Innovation

Des chercheurs dévoilent un additif à base de mégot de cigarette pour produire du biocarburant plus abordable

Cette équipe de recherche lituanienne suggère de récupérer et de recycler les mégots de cigarettes pour produire de la triacétine. L’utilisation de cette substance contribuerait à réduire le coût de production du biodiesel.

Le biodiesel ou biogazole est un carburant biodégradable et renouvelable, qui peut être fabriqué à partir de matériaux biologiques comme les graisses animales, les huiles comestibles ou non et les déchets de graisses de restaurant. C’est une alternative plus vertueuse au diesel conventionnel d’origine fossile. Ses émissions de gaz à effet de serre sont nettement plus faibles. Cependant, jusqu’à ce jour, sa commercialisation mondiale reste limitée en raison de son coût de production exorbitant. Désormais, cet obstacle pourrait être résolu grâce à la découverte réalisée par ce groupe de recherche de l’Université de technologie de Kaunas (KTU), en Lituanie. Ce dernier a développé un procédé d’extraction de la triacétine plus rentable et plus écologique. Connu pour sa capacité à stimuler la combustion, ce triglycéride est utilisé comme additif au biodiesel. En effet, ces scientifiques ont eu l’idée de recycler les mégots de cigarettes qui contiennent une bonne quantité de triacétine. Cette approche permet une utilisation durable des mégots qui, sans ce recyclage, se terminent dans les décharges et dans l’environnement. Explications.

Un procédé d’extraction de triacétine non nocif

Des études ont démontré la capacité de ce triglycéride à atténuer et à améliorer la combustibilité du biogazole. Ainsi, des chercheurs suggèrent de le mélanger à ce carburant biologique afin d’augmenter son efficacité, tout en réduisant son coût de fabrication. Mais le problème est que cette substance est surtout obtenue chimiquement en laboratoire. Ce procédé s’avère coûteux, car il nécessite une grande quantité de produits chimiques. De plus, il comporte l’inconvénient de générer des résidus toxiques. Dans cette nouvelle étude, des chercheurs de la KTU ont trouvé une source de triacétine plus écologique et plus abordable. Ils ont collaboré avec l’Institut lituanien de l’énergie pour créer un moyen d’extraire cet additif des mégots de cigarettes.

Comment les déchets de cigarettes pourraient réduire les couts du biocarburant ? (photo des auteurs de l'étude).
Comment les déchets de cigarettes pourraient réduire les couts du biocarburant ? (photo des auteurs de l’étude).

Une approche moins coûteuse et plus simple

Selon Samy Yousef, auteur principal de cette étude, son équipe se concentre sur le recyclage et la gestion des déchets. Elle choisit généralement d’exploiter les déchets abondants qui possèdent une structure unique. Cette fois-ci, elle a décidé de transformer les mégots de cigarettes en un produit utile. Ce type de déchet constitue une bonne source de matières premières et d’énergie, explique Samy Yousef. Lors de ce travail, les scientifiques ont ainsi mis au point une méthode de pyrolyse originale afin de produire de la triacétine à partir de mégots, sans séparer les différents composants de la cigarette. Il est à noter que le processus de séparation des composants de cigarettes est compliqué et économiquement non viable.

Une technique de pyrolyse spécifique

Ces chercheurs ont effectué une série d’expériences basées sur la pyrolyse pour décomposer les mégots de cigarettes à différentes températures de réaction : 650 °C, 700 °C et 750 °C. En fonction de la température appliquée, ils ont obtenu des quantités variables d’huile, de produit carbonisé et de gaz riches en triacétine. À l’issue des expériences, ils ont su que la température de réaction idéale était de 750 °C (1 382 °F). Celle-ci leur a permis d’extraire la plus importante concentration de triacétine (43 %), ainsi que de l’huile à 38 % en poids, du produit composite carbonisé à 25,7 % en poids et du gaz à 36,4 % en poids.

Un isolant « propre » fabriqué avec des mégots de cigarettes recyclés.
Un isolant « propre » fabriqué avec des mégots de cigarettes recyclés. Crédit photo : TchaoMegot

Les applications pratiques

Tous ces produits ont des utilisations essentielles dans la vie réelle. L’huile riche en triacétine est ajoutée au biodiesel afin d’augmenter sa combustibilité. Il convient de souligner que cet additif doit être limité à une teneur de 10 % dans les biocarburants. Le produit carbonisé riche en calcium et à structure poreuse pourrait être utilisé comme absorbant dans un système de traitement d’eaux usées. Certaines entreprises s’en servent également pour fabriquer des dispositifs de stockage d’énergie. Enfin, les produits gazeux pourraient être exploités à des fins énergétiques. Plus d’informations : en.ktu.edu. Que pensez-vous de cette découverte ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
sciencedirect.com
Source
en.ktu.edu

Tsiory Laurence

Titulaire de Licence en communication et en langue française, j’exerce le métier de rédactrice francophone web depuis une dizaine d’années. Avant de rejoindre l’équipe de rédaction de Neozone, j’ai collaboré avec quelques agences de communication web locales, ce qui m’a permis de consolider mon expérience et mes connaissances en matière de création de contenus web. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris afin de vous fournir des informations, des solutions, des conseils ou des idées pour nous faire avancer. Je suis capable de traiter divers thèmes, mais je préfère surtout les sujets autour de l’innovation, de la technologie, du voyage, de l’immobilier et des actualités en général. À travers les articles que je rédige pour Neozone, j’espère vous faire connaître des inventions et des produits utiles au quotidien, ainsi que des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’Homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficace. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page