Aéronautique

SpaceX se prépare pour un vol d’essai du nouveau prototype Starship

Elon Musk a partagé de nouveaux détails concernant le programme Starship. D’après le patron de SpaceX, le prototype du vaisseau Starship SN8 qui est actuellement en développement dans les installations de Boca Chica, au Texas, entamera bientôt son premier vol d’essai à basse altitude.

Parallèlement à son projet d’Internet haut débit depuis l’espace, mieux connu sous le nom de Starlink, SpaceX développe un nouveau vaisseau spatial qui aura pour mission de transporter des hommes vers la Lune, Mars et d’autres planètes. Si l’on en croit Musk, tout se passe comme prévu dans le développement du vaisseau Starship SN8. La construction du prototype est presque terminée si bien que SpaceX prévoit d’effectuer bientôt un premier vol d’essai.

Un aller-retour à 60000 pieds

Dans un tweet datant du 12 septembre dernier, Elon Musk affirme que ce prototype aura un nez et des ailerons. Bref, il devrait ressembler à la version finale. En ce qui concerne le premier vol d’essai, il enverra le véhicule aux portes de l’espace, plus précisément à une altitude de 60 000 pieds (18 km).

À LIRE AUSSI :  Tom Cruise projette de tourner un film dans l’espace avec la NASA et SpaceX 

Certes, cette distance paraît insignifiante par rapport aux ambitions de SpaceX d’aller sur la Lune ou encore sur Mars, mais elle permettra tout de même de vérifier la stabilité de l’appareil en vol, mais aussi et surtout, sa capacité à atterrir.

L’avenir du projet de voyage interplanétaire de SpaceX dépendra du succès de ce test. Pour propulser le prototype du SN8, Musk et son équipe utiliseront plusieurs moteurs Raptor. Rappelons que les SN5 et SN6 ne comportaient qu’un seul moteur de ce type. La version finale du nouveau Starship intègrera quant à elle six moteurs Raptor qui, selon la société, devraient être suffisants pour transporter jusqu’à 100 personnes sur la Lune et sur Mars.

Un programme qui intéresse la NASA

Dans le cadre du programme Artemis qui a pour objectif de déposer deux astronautes près du pôle Sud de la Lune en 2024, la NASA pourrait utiliser le nouveau vaisseau spatial de SpaceX. La société possède déjà aussi un premier client pour son programme de tourisme spatial. Il s’agit du milliardaire japonais Yusaku Maezawa. Ce dernier volera autour de la Lune à bord du véhicule. Le vol est censé avoir lieu en 2023.

À noter que lors de vraies missions, le Starship SN8 décollera de la Terre par le biais du Super Heavy, une énorme fusée propulsée par 30 moteurs Raptor. Sur la Lune et sur Mars, le véhicule utilisera son propre système de propulsion pour décoller. Sur ces planètes, les forces gravitationnelles sont effectivement beaucoup plus faibles, ce qui devrait faciliter la prise d’envol.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page