Aéronautique

Kona, un avion-cargo autonome à propulsion hydrogène-électrique

Cet avion-cargo sans pilote à voilure mixte, baptisé « Kona », sera alimenté par un moteur électrique à hydrogène. Son autonomie sera plus élevée, ce qui permet d’augmenter son rayon d’action.

Aujourd’hui, de nombreux acteurs dans la construction aéronautique cherchent des moyens pour décarboner le secteur du transport aérien. La collaboration entre Natilus, un développeur d’avions cargos à ailes mixtes (BWB), et ZeroAvia, un expert de l’aviation zéro émission, s’inscrit notamment dans cet objectif de réduire l’empreinte carbone de cette industrie. Ces deux entreprises travailleront conjointement afin de développer cette solution de livraison de fret aérien sans émission de CO₂. Ce partenariat stratégique pourrait apporter une innovation à l’ensemble du secteur et une réponse concrète aux défis économiques et environnementaux actuels. Dans cet article, nous allons vous fournir plus d’explications sur ce projet.

Les particularités de ce nouvel avion-cargo électrique

Grâce à sa conception BWB avec fuselage autoporteur, cet avion-cargo possède un volume interne accru pour le stockage de l’hydrogène, ont expliqué les deux sociétés. Par conséquent, il profite d’une autonomie plus importante, permettant d’étendre son rayon d’action. Cette solution de livraison à coût réduit sera adaptée aux opérations de fret aérien sur de longues distances. De plus, elle affichera un faible taux d’émissions de carbone, contribuant à la préservation de l’environnement et à la lutte contre le dérèglement climatique. D’après la société ZeroAvia, le développement de cet avion-cargo repose sur l’expertise de Natilus dans le domaine de la technologie de groupe motopropulseur électrique à hydrogène.

Avec une baie de chargement en instance de brevet, Natilus propose une configuration qui permet de stocker 60 % de volume en plus.
Avec une baie de chargement en instance de brevet, Natilus propose une configuration qui permet de stocker 60 % de volume en plus. Crédit photo : Nautilus

Ce drone de ravitaillement court-courrier sera équipé du moteur ZA600 d’une puissance de 600 kW, qui sera sa seule source de propulsion. Il est à noter qu’au cours des vols d’essai avec cette nouvelle technologie d’alimentation, un moteur de secours à combustion était placé de l’autre côté de l’appareil. Avec une envergure de 26 m, le « Kona » pourra transporter plus de 9 000 lb (quatre tonnes) de fret, selon ses concepteurs. Cette grande capacité de charge pourrait créer de nouveaux marchés dans le monde. Les opérateurs de fret aérien pourraient ainsi accéder à une solution de transport plus efficace et plus rentable.

Un projet innovant dans le secteur aéronautique

La start-up californienne Natilus a pu attester les performances de la conception BWB, après plusieurs essais en vol d’un prototype de son avion-cargo à l’échelle 1/4. En effet, elle a réalisé des essais intensifs en soufflerie pendant trois ans. Il est à souligner que cette entreprise a fait l’engagement d’agir en tant que gestionnaire durable de l’environnement dans le secteur de l’aviation. Pour cela, elle travaille sur des solutions novatrices qui permettent d’économiser du carburant et de l’eau, d’utiliser moins de matériaux et de réduire le bruit, les déchets et les émissions atmosphériques.

Le prototype de l'avion à hydrogène.
Le prototype de l’avion à hydrogène. Crédit photo : Nautilus

De son côté, la société américano-britannique ZeroAvia a achevé l’expérimentation du prototype de son moteur électrique à hydrogène ZA600 dans un avion banc d’essai de 19 places. Elle a reçu une certification d’essai garantie par la CAA au Royaume-Uni et la FAA aux États-Unis. Selon elle, huit vols d’essai ont été effectués. Cette entreprise a atteint à deux reprises le record de démonstration du plus grand avion à pile à hydrogène. Grâce à cette réussite, elle aurait obtenu 6,8 milliards de dollars d’engagements de commandes, soit plus de 460 précommandes d’avions.

En combinant leurs compétences et leurs innovations, ces sociétés pourraient révolutionner le domaine du transport de fret aérien. Elles ont reçu un financement considérable pour développer leur avion cargo à propulsion électrique-hydrogène. De plus, elles ont déjà obtenu des permis de vol au Royaume-Uni. D’ici 2027, elles prévoient la livraison et la certification de deux classes de moteurs à zéro émission. Plus d’informations : Natilus.co / Zeroavia.com


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
simpleflying.com

Tsiory Laurence

Titulaire de Licence en communication et en langue française, j’exerce le métier de rédactrice francophone web depuis une dizaine d’années. Avant de rejoindre l’équipe de rédaction de Neozone, j’ai collaboré avec quelques agences de communication web locales, ce qui m’a permis de consolider mon expérience et mes connaissances en matière de création de contenus web. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris afin de vous fournir des informations, des solutions, des conseils ou des idées pour nous faire avancer. Je suis capable de traiter divers thèmes, mais je préfère surtout les sujets autour de l’innovation, de la technologie, du voyage, de l’immobilier et des actualités en général. À travers les articles que je rédige pour Neozone, j’espère vous faire connaître des inventions et des produits utiles au quotidien, ainsi que des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’Homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficace. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page