Pas/Absence de : Capteur d’empreintes, dual-sim, étanchéité et batterie amovible

 

OUVERTURE ET DÉCOUVERTE :

La première chose qui frappe lorsqu’on prend en main le Ektra, c’est bien sur son design atypique. À mi-chemin entre l’appareil photo compact et le smartphone, le Kodak Ektra tend à approcher l’ergonomie et la prise en main des appareils photo numérique compacts. On y retrouve donc une (légère) surépaisseur surmontée d’un déclencheur physique dédié, qui n’est pas sans rappeler la poignée des APN. Le capteur arrière principal est un 21 Mpx et d’une optique stabilisée à ouverture f/2,0, épaulé par une mise au point à détection de phases et un flash Dual Led. Sur la face avant, le Ektra est équipé d’un capteur de 13 Mpx surmonté d’une optique à ouverture f/2,2 et lui aussi aidé d’un autofocus à détection de phases. Par contre, au risque de vous décevoir, l’imposant bloc optique à l’arrière de l’appareil n’inclue ni zoom, ni optique spéciale… il n’est là qu’à des fins purement esthétiques (et marketing?)
Le corps de l’appareil est quant à lui entièrement composé de plastique. Simili cuir au dos, simili aluminium brossé sur le pourtour… C’est joli à l’œil, mais une fois en main, le toucher est vraiment plastique.

COTÉ SMARTPHONE :

Pour faire tourner ce Ektra, Kodak  a intégré un Helio X20 de MediaTek, un processeur deca-core (10 cœurs) cadencé à 2,3 GHz (2 x Cortex-A72 @ 2,3 – 2,5 GHz + 4 x Cortex-A53 @ 2 GHz + 4 x Cortex-A53 @ 1,4 GHz), un iGPU Mali-T880 et surtout 3 Go de RAM. Pour stocker vos photos, une mémoire interne de 32 Go (22Go utilisables en réalité) est présente et peut heureusement être étendue par l’ajout d’une carte microSD. Concrètement dans les faits, les performances sont vraiment intéressantes et placent ce photophone dans le haut du panier des smartphones de milieu de gamme.
Côté logiciel, Kodak a fait le choix (assez rare) de ne pas ajouter de surcouche constructeur. Ici le smartphone est livré avec l’Android 6.0 Marshmallow en version que l’on appelle “stock”, c’est à dire brute de décoffrage. Seul ajout : 4 petites applications signées Kodak, toutes 100% dédiées à la photo.

Android “Stock” oblige, le smartphone est d’une fluidité et d’une réactivité rare. L’expérience utilisateur est vraiment très très agréable ! On ne va pas s’attarder sur les menus et sous-menus, c’est du Android pur et dur. Ça marche très bien et les 10 cœurs couplés aux 3Go de RAM n’y sont pas étrangers. Seul regret : 1 an après avoir été dévoilé, Android 7.0 Nougat est toujours aux abonnés absents. Aucune nouvelle de Kodak concernant une éventuelle mise à jour, même si c’est désormais très peu probable… dommage !

Le tout est alimenté par une batterie de 3 000 mAh, mais les mAh ne font malheureusement pas l’autonomie, et le Ektra s’est avéré plutôt gourmand lors de nos tests. Pire, on a même constaté une batterie qui se vidait alors qu’il était éteint… Malgré tout, il reste dans la moyenne générale, et vous permettra largement de tenir la journée. Attention juste si vous partez en randonnée de bien vous munir d’une petite batterie d’appoint, car la batterie du téléphone est non amovible, et ne peut pas se remplacer facilement en cas de panne. La recharge se fait au moyen d’un port USB-C.

COTÉ PHOTO :

Avant rentrer dans le vif du sujet, attardons nous quelques instants sur l’interface de l’application photo. Kodak reprend ici les codes très connus de n’importe quel possesseur de reflex, avec la roue de sélection semblable à celle que l’on trouve sur les APN classiques qui permet de switcher entre les différents modes de vue, comme le mode automatique, le mode panorama, le Bokeh ou encore le HDR. C’est très bien pensé, c’est très ergonomique, les paramètres sont très nombreux et vous ne serez pas perdus de passer d’un véritable appareil à ce smartphone, et vice versa.

Les options et paramétrages sont nombreux, et on aime ça !

Coté photo… ne noircissons pas le tableau d’entrée de jeu. On a réussi à faire quelques clichés sympas, à la faveur d’une lumière et d’une exposition favorables. (…et après une bonne vingtaine de clichés absolument ratés.)

Avec un peu de patience, on arrive à faire de belles photos !

Il faut dire que ce soir là, on avait une très belle lumière !

L’application photo regorge d’options et de fonctionnalités sympas, pertinentes, et qui fonctionnent vraiment bien, à l’image de la fonction panorama par exemple, où nous avons obtenu très rapidement des résultats très probants, pour ne pas dire bluffants !

Le mode Panorama marche vraiment bien malgré la basse lumière !

Mais ne tournons pas autour du pot : pour un smartphone dédié à la photo… ce n’est pas ça. Kodak a avancé un argument marketing qui, sur le terrain, n’existe pas. Le combo autofocus/déclencheur manque de réactivité, le bruit numérique omniprésent, le lissage post-traitement bien trop prononcé et les images manque clairement de piqué et de précision. Sans compter le détail presque anecdotique : oubliez tout espoir de faire de jolies photos si vous n’êtes pas dans des conditions optimales de luminosité ou d’exposition. On vous laisse juger avec ces quelques clichés bruts, non retouchés :

Exemple de bruit numérique très mal géré par le capteur de l’Ektra…

Côté vidéo, le Kodak Ektra enregistre jusqu’en 4K UHD. On lui préférera un bon vieux Full HD 1080p pour conserver une meilleure fluidité limiter la chauffe du téléphone, surtout que le gain final est plutôt… discutable. Globalement , le mode vidéo souffre des mêmes défauts que le mode photo. C’est dans la moyenne de ce qui se fait ailleurs, sans plus, sans moins, mais avoir survendu l’Ektra comme un photophone entraîne forcément une petite point d’amertume lorsqu’on constate le résultat. C’est dommage, parce que si notre esprit n’avait pas été poussé à nous attarder sur ce point, Kodak nous offre ici un excellent smartphone, fluide, réactif, aux caractéristiques plutôt (très) confortables !

 

Site de Kodak
Prix public recommandé : 189,90€ TTC
Vendu initialement 499€, cette soudaine baisse de prix remet l’Ektra dans la course et concurrence directement des marques comme Wiko, ce qui en fait une très bonne affaire !
Disponible chez Amazon.fr

TEST KODAK Ektra : un Photophone à moins de 200€ !
On ne va pas vous mentir, ce test est pour nous une grande frustration. Non pas parce que ce téléphone est un échec, bien au contraire ! Sur le papier, ce téléphone est le fruit d'une excellente idée. Côté technique, tout est présent dans ce téléphone pour que l'alchimie prenne. D'un point de vue logiciel, on a un smartphone vraiment fluide et réactif. En gros, le Kodak Ektra est un excellent smartphone milieu de gamme, qui a commis le péché d'orgueil de survendre d'un point de vue marketing des qualités photos que finalement il n'avait pas du tout. Malgré tout, faisant abstraction de cette erreur de Kodak, l'Ektra est un très bon smartphone milieu de gamme, et même une excellente affaire depuis sa brutale chute de prix !
Fabrication/Qualité
Ergonomie/Utilisation
Autonomie
Qualité des photos
Rapport qualité/prix
Les plus
  • Excellente fluidité/réactivité, bonnes performances générales !
  • Design original qui change de ce qu'on voit partout
  • Appli photo complète et ergonomique
Les moins
  • Grosse déception photo
  • Autonomie un peu limitée
  • Un peu plastique
3.6PERFECTIBLE
Note des lecteurs: (0 Vote)
2 Partages
Enregistrer1
Partagez1
Partagez
Tweetez
+1