Ces dernières années, les offres musicales légales explosent, laissant la part belle aux diffuseurs de streaming, mais dont le contenu est souvent lié à votre téléphone ou votre tablette.

Même avec de bons écouteurs, ou une bonne enceinte Bluetooth, le plaisir d’écoute n’est pas forcément là. Rien ne remplacera une bonne vieille chaîne Hi-Fi, ou un bon kit 5.1 pour profiter de votre musique confortablement installé chez vous.

C’est en partant de ce constat que la startup parisienne Prizm annonce la sortie commerciale de son premier produit : LE PRIZM.

Prizm, un Tinder musical

OUVERTURE ET DÉCOUVERTE :

Prizm est un lecteur audio intelligent qui se branche sur une chaîne Hi-Fi ou un Kit Home Cinema. Connecté à internet et un large catalogue de musiques, Prizm, grâce à une interface aussi design que minimaliste, va apprendre un peu plus de vous chaque jour pour vous diffuser uniquement les titres qui vous font vibrer. Attention toutefois, Prizm n’est pas un banal player musical. Il faut vraiment le considérer comme une expérience musicale, un jukebox 2.0, qui, en plus d’être connecté à internet et de fonctionner sans réelle interaction de votre part, va petit à petit apprendre à connaitre vos goûts musicaux, pour finalement se laisser totalement oublier, pour laisser encore plus la musique s’exprimer !

Prizm, un Tinder musical

Le packaging est à l’image du produit. Somptueux. Les finitions sont exemplaires, et le produit extrêmement intuitif : le cœur, vous aimez le morceau, la croix, vous ne l’aimez pas. Grâce à ces différentes interactions, l’algorithme va peu à peu cibler plus précisément vos goûts et vos envie, pour vous fournir une playlist sur mesure. C’est simple, pratique, et rassurez-vous, ne nécessite pas une action de votre pas à chaque titre ! Techniquement, on apprécie la connexion en mini USB standard (1.5A), et la possibilité de choisir entre une sortie ligne en mini-jack, ou une sortie optique, parfaite pour se connecter sur un kit Home Cinema par exemple.

Prizm, un Tinder musical

CONTENU DE LA BOITE :

  • Lecteur audio intelligent Prizm
  • Adaptateur secteur
  • Câble micro-USB pour l’alimentation
  • Câble jack-jack
  • Câble jack-RCA
  • Mode d’emploi

Prizm, un Tinder musical

PRISE EN MAIN / UTILISATION :

On ne va pas vous mentir : on a entre les mains un produit tout simplement génial. Super bien fini, très qualitatif (matériellement et musicalement) et particulièrement complet en terme de fonctionnalités. L’ergonomie est aussi simple qu’intuitive, et on se prend au jeu de “swipper” d’un titre à un autre comme sur la célèbre application Tinder.

Prizm, un Tinder musical

 

A ce titre, notons l’excellente qualité audio proposé par le Prizm. Il s’appuie sur un catalogue audio riche, encodé en format AAC (Advanced Audio Coding) un codec audio basé sur la norme Mpeg4, un standard vu pour beaucoup comme le successeur du célèbre (mais dépassé) MP3. Toujours difficile à vérifier, mais selon Apple, le format AAC offre une qualité d’écoute bien supérieure au MP3, plus proche de l’original, dont il serait quasiment impossible de distinguer la différence à l’oreille. Une chose est sûre : le son est clair, précis, dynamique, cristallin, et à aucun moment ne laisse présager qu’il est compressé. Loin des formats très compressés de certaines webradios ou services de streaming. Une vraie réussite !

Prizm, un Tinder musical

COMMENT CA MARCHE ?

Prizm est un lecteur de musique d’un nouveau genre. Branché à vos enceintes, il se connecte en wifi à son propre catalogue musical pour vous faire découvrir les meilleurs titres, selon vos goûts. Il retient ensuite vos préférences afin d’affiner ses propositions. L’entreprise développe son propre catalogue musical en partenariat avec les plus grands labels : des plus grands succès aux dernières nouveautés. Et des découvertes pour tous les goûts. La start-up parisienne revendique déjà un catalogue de plusieurs millions de titre. Difficile de vérifier, vous en conviendrez ! L’accès au catalogue Prizm est offert la 1ère année de l’achat de votre pyramide, puis facturé 39,90€/an. Mais rien d’obligatoire !

Prizm, un Tinder musical

PAS ENVIE DE DÉBOURSER? 

Prizm peut aussi vous connecter gratuitement et sans limite aux meilleures webradios de la planète, toujours selon vos goûts ! Plus de 15.000 stations programmées par des spécialistes passionnés, originaires des quatre coins du monde, et couvrant tous les styles pour vous offrir une alternative musicale… gratuite ! Plus encore, Prizm offre une connexion bluetooth qui vous permettra de jouer n’importe quel contenu audio depuis votre smartphone ou votre ordinateur, sur vos enceintes.

Prizm, un Tinder musical

UN JUKEBOX 2.0 POUR QUI? POUR QUOI?

C’est la partie épineuse et terriblement frustrante du test. Le gros point faible de Prizm, c’est son catalogue audio. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de faces B, voire de faces C et D… C’est simple : sur 2h d’écoute , nous n’avons eu que 5 groupes/artistes à peu près connus : Led Zeppelin, Aretha Franklin, Mano Solo, Hubert-Félix Thiéfaine et James Brown. Pire : seul James Brown était un titre “connu” du grand public (Living in America, de la BO de Rocky), tout du moins diffusé en radio en France. Les autres étaient un enchaînement de titres que je n’avais strictement jamais entendu parler, alors que je me considère comme étant très éclectique et ayant une culture musicale pas trop ridicule. Aucun n’avait été diffusé en radio, quelque soit l’antenne.

Prizm, un Tinder musical

Facturé 149€ + éventuellement 39,90€/an après la 1ère année incluse (même si la souscription n’est absolument pas obligatoire, comme dit plus haut), notre avis sera plutôt tranché : l’algorithme (et les accords commerciaux avec les maisons de disques, qui décident finalement de ce que Prizm peut ou pas faire) doit être revu pour établir un ratio de “découvertes” / “titres connus”, paramétrable selon les goûts de l’utilisateur. La découverte par petite touches, OUI ! Le grand saut vers l’inconnu, comme il est proposé par Prizm… c’est plus compliqué. En tout cas pour un produit qui ne se veut pas une solution de niche mais bien un produit grand public. Et c’est là tout le soucis des algorithmes des plateformes comme iTunes, YouTube, Spotify et tant d’autres : la sensibilité et la perception humaine,  ça ne se remplace pas si facilement par un bout de code, les radios comme NRJ vous le diront. J’invite tous ces diffuseurs de stream à s’offrir les services de vrais programmateurs musicaux, des personnes dont c’est réellement le métier, pour donner ce qui manque à toute cette automatisation : une âme.

Prizm, un Tinder musical

Pour répondre à la question de base : à qui s’adresse le Prizm ? En l’état actuel, Prizm s’adresse principalement aux mordus de musique, accumulant les CD et les vinyles, capables d’écouter n’importe quel album de A à Z avec le même plaisir. Un public éclectique, ouvert, désireux de sortir des sentiers battus, de découvrir de nouveaux artistes, mais aussi de plus anciens, voire d’artistes cultes, mais que l’on redécouvre au travers de “faces B” proposées dans leur intégralité (vive les morceaux de +8min !) et de titres moins connus, loin des programmations musicales des robinets à tubes des radios nationales. Par contre, dommage de ne pas jouer la carte de la découverte jusqu’au bout, avec un partenariat avec des plateformes de découvertes musicales gratuites, comme l’excellent Jamendo. Là, l’essence même de découverte musicale aurait tout son sens !
Pour le plus grand public par contre… il est peut-être recommandé d’attendre une mise à jour de l’algorithme, des accords commerciaux de Prizm avec les maisons de disques, voire pourquoi pas, d’une éventuelle compatibilité à terme avec d’autres services de streaming existants pour profiter de vos abonnements Deezer, Spotify… Si vous êtes un peu frileux à l’idée de partir dans de la découverte musicale pure et dure, et que vous adorez entendre les grands standards à la radio avec les tubes du moment, c’est vrai que Prizm développe une philosophie et une expérience musicale vraiment différente. Au risque –peut-être– de vous perdre un peu au passage.

Le site de Prizm
Prix Public conseillé : 149,99€
Disponible sur Prizm

TEST : Prizm, un Tinder musical pour un amour de pyramide !
Ascenseur émotionnel. Techniquement on a un produit extrêmement novateur et prometteur entre les mains. En plus, il est beau, très design et on se prend vite au jeu de son ergonomie enfantine ! Mais en l'état actuel du catalogue et des accords commerciaux avec les maisons de disques qui verrouillent absolument tout, le Tinder musical match... pour un public averti et initié. Pour le plus grand public, on a un produit actuellement vraiment (trop?) orienté "Face B", de titres malheureusement pas assez connus et pour la plupart jamais diffusés en radio, quelque soit l'antenne. Comme dit plus haut : de la découverte personnalisée, oui ! Le grand saut vers l'inconnu... peut-être pas pour tout le monde.
Fabrication/Qualité
Ergonomie/Utilisation
Qualité de son
Intérêt
Rapport qualité/prix
Les plus
  • Qualité sonore
  • Ergonomie générale
  • Design / expérience utilisateur
Les moins
  • Catalogue (pourtant payant) beaucoup trop "Faces B"
  • Impossible de naviguer dans le morceau
  • Mériterait un meilleur équilibre tubes/découvertes musicales
4.0A SUIVRE DE PRES !
Note des lecteurs: (3 Votes)
17 Partages
Enregistrer10
Partagez4
Partagez3
Tweetez
+1