Insolite

SpaceX : l’entreprise d’Elon Musk veut envoyer un satellite publicitaire dans l’espace

SpaceX, en collaboration avec une startup canadienne, prévoit de lancer un satellite pour diffuser des publicités dans l'espace. La location de ce support publicitaire spatial se règlera au Dogecoin.

Après les milliardaires, c’est au tour de la publicité de s’envoler pour l’espace. L’idée semble farfelue, mais la start-up canadienne Geometric Energy Corporation (GEC) la prend très au sérieux. Dans un entretien exclusif accordé au site d’actualités Business Insider, son directeur général, Samuel Reid, a annoncé le développement d’un projet de satellite qui affichera de la publicité dans l’espace.

La réalisation d’un tel programme requiert la participation d’un acteur majeur de l’industrie aérospatiale. GEC va ainsi s’appuyer sur l’expertise du constructeur astronautique américain SpaceX. Reid envisage ce support comme accessible à tous. « J’essaie de réaliser quelque chose qui puisse démocratiser l’accès à l’espace et permettre une participation décentralisée », a fait savoir le chef d’entreprise.

Permettre aux marques de diffuser leurs logos ou leurs produits depuis l’espace

Le satellite publicitaire de Geometric Energy Corporation et SpaceX s’appellera CubeSat, et son lancement est prévu pour le premier semestre de 2022. Le cubeSat comportera sur un côté un affichage pixelisé sur lequel apparaîtra les publicités, les entreprises et les marques pourront y faire diffuser leurs logos ou leurs produits.

Le satellite se mettra sur orbite et déploiera ensuite une perche à selfie munie d’une caméra. Cette dernière filmera tout ce qui s’affichera sur l’écran pixelisé. Les images seront ensuite diffusées en continu sur YouTube ou Twitch: GEC espère ainsi toucher les milliards d’utilisateurs des deux plateformes réunies.

Innovation : le Japon lance la première fusée propulsée par un moteur à détonation rotative

Un lancement avec le Falcon 9 de l’entreprise spatiale d’Elon Musk

La genèse du projet remonte à 2018: Reid a approché l’entreprise d’Elon Musk au sujet de son projet publicitaire révolutionnaire. Il a fallu du temps pour que le constructeur spatial prenne au sérieux le patron de GEC, mais SpaceX a finalement donné suite au projet et a invité Reid dans ses locaux.

Pour l’anecdote, l’homme a fait partie du corps enseignant de l’école Ad Astra d’Elon Musk sur le campus de SpaceX à Hawthorne, en Californie. Il s’occupait des enfants du milliardaire d’origine sud-africaine. Ce parcours a sans aucun doute joué un rôle clé dans la collaboration entre les deux entreprises. Cependant, Reid n’a pas encore rencontré Musk en personne.

Le patron de la start-up canadienne a longuement parlé du projet, sans pour autant en révéler tous les détails: par exemple, la taille de l’affichage pixelisé n’est pas connue. Malgré des sollicitations répétées, Business Insider n’a obtenu aucun commentaire de SpaceX. On sait toutefois que le CubeSat devrait être lancé à l’aide du lanceur Falcon 9 de taille moyenne de la société aérospatiale américaine.

SpaceX : l'entreprise d'Elon Musk veut envoyer un satellite publicitaire dans l'espace...
Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / 3Dsculptor

Des jetons d’affichage payables en cryptomonnaies

La publicité sur le CubeSat s’effectuera selon cinq jetons : Beta pour la coordonnée X, Rho pour la coordonnée Y, Gamma pour la luminosité, Kappa pour la couleur et XI pour la durée. Les jetons Beta et Rho permettront de choisir la place de la publicité.

Découverte de souches de bactéries inconnues sur la Station spatiale internationale

Les jetons Gamma et Kappa offriront un contrôle sur l’apparence des pixels réservés, tandis que le jeton XI déterminera la durée d’affichage de la publicité. L’achat des spots publicitaires se fera avec des cryptomonnaies, entres autres l’Ethereum. Le Dogecoin sera également intégré comme option de paiement.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page