Le Japon dévoile un moteur de fusée alimenté au biométhane liquide, produit avec de la bouse de vache

L’entreprise d’infrastructure spatiale Interstellar Technologies (IST), basée au Japon, a achevé avec succès les tests de son fusée de lancement de petits satellites, alimenté au biométhane liquide. Ce carburant biologique est dérivé du fumier de vache provenant des fermes laitières locales.

Selon une étude, le marché des petits satellites devrait considérablement croître dans les prochaines années. Cette effervescence est liée à la hausse continue de la demande de satellites à coût bas et de haute performance. En effet, ces petits engins spatiaux sont de plus en plus sollicités, car ils présentent plusieurs avantages, dont leur faible coût, leur maniabilité et leur temps de développement rapide. De plus, ils s’adaptent à de multiples applications telles que la communication, l’observation de la Terre, la recherche scientifique, etc. C’est notamment pour répondre à cette demande locale et mondiale croissante de satellites de petite taille que la société japonaise IST a mis au point ce lanceur spatial, baptisé ZERO. Celui-ci est équipé d’un moteur-fusée utilisant du biométhane liquide (LBM). Le test du tir statique s’est passé avec succès au port spatial d’Hokkaido, à Taiki, au Japon. Découverte.

Les caractéristiques de cette fusée de lancement de satellites de petite taille

Afin de s’adapter aux tendances récentes et aux besoins du marché, ZERO dispose d’une capacité à lancer des satellites jusqu’à 800 kg en orbite terrestre basse. Hormis cela, ce lanceur de 71 t mesure 32 m de long et 2,3 m de diamètre. Son mode de fonctionnement est comparable à celui d’une fusée à propergol liquide. Il utilise le LBM comme carburant et l’oxygène liquide comme comburant (oxydant). En effet, la société IST adopte pour la première fois le cycle générateur de gaz consistant à brûler une certaine quantité d’ergols (carburant et comburant). Ainsi qu’un générateur de gaz pour faire tourner une turbopompe et fournir le LBM à la chambre de combustion à haute pression.

Essais de résistance au feu statique du lanceur spatial ZERO au Japon
Essais de résistance au feu statique du lanceur spatial ZERO au Japon Crédit photo : Interstellar Technologies

L’équipe de recherche d’IST, en collaboration avec l’Université de Tokyo et l’agence Jaxa, a grandement amélioré la conception du moteur-fusée « Cosmos » de ZERO pour obtenir de meilleures performances de combustion et réduire les coûts de fabrication. En réalité, la fusée a une conception à deux étages avec un injecteur à tétine. Il est à noter que cet injecteur à tétine permet d’alimenter en ergol la chambre de combustion de manière contrôlée. La société a aussi souligné que le système de refroidissement régénératif se sert efficacement du carburant. Les parois de la chambre de combustion sont ainsi maintenues à des températures idéales.

Les essais de tir statique de ce lanceur spatial japonais

Les tests se sont déroulés au port spatial d’Hokkaido (HOSPO), à Taiki. C’était une occasion de démontrer le potentiel du biométhane liquide en tant que carburant durable pour les fusées. Lors de l’expérience, le moteur-fusée a produit une flamme horizontale bleue et orange sur une durée d’environ 10 s. Après cette série d’essais de résistance au feu statique, l’entreprise Interstellar Technologies pourra aller plus loin dans le développement et la construction d’un modèle opérationnel de classe 130 kN. L’équipe pourra se baser sur les connaissances acquises lors du processus de conception, de fabrication et de test d’un modèle à l’échelle de 60 kN. Elle pourra également commencer les travaux prévoyant le décollage effectif de ce petit lanceur spatial pour 2025.

Le système de propulsion du lanceur spatial ZERO d'Interstellar Technologies lors d'essais au Japon.
Le système de propulsion du lanceur spatial ZERO d’Interstellar Technologies lors d’essais au Japon. Crédit photo : Interstellar Technologies

Le LBM, une option de carburant de fusée performante

Le biométhane liquide constitue une option de carburant idéale pour alimenter les fusées de lancement des satellites. Il a de nombreux avantages tels que sa disponibilité, son coût moins élevé, son efficacité énergétique, son faible impact environnemental et sa facilité de manipulation. L’entreprise IST a collaboré avec la société Air Water Group pour s’approvisionner en LBM. Ce carburant biologique est fabriqué à partir de fumier de vache provenant des fermes locales. Il a été produit en séparant le méthane du biogaz, en le raffinant et en le liquéfiant à -160 °C. Sa pureté est de 99 %, voire au-delà. Plus d’informations : Istellartech.com. Que pensez-vous de cette invention ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
istellartech.com

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page