Astuces

Comment économiser du carburant ? 5 astuces pour réduire sa consommation d’essence ou de gasoil

Economiser son plein d'essence devient un exercice quotidien pour de nombreux automobilistes... Il existe quelques habitudes simples à prendre pour gagner quelques kilomètres supplémentaires sans passer par la case station-service !

Il ne vous aura pas échappé que faire le plein d’essence ou de gasoil est presque devenu un luxe. Dans certaines stations de la capitale, le litre d’essence a frôlé les 3€, du jamais vu. Le gouvernement a bien offert une « ristourne » de 18 centimes, mais il fût compliqué de revoir le litre d’essence repasser sous la barre des 2€ ! Cette remise de l’état passera d’ailleurs à 30 centimes à compter du 1er septembre 2022, et jusqu’au 31 décembre. En attendant, il va falloir continuer à payer le prix fort pour pouvoir rouler, et c’est peut-être le moment de mettre en pratique certaines habitudes économiques, et surtout d’en oublier d’autres qui vous font consommer plus que de raison. Décryptage.

Les pneus, des organes vitaux de la voiture

Les pneus sont aussi importants que les freins, la direction ou le moteur de votre véhicule. Et ils doivent être maintenus avec une certaine pression. Pneus sous-gonflés = Danger ! Cela ne vous rappelle rien ? Là encore, il faut se référer aux préconisations du constructeur et gonfler vos pneus au nombre de bars indiqués. Si vous réalisez de nombreux kilomètres sur autoroute, ou tractez une caravane, vous pouvez ajouter 0.2 bars dans chaque pneu, mais pas plus !  Des pneus sur ou sous-gonflés, c’est 10% de carburant en plus sur un long trajet…

Environnement : bientôt des routes fabriquées à base de pneus recyclés ?
Les pneus, des organes vitaux de la voiture… Crédit photo : Shutterstock

La route n’est pas un circuit de Formule 1

En roulant à brides abattues, vous prenez un risque pour votre vie, pour celles des autres. Vous jouez aussi votre permis de conduire à la roulette russe, et consommer beaucoup plus de carburant qu’en roulant à vitesse constante. Si votre véhicule dispose d’un régulateur de vitesse, activez-le à la vitesse autorisée, il n’est pas là que pour faire joli !! Sinon, vous pouvez aussi réduire votre vitesse de croisière de 10 km/h seulement. Vous ne perdrez que quelques minutes sur votre trajet, mais ce seront encore quelques litres de carburants d’économisés.

À LIRE AUSSI :  Un inventeur dévoile une machine innovante qui transforme les sacs plastiques en carburant

A l’arrêt, on coupe le moteur

Les avis divergent sur cette question, pourtant il semblerait que le « Start and Stop » qui existe sur de nombreuses voitures permette une économie de 10% de carburant, ainsi que la réduction des émissions de CO2 du pot d’échappement. Le seul inconvénient de ce système est de beaucoup plus solliciter le démarreur. Et si l’on ne possède pas de Start and Stop, on peut aussi couper le moteur et le relancer, même dans les bouchons.

Depuis le 22 mai, retrait du permis de conduire immédiat et automatique en cas d'infraction avec un téléphone au volant
Depuis le 22 mai, retrait du permis de conduire immédiat et automatique en cas d’infraction avec un téléphone au volant. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

L’entretien de la voiture est primordial

20%, c’est la surconsommation que vous pouvez réaliser avec une voiture mal entretenue. L’entretien d’un véhicule doit absolument se faire de manière régulière et selon les préconisations du constructeur. Généralement, une vidange moteur avec changement des filtres à huiles et à air se fait tous les 15 000 kilomètres, et une révision complète tous les 30 000 kilomètres. Vous pouvez également, pour un meilleur entretien, utiliser un nettoyant pour injecteurs tous les 10 000 kilomètres. Plus votre voiture sera entretenue régulièrement, plus vous la conserverez longtemps, et moins elle consommera !

L’entretien de la voiture est primordial !
L’entretien de la voiture est primordial ! Crédit photo : Shutterstock

La clim ? Oui, mais pas à fond !

40° dehors, et 20° dans votre habitacle ? C’est une très mauvaise idée. D’abord, vous vous exposez à un coup de froid carabiné avec une différence de 20° en quelques secondes quand vous sortirez de la voiture, mais en plus, vous allez consommer bien plus qu’avec une climatisation réglée sur 5°C de moins que la température extérieure. L’ADEME estimait en 2020 qu’une climatisation consommait un litre de plus pour 100 kilomètres sur autoroute (et 2 litres en ville). Si vous envisagez un Lille Perpignan, c’est tout de même un peu plus de 10 litres de gagnés, soit 200 kilomètres pour une consommation de 5 l/100 kilomètres !

La clim ? Oui, mais pas à fond !
La clim ? Oui, mais pas à fond ! Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock

Source
Iletaitunepub.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page