Internet

Sirdata : l’entreprise qui vous aide gratuitement à mettre en place une CMP sur votre site Internet

Le fameux RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) est primordial à mettre en place, pourtant ce n'est pas si simple que cela. Il existe des spécialistes qui peuvent vous aider gratuitement !

Lorsque l’on possède un site Internet de contenu, il y a des règles, mais elles ne sont pas toujours faciles à respecter. Et notamment le fameux RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), établi par l’Union Européenne ainsi que la Directive ePrivacy qui a été transposée au sein de l’article 82 de la loi “Informatique et Libertés.”

Le temps presse pour les éditeurs, en France, la CNIL a donné jusqu’à fin mars pour mettre à niveau les modules de recueil de consentements préalable au dépôt ou à l’accès aux cookies. Ce règlement européen s’inscrit dans la continuité de la Loi française “Informatique et Libertés” de 1978 et renforce le contrôle par les citoyens de l’utilisation qui peut être faite des données les concernant. Il offre un cadre juridique unique aux professionnels. Il permet de développer leurs activités numériques au sein de l’UE en se fondant sur la confiance des utilisateurs.

À LIRE AUSSI :  La France a-t-elle censuré une pub de vélo électrique car trop critique avec l'industrie automobile ?

Le RGPD, absolument indispensable et pourtant peu évident à mettre en place

La mise en conformité au RGPD n’est pas chose facile pour un développeur de site Internet, pourtant elle est primordiale. Tant pour protéger les données des utilisateurs que pour monétiser un site Internet avec Google Adsense par exemple. Aujourd’hui, un site qui n’est pas en conformité avec le RGPD ne peut dégager aucun revenu des publicités ou des flux de son contenu. Mais il existe des sociétés qui proposent d’accompagner gratuitement, c’est le cas de Sirdata. Nous avons d’ailleurs fait appel à leurs services pour la mise en place de la CMP sur Neozone. Nous avons pu échanger avec Gary Cohen sur l’importance de cette manipulation.

Q: Pouvez-vous vous présenter ?

Gary Cohen, en charge du réseau d’éditeurs et de la CMP (Consent Management Platfom) chez Sirdata. Aujourd’hui, plus de 20 000 sites utilisent actuellement notre technologie en Europe.

Q: Pouvez-vous présenter votre projet

Permettre aux éditeurs de collecter gratuitement le consentement de leurs utilisateurs en respectant la directive ePrivacy, ainsi que les caractères requis par le RGPD (libre, spécifique, univoque et éclairé) et d’en transmettre le signal à tous les acteurs de la chaîne de Valeur grâce au Transparency and Consent Framework V2 de l’IAB Europe.

Notre objectif est d’aider les éditeurs à monétiser leurs contenus. Nous leur permettons de se mettre en conformité gratuitement aux exigences ePrivacy en matière d’utilisation des cookies, et celles du RGPD en matière de transparence d’information et de collecte online des choix des utilisateurs pour établir automatiquement une base légale avec leurs utilisateurs et permettre à leurs partenaires d’opérer de l’Analytics, de la publicité ciblée et non ciblée, du retargeting etc…

Ce service est entièrement gratuit et fourni avec du conseil et de l’accompagnement.  Une fois que l’éditeur est en mesure de collecter et transmettre un signal de consentement, nous l’aidons dans sa stratégie de monétisation pour faire face aux nouvelles difficultés liées au RGPD et au contexte actuel (nécessité pour un éditeur de travailler dans le TCF V2, positionnement de Google et d’Apple sur la disparition du cookie, recommandations de la CNIL…)

Ainsi, il faut s’adapter pour monétiser les pages en fonction de la présence ou non d’un consentement, de la présence ou non d’un cookie, améliorer la monétisation tel qu’avec nos API de live targeting (centrées sur l’utilisateur) ou encore nos API contextuelles (centrées sur le contenu).

Q: Comment vous est venue cette idée ?

Sirdata a été fondée en 2012 et a toujours poursuivi le même objectif : aider les éditeurs à tirer du profit dans un web gratuit

Q: Vous aidez gratuitement les éditeurs, quel est votre business model ?

Nous proposons notre CMP sous deux versions.

Ces deux offres sont totalement similaires en terme de technologie, d’accompagnement, d’options et d’Analytics. La seule différence réside dans le rôle de Sirdata. Notre activité de Data Provider nous permet de proposer une version Freemium entièrement gratuite car financée par le dépôt de cookies (collecte de l’URL visitées en cas de consentement). Dans cette version, Sirdata est sous-traitant car fournisseur de la solution mais aussi responsable de traitement car nous collectons et traitons pour notre compte les données personnelles liées aux cookies associés à un consentement. Il n’y a aucune limite quant au nombre de configurations, nombre de sites équipés et même aucune limite de volume.

À LIRE AUSSI :  Clibase, un boîtier pour bloquer les appels et démarchages téléphoniques indésirables

Nous proposons aussi une version Premium qui ne déclenche aucun transfert de données vers Sirdata et ses partenaires pour leurs propres fins. Les seules données transférées à Sirdata sont les données nécessaires à la gestion des choix des internautes des Clients de la CMP pour leur conformité réglementaire. Sirdata est alors uniquement sous-traitant de la solution et facture en fonction du nombre de chargements de signaux de consentements sur les pages.

Q: Quel message voulez-vous transmettre à travers votre action ?

Il est impératif pour n’importe quel éditeur de mettre en place une CMP dans le cadre du TCF V2. Ne serait-ce que pour garantir sa monétisation avec Google (Vendor dans le TCF depuis quelques mois) et avec les principales régies du marché.

Implémenter une CMP est relativement simple. Ce qui sera déterminant, c’est le paramétrage que l’éditeur va mettre en place ainsi que les évolutions dans ces paramétrages en fonction des autorités et du marché. Le portail Sirdata permet aux éditeurs de créer gratuitement des configurations de CMP, de les mettre en ligne par un simple copier-coller. Mais également, de les piloter en temps réel (côté serveur), de bénéficier d’Analytics sur les taux de consentement et d’avoir un contact direct par email et par téléphone avec nos équipes.

Q: Un mot de la fin pour conclure ?

La mise en place d’une CMP TCF V2 n’est qu’un début. Il y a encore un an, il s’agissait uniquement d’un outil de mise en conformité. Aujourd’hui, c’est le premier bloc de la stratégie digitale d’un éditeur. C’est entièrement devenu un outil de monétisation.

À LIRE AUSSI :  Le gouvernement autorise les chaînes TV à diffuser trois coupures publicitaires pendant un film

Sirdata a la double utilité de ne rien coûter aux éditeurs sur la mise en conformité et le conseil mais surtout de mettre à disposition son expertise en monétisation et en programmatique ainsi que ses technologies pour que les éditeurs continuent à générer des revenus dans un monde où le refus utilisateur ne fait qu’augmenter.

Vous possédez un site Internet, n’hésitez pas à les contacter, cela vous évitera des heures passées devant l’écran à chercher comment faire… Et surtout votre référencement sera optimisé afin de générer de meilleurs revenus pour votre site !

Plus d’infos :

Replay d’un webinar sur la résolution des “erreurs Google TCF”

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page